profile image

Maxime Duchesne

Blogueur politique

Maxime Duchesne est présentement étudiant à HEC Montréal. Il est détenteur d'une maîtrise en Science politique de l’Université de Montréal depuis novembre 2012 et d'un baccalauréat en Science politique de la même université depuis 2010. Ses études l’ont mené à passer un trimestre en Chine et à effectuer un stage au Parlement du Canada pour le compte d’un député fédéral. Cette dernière expérience lui a permis d’obtenir un emploi comme adjoint parlementaire contractuel. Il a également été membre des Forces canadiennes durant plus de six ans. Ses études universitaires se sont centrées autour de la politique québécoise, le nationalisme, la gouvernance et les affaires publiques. Il détient également un DEC du Collège de Maisonneuve en Informatique de gestion.
Getty

Petite réponse à de petits textes - Maxime Duchesne

Le Journal de Montréal publiait cette semaine les résultats d'une enquête maison qui visait à déterminer si les Anglo-Québécois connaissent bien la culture québécoise. Celle-ci démontre une fois de plus l'existence des deux solitudes à l'intérieur d'une même ville, soit Montréal. Il n'en fallait pas plus pour qu'une poignée de chroniqueurs reconnus pour leur haine du nationalisme écrivent contre cette étude.
26/10/2013 10:08 EDT
Shutterstock

Quebec-bashing: le Royal Canadian National Sport

RÉTRO 2013 - Tout est bon pour salir le Québec. Mais les faits importent peu, le Québec commet la faute impardonnable de souhaiter préserver sa différence. Le Quebec-bashing n'est pas un phénomène nouveau dans le Canada anglais, mais sa prolifération et sa banalisation doivent être dénoncées une fois pour toutes.
21/06/2013 12:25 EDT
Alamy

La souveraineté dans le rouge?

Michel Girard, publiait le 24 mai dans le Journal de Montréal une chronique dans laquelle il affirme que l'indépendance du Québec est «dans le rouge». Sa base pour affirmer que l'indépendance est économiquement irréalisable? Des données de l'Institut de la Statistique du Québec. Sauf que l'auteur signe un texte peu rigoureux où il tente avant tout de promouvoir son option.
29/05/2013 01:01 EDT
PC

Le déni du Parti québécois

Le problème du PQ est le PQ lui-même. Les sondages nous démontrent l'impopularité croissante du gouvernement. Les perspectives de réélection diminuent alors que la menace d'implosion refait surface. C'est vraisemblablement à quoi sert la campagne promotionnelle pour la souveraineté: sauver les meubles.
25/05/2013 02:18 EDT
PC

Déclin de Montréal: le prix de la dépendance

En janvier 2013, une polémique éclatait dans les pages du Devoir. Le professeur de l'UQAM Michel Archambault publiait une lettre dans laquelle il déplorait qu'Air Canada déplace l'ensemble de ses vols à Toronto, faisant de Montréal une ville de seconde classe ne servant qu'à alimenter Toronto, véritable centre névralgique du transport aérien au Canada. D'autres ont répondu que c'était la conséquence du fiasco de l'aéroport de Mirabel, le PDG d'Aéroport de Montréal affirmant bêtement que Montréal était choyée pour une si "petite" ville - un argument qui ne passe pas l'épreuve des faits.
11/05/2013 11:20 EDT
Alamy

Devenir Québécois: compliqué... mais pas tant que ça!

L'intégration des immigrants à la société québécoise est un sujet tabou. Et pour cause : dès qu'une personne est en désaccord avec une autre, il lui suffit de traiter cette dernière de raciste pour mettre fin au débat. Cette forme de "point Godwin" à la sauce québécoise témoigne malheureusement de l'état de nos débats publics.
15/03/2013 12:02 EDT

Un gouvernement de trop? Recettes et dépenses d'un Québec indépendant - Maxime Duchesne

RÉTRO 2013 - Lancé l'année dernière au milieu du «printemps érable», le livre Un gouvernement de trop de Stéphane Gobeil n'a pas reçu l'attention qu'il méritait. Gobeil, un conseiller au cabinet de l'actuelle première ministre et ex-employé du Bloc québécois, a épluché les comptes publics fédéraux afin de déterminer la part que reçoit le Québec du gouvernement fédéral, et surtout pour estimer les économies que pourrait réaliser un Québec indépendant en coupant les dédoublements administratifs. Sa conclusion: un Québec indépendant aurait économisé 7,5 milliards de dollars pour l'année fiscale 2009-2010 en dédoublements administratifs et en programmes qui ne servent pas - ou peu - le Québec.
04/03/2013 11:31 EST
PC

Le Québec atteint d'une ticounite aiguë

C'est notamment au gouvernement libéral de Robert Bourassa que nous devons la loi 22 de 1974, loi qui faisait du français la langue officielle du Québec. Malgré son manque de mordant, cette loi était un pas majeur vers l'avant et allait mener à la loi 101 du Parti Québécois en 1977. Mais à entendre les Libéraux d'aujourd'hui et leur allié médiatique, on jurerait que le français est sans importance au Québec.
09/02/2013 03:58 EST
Alamy

Le mythe du Québec dépendant du pétrole albertain

Dans son éditorial du 28 janvier 2013, André Pratte déplore le ralentissement économique de l'Alberta et les effets néfastes que ceci pourrait avoir sur le Québec. Mais voilà, la puissance économique de l'Alberta est loin d'être aussi positive sur l'économie québécoise que semble le croire l'éditorialiste de La Presse.
29/01/2013 12:03 EST

Campagne homéopathique de promotion de la souveraineté : plus d'ambition SVP!

