profile image

Michel Kelly-Gagnon

Président, Institut économique de Montréal

After having been head of the Montreal Economic Institute from 1999 to 2006, Michel Kelly-Gagnon was president of the Quebec Employers Council until January 2009. He graduated in law from the Université de Montréal. Early in his career he practiced law with Colas & Associates in Montreal, and then went into business as an associate of Formatrad, a company specializing in employee training. Mr. Kelly-Gagnon is a member of the Mont Pelerin Society. He is president of the advisory committee of Global Ressources Humaines, a consulting firm specializing in human resources management and job placement. From 2006 to 2009, he served on the board of directors of Quebec Workers Compensation Board (CSST), a paragovernmental organization with an annual budget of over two billion dollars. He was one of six people from Quebec honoured in Canada’s Top 40 Under 40™ 2008 awards. The winners were chosen from among 1,100 nominees by an independent selection committee. Mr. Kelly-Gagnon is president of Civitas, the premier venue in Canada where people interested in conservative, classical liberal and libertarian ideas can not only exchange ideas, but meet others who share an interest in these rich intellectual traditions. In 2010, the Canadian Minister of Industry appointed him to the Board of Directors of the Canada Foundation for Innovation, an independent corporation which supports world-class research and technology development. He is also actively involved in the board of directors of the Fondation universitaire Pierre Arbour and the John W. Dobson Foundation. He's back at the helm of the Montreal Economic Institute since January 2009.
alamy

Le financement des hôpitaux à l'activité: l'attente a assez duré

Le gouvernement du Québec a annoncé, lors du dépôt de son dernier budget, la création d'un groupe d'experts qui devra se pencher sur la faisabilité d'un projet pilote sur le financement à l'activité dans le réseau hospitalier. Il faut se réjouir de cette volonté de revoir la façon dont on rémunère les hôpitaux. De l'avis de plusieurs analystes, dont mon collègue Yanick Labrie, le problème chronique des listes d'attente au Québec réside en bonne partie dans le mode de financement des hôpitaux.
19/05/2012 08:22 EDT
alamy

Un système de santé universel n'est pas incompatible avec une participation importante du privé

La santé est un enjeu qui suscite beaucoup d'émotions, ce qui pousse parfois à se réconforter dans de belles paroles plutôt que d'adopter une vision pragmatique des choses axée sur les résultats. En effet, l'expérience de nombreux pays européens, de la France à la Suède, montre que le secteur privé à but lucratif peut jouer un rôle de premier plan dans la prestation des services de santé, sans que l'universalité du système soit remise en question.
29/02/2012 07:26 EST

Devrait-on doubler les prestations des régimes publics de retraite?

Des organisations comme le Nouveau Parti démocratique, le Congrès du travail du Canada et le Centre canadien de politiques alternatives ont récemment proposé de doubler les prestations à recevoir en vertu du RRQ/RPC. Les lacunes d'une telle proposition sont nombreuses.
12/02/2012 10:28 EST