profile image

Michel Seymour

Professeur de philosophie à l'Université de Montréal

Michel Seymour est professeur titulaire au département de philosophie à l'Université de Montréal. Il est notamment l’auteur de Pensée, langage et communauté (1994) La nation en question (1999), Le Pari de la démesure (2001), L'institution du langage (2005) et Profession : philosophe (2006). En 2008, il a fait paraître chez Boréal De la tolérance à la reconnaissance. Une théorie libérale des droits collectifs, qui s’est mérité le prix du livre 2009 de l’Association canadienne de philosophie et le prix Jean-Charles Falardeau 2010 de la fédération canadienne des sciences humaines. Il vient de faire paraître en 2013 Une idée de l’université. Propositions d’un professeur militant.
Flickr

La laïcité à la française: les missionnaires débarquent au Québec

On comprend que la France ait pu développer une sorte de phobie à l'égard de toutes les formes de communautarisme. Mais cette phobie ne doit pas nécessairement être exportée chez nous, car elle repose sur une expérience particulière, métaphysique et catholaïque, qui va à l'encontre de la neutralité de l'État.
26/01/2015 11:36 EST
James Brey

Pour un féminisme d'ouverture

Je veux surtout écouter, entendre et comprendre. Mais quand un enjeu me tient à cœur, je ne peux m'empêcher d'y réfléchir. En l'occurrence ici, je le fais dans l'espoir de me rapprocher de ces femmes qui mènent un combat noble en faveur du féminisme.
13/12/2014 08:05 EST
Bloomberg via Getty Images

Le pipeline du déshonneur

Il n'y a donc pas d'acceptabilité sociale du projet Énergie Est au Québec. Philippe Couillard et le PLQ vont-ils finir par comprendre? Thomas Mulcair et le NPD vont-ils finir par retrouver un certain sens du bien commun et de la dignité politique? Alors, ne comptons que sur nos propres moyens. Organisons la riposte ! Tous ensemble contre le pipeline du déshonneur !
26/11/2014 09:12 EST
Getty

Doit-on renoncer à l'idée des deux États pour la Palestine?

Il ne faut pas voir dans ce texte un argument en faveur de l'État unique. On peut de part et d'autre parvenir à la nation civique sans devoir faire partie d'un même État. Les deux États contiendront des minorités de l'autre peuple. L'un et l'autre devront apprendre à respecter les droits collectifs de ces minorités et à traiter leurs membres comme des citoyens à part entière.
19/08/2014 11:08 EDT
PC

Fêter quoi ?

Qu'y a-t-il donc à célébrer en ce 24 juin pluvieux à part la fin d'un hiver exécrable et un printemps minable? Sans doute plusieurs choses et beaucoup d'avancées. Mais j'avoue aujourd'hui avoir beaucoup de difficulté à les apercevoir et à m'en réjouir.
24/06/2014 05:04 EDT
PA

Un autre argument pluraliste contre le projet de loi 60 - Michel Seymour

Pour plusieurs personnes vivant au Québec, le rapport à la religion est une affaire d'appartenance communautaire. C'est notamment le cas de certains sikhs, de certains juifs et de certains musulmans. C'est la raison pour laquelle les signes sont requis. Ils marquent aux autres leur lien à une seule et même communauté d'appartenance.
04/02/2014 01:07 EST
PC

Un parti conservateur au pouvoir à Québec - Michel Seymour

Comme le gouvernement conservateur à Ottawa, le gouvernement Marois est cachotier et ne veut pas révéler les avis juridiques exprimés au sujet de sa charte des valeurs. Comme les conservateurs, les péquistes font usage d'une rhétorique populiste anti-intellectualiste.
22/01/2014 12:12 EST
CP

Pour un Québec laïque et pluraliste - Michel Seymour

Les mesures visant à assurer la neutralité de l'État et sa séparation avec la religion sont certes importantes, mais ce ne sont que des mesures subordonnées aux visées essentielles de la laïcité que sont les principes du respect de la liberté de conscience et de l'égalité de chaque personne.
15/01/2014 12:14 EST