Pour le Parti Québécois, la question de l'indépendance fait partie de son ADN et elle reviendra à son agenda tant et aussi longtemps que le Québec sera une province. Il n'est donc pas étonnant que les militants, qui sacrifient beaucoup de temps pour cette cause, souhaitent en retour voir leur parti se diriger vers la souveraineté (Note à Gérard Deltell; ce n'est pas être radical que de souhaiter que les choses bougent!). Mais parfois en politique certaines décisions trahissent votre incapacité d'agir.
26/01/2013 02:40 EST
Capture d'écran

« Notre home », our honte ?

RÉTRO 2013 - Vous en avez probablement déjà entendu parler. Le ministre Jean-François Lisée et le Quebec Community Groups Network annonçaient conjointement que le Gouvernement du Québec allait financer la tournée québécoise du chanteur David Hodges pour la chanson « Notre home » à hauteur de 20 000 $. Quel éclair de génie a frappé le ministre pour qu'il appuie financièrement une « publicité » d'un groupe de pression qui vise le bilinguisme institutionnel?
18/01/2013 10:17 EST
Agence QMI

Conseil supérieur de la langue française: le Parti Québécois doit faire le ménage!

La Charte de la langue française, communément appelée « loi 101 », vise à affirmer le français au Québec, notamment en faisant du français la seule langue officielle de l'État québécois. Le Conseil supérieur de la langue française a donc comme mandat d'aider à promouvoir le français comme langue commune et à fournir au gouvernement des données objectives sur la situation linguistique. Pourtant, en examinant de plus près la liste de ses membres, il apparaît évident que certains y défendent d'autres objectifs.
14/01/2013 11:39 EST
PC

L'affaire Lisée! The Lisée thing!

Un scandale si gros s'est récemment produit qu'il méritait la première page du Journal de Montréal (le même journal qui avait pourtant « oublié » une manifestation d'environ 300 000 personnes à Montréal lors du jour de la Terre). Le scandale en question? Un ministre recevrait deux salaires. Deux salaires puisés à même les poches des contribuables. La Commission Charbonneau semble soudainement insignifiante à côté de "L'Affaire Lisée"!
15/12/2012 11:18 EST
radio-canada

Le multilinguisme et le (bien réel) déclin du français

En fait, peu importe le scénario ou le tour de magie que l'on puisse utiliser pour masquer la réalité, le constat sera toujours le même : le français recule depuis 2001 alors que l'anglais progresse continuellement comme langue d'usage. Même s'il est vrai que les politiques de sélection des immigrants ont amélioré les choses et que nos politiques en matière de langue aident à défendre la langue française, la réalité est que le Québec est plus dépendant que jamais à l'immigration internationale.
30/10/2012 04:28 EDT
radio-canada

Recensement 2011: le début de la fin du Québec français?

Les données linguistiques du recensement 2011 sont venues confirmer ce que plusieurs d'entre nous avaient déjà constaté: le français recule au Québec. Dans le reste du Canada, la situation du français est catastrophique : hors Québec, 43 % des francophones (langue maternelle) utilisent plus souvent l'anglais à la maison que le français. Ces « assimilés » sont, pour la plupart, des jeunes, ce qui laisse entrevoir une assimilation quasi totale à l'anglais hors de l'Acadie dans un avenir relativement proche.
25/10/2012 09:21 EDT
CP

L'antinationalisme et la haine de soi

Ne cherchez pas la cohérence ces jours-ci. Outre les évidentes lacunes en communication du gouvernement péquiste et ses propres contradictions, de nombreuses critiques contre ce même gouvernement sont elles-mêmes intrinsèquement contradictoires. Nombreux sont ceux qui critiquent la visite de Pauline Marois au Congo et en France : pour eux, la francophonie ne sert à rien et un premier ministre devrait rester au Québec pour s'occuper de problèmes plus urgents.
21/10/2012 10:31 EDT
PC

Le PQ, la taxe santé et l'histoire au secondaire

Le moindre que l'on puisse dire est qu'un changement de gouvernement n'est jamais facile. L'état des finances publiques n'est jamais aussi rose que le prétendait le gouvernement sortant et les premiers jours à la tête d'un ministère peuvent parfois être chaotiques étant donné la nécessaire acclimatation. Un pour qui la transition fut laborieuse est Nicolas Marceau. Le nouveau ministre des Finances est aujourd'hui le grand responsable de la concrétisation de nombreuses promesses électorales.
17/10/2012 09:23 EDT
Shutterstock

Alerte! Riches surtaxés!

Aujourd'hui, on s'époumone contre le fait qu'une personne ayant étudié aux frais de l'État et qui gagne aujourd'hui 200 000 $ (et disons 175 000 $ en revenu imposable) doive payer 1 600 $ de plus... On dénonce la potentielle fuite de cerveaux alors qu'on applaudissait une hausse des frais de scolarité qui en aurait découragé plus d'un d'étudier!
29/09/2012 01:50 EDT