profile image

Olivier Grondin

Blogueur

Olivier Grondin complète actuellement ses études en relations internationales et droit international, auparavant, il a étudié en création littéraire et en cinéma. Particulièrement intéressé par les questions de droit pénal international, il tente de vulgarisé les enjeux entourant les questions de droit international public tout en réfléchissant sur les enjeux sociaux que traversent la société québécoise.
Sweet One/Flickr

5 trucs pour comprendre les cyclistes

Dans les dernières semaines, quelques accidents impliquant des vélos ont fait beaucoup parler dans les médias. Avec l'été qui s'en vient, il me semblait pertinent de présenter une petite liste de 5 trucs pour mieux comprendre les cyclistes.
28/05/2014 09:31 EDT
David Cooper via Getty Images

Qu'est-ce qu'on en à faire que Rob Ford fume du crack? - Olivier Grondin

J'ai un malaise. Parce que j'ai l'impression qu'en 2013, au Canada, on peut forcer un maire à démissionner, non pas parce qu'il fait preuve d'incompétence, non par parce qu'il tient des propos dangereux, non pas parce qu'il manque de respect à l'institution démocratique qu'il représente. Au Canada en 2013, on veut qu'un maire démissionne parce qu'on n'aime pas ses mœurs.
23/11/2013 10:02 EST
Getty

L'écho du rien

Je ne sais pas ce qui s'est passé à Lac-Mégantic. Je n'ai qu'une triste vérité qui m'habite, des gens souffrent et le spectacle les avale pour nous les vomir dans la bouche. Ce spectacle, nous le demandons, nous le réclamons et nous le créons.
17/07/2013 12:45 EDT
Getty Images

Je suis de cette race

Je suis de cette race misogyne, raciste, capitaliste, égoïste, idiote, vide, riche, ouverte, sociale, géniale, brillante, anarchique, chaotique, fraternelle, juste et je nous réclame de tous ces concepts que nous nous sommes créés. Je suis d'une race fière et honteuse, grande et complexe, souvent conne comme seules les pulsions peuvent l'être. Je suis d'une race parfois, plus conne encore, lorsqu'il m'arrive d'oublier que ma race, elle est humaine.
01/06/2013 10:25 EDT
Getty Images

Vers une Corée unifiée?

La guerre de Corée aura lieu, c'est inévitable. Les chances que le continent américain soit fortement touché sont cependant faibles. Il reste que cette guerre pourrait marquer le pas: comme le 11 septembre aura confirmé la fin de l'État-nation comme unique détenteur de la capacité de projection de la force, la guerre de Corée pourrait confirmer la fin de l'hégémonie onusienne américaine.
13/04/2013 11:52 EDT
AFP

Se plaindre pour pas grand chose, et pourtant...

On se demande toujours comment ça peut arriver, on regarde l'Iran et l'on souhaite qu'ils avancent, qu'ils se démocratisent. Peut-être que Manu Militari et les autres avaient raison, peut-être que nous nous plaignons de presque rien, ou alors de si peu, mais peut-être que non, peut-être qu'il faudrait aussi tendre l'oreille, penser que c'est parfois dans la subtilité qu'une démocratie devient un état policier.
07/04/2013 03:01 EDT
Alamy

Te briser quatre dents et t'en réparer une

Où sont les médias pour souligner l'émergence de mouvements citoyens qui dénoncent et critiquent les écologistes et leurs discours tueurs d'emplois? Il faut en effet apprendre à se méfier des écologistes, ce sont des extrémistes qui plutôt que de regarder la dent qu'on vient de te reconstruire pointent les quatre autres qu'on t'a pétées dans la gueule.
27/03/2013 11:43 EDT
PC

Paul Rose, ou le décès d'un homme

Paul Rose est mort. Tout le monde s'est lancé dans l'aventure d'un bilan de fin de vie, mais gardons nous de parler d'inhumanité, et gardons nous de parler de héros. Paul Rose était un humain qui croyait profondément au bien fondé de ce qu'il faisait et, pour l'instant, il n'est rien de plus, ou de moins, que ça.
22/03/2013 12:03 EDT
AFP

À la prochaine fois!

Il y a un an, les premiers votes de grève commençaient à rentrer, depuis, bien des choses ont changé. Est-ce que les étudiants ont gagné? Difficile à dire. Il reste qu'il y a un peu moins d'un an, des gens ont tenté de transformer une grève en boycott et qu'aujourd'hui, avec la même finesse, «l'indexation est un gel».
13/02/2013 02:07 EST
Médiafilm

La vacuité des mots

Chaque fois que je vais dans ma cuisine, c'est immanquable, Minable, ou Balthazar, selon votre niveau d'affection, se frotte à mes pieds en miaulant. Au début, il le faisait lorsqu'il avait faim, mais maintenant, un simple désir de me faire chier semble l'animer, ses miaulements autrefois empreints de désir de communiquer ses besoins alimentaires sont peu à peu devenu quelque chose d'usuel qui au fond ne veut plus rien dire. Hey Olivier, tu n'es pas Foglia, on s'en fout de ton chat.
25/10/2012 09:54 EDT
PC

Gentilly-2, les leçons d'un carré rouge

Je suis heureux de voir les employés de Gentilly-2 prendre la rue et se choquer, pas parce que je supporte le nucléaire, mais parce qu'au-delà de la décision économique et environnementale de fermer ou non la centrale, il y a des individus que l'on oublie. Peut-être que si Gentilly-2 brasse suffisamment, peut-être, qu'on y repensera deux fois avant de créer des emplois sans durée. Peut-être que les gouvernements vont se garder une petite gêne avant de développer des projets dans l'instantanée, sans continuité, sans durabilité.
04/10/2012 10:24 EDT
Alamy

La douillette électorale

Lorsque j'étais petit, j'étais le style d'enfant très nerveux. Je ne me souviens pas d'avoir eu peur des monstres sous mon lit ou des abominations qui se cachaient dans le placard. Non, gamin, ce qui me terrorisait, c'est la peur que mes parents meurent, qu'en me couchant, je me réveille dans une autre réalité. J'avais peur de la mort, la mienne, mais celle des autres aussi. Dans mes moments de malaise trop intense, j'allais dans mon lit et là, sous la couverte, je me reconstruisais le monde.
03/08/2012 11:06 EDT
PC

SPVM, reconnaissez vos erreurs!

Une manifestation, c'est rarement une partie de plaisir, il y a des tensions partout: entre les manifestants et les policiers, entre les passants et les policiers, entre les passants et les manifestants, entre les manifestants et les manifestants. Il faut une certaine expérience et une bonne dose de contrôle de soi pour rester posé dans une manifestation lorsque ça pète, l'adrénaline est forcément au rendez-vous et beaucoup de gens se sentent menacés.
14/05/2012 07:58 EDT
PC

Étudiants: des citoyens de seconde zone?

Serait-il possible que les policiers ne se présentent ni dans les assemblées générales des actionnaires de SNC-Lavalin, ni dans les réunions d'assemblées syndicales, ni dans les activités de financement du PLQ parce qu'ils savent qu'ils n'y sont pas les bienvenus, qu'il s'agit de discussions entre citoyens qui sont dans leur droit de discuter? Croyez-vous qu'avec n'importe quel autre groupe que les étudiants, le gouvernement laisserait le conflit s'éterniser aussi longtemps?
05/05/2012 08:32 EDT
afp

Vive le sens des priorités!

Mon grand-père avait pour son dire: «Quand le feu pogne dans maison, peu importe qu'il aille commencer dans la cuisine ou ben non dans le salon, tu l'éteins.» En ce moment, que les étudiants soient violents ou non, qu'ils boycottent ou qu'ils grèvent, on s'en fout. Ce qui est important, c'est qu'en ce moment, le point de rupture est bientôt atteint. Bientôt, des sessions devront être annulées, bientôt, les esprits vont s'échauffer, bientôt, les impacts économiques vont s'aggraver. Bientôt, il sera trop tard.
30/04/2012 04:36 EDT