profile image

Marie-Claire Girard

Passionnée de théâtre

Marie-Claire Girard possède une formation en littérature et en histoire de l’art. Journaliste et professeur, elle est passionnée de romans, de théâtre et de poésie mais aussi de baseball et d’histoire romaine. Elle est accro à sa dose d’information quotidienne et croit profondément au pouvoir salvateur de l’art.
Nicola-Frank Vachon

«Guerre et paix»: Loup bleu, épouse-moi

Alors ce Guerre et Paix, très attendu et présenté au Théâtre d'Aujourd'hui? C'est délicieux. J'ai adoré, comme j'avais adoré tous les autres spectacles du vertigineux Antoine Laprise qui s'est donné comme noble but de mettre en scène les grandes œuvres littéraires de l'Humanité.
10/11/2015 11:44 EST
Stéphane Najman

«Tendre»: des multiples usages d'un élastique

Sur scène, deux danseurs/acteurs et un élastique, rouge et très long, qui les relie. Jamais cet élastique ne se mêle. Les protagonistes, Brice Noeser et Katia Petrowick, vont tout au long du spectacle, avec très peu de mots, nous raconter un tas de choses alors que l'élastique se fait maison, fleur, microphone, guitare, étoile etc.
09/11/2015 01:43 EST
PL2 Studio

«Les flâneurs célestes»: surprenants et attachants

On trouve parfois des âmes sœurs dans les endroits les plus incongrus. C'est ce qui arrive à Evan, le jeune garçon un peu coincé qui travaille dans un café d'une petite ville du Vermont alors qu'il fait la rencontre de Kevin et de Jasper qui squattent le balcon arrière de l'établissement. Les flâneurs célestes raconte cette improbable rencontre et la plausible complicité qui va en découler.
28/10/2015 03:09 EDT
Claude Gagnon

«Five Kings»: Shakespeare et des fusils

Je suis sortie de l'Espace Go à minuit vingt, après quelque cinq heures de ce Five Kings, projet fou et finalement concrétisé d'Olivier Kemeid qui y a travaillé pendant des années. Est-ce que ça en valait la peine? Oui. Et, peut-être un peu, non.
21/10/2015 04:00 EDT
Maxime Côté

«Si les oiseaux»: passionné et passionnant

Servie par une mise en scène et une scénographie d'une rare qualité, des éclairages saisissants et atmosphériques, de même que par une distribution impeccable, je vous suggère fortement de vous précipiter au théâtre Prospero pour aller voir Si les oiseaux.
15/10/2015 01:55 EDT
Yanick MacDonald

«Variations sur un temps»: complètement fou

J'ai vu en 1996, ces Variations sur un temps au Théâtre de Quat'Sous. J'en ai conservé l'image inoubliable de Marc Labrèche en Léon Trotsky avec un piolet planté dans le crâne. Pour cette reprise, c'est Daniel Parent qui incarne Trotsky et, vraiment, c'est tout aussi délirant.
08/10/2015 01:55 EDT
Gunther Gamper

«On ne badine pas avec l'amour»: Musset éternel

J'ai retrouvé avec satisfaction ces réparties spirituelles, ces dialogues brillants, cette langue ornée, cette mécanique théâtrale extraordinairement habile qui est l'une des caractéristiques de Musset. Ces personnages qui semblent si légers recèlent des trésors de profondeur et les sentiments et émotions qu'ils expriment sont aussi universels que résolument modernes.
05/10/2015 11:37 EDT
Vivien Gaumand

«Macbeth»: Magistral

Je crois que ce Macbeth, dans la traduction de Michel Garneau et mis en scène par Angela Konrad à l'Usine C, est probablement LA pièce de la saison 2015-2016.
30/09/2015 04:48 EDT
Marlène Gélineau Payette

«Septembre»: la maternité expliquée

Toutes les femmes qui ont des enfants savent de quoi il retourne. Habitée par la certitude que ce monde est terriblement dangereux pour vos petits chéris, vous allez voir la pièce Septembre à l'Espace libre. Évelyne de la Chenelière y incarne une femme fatale, c'est-à-dire que la fatalité poursuit.
09/09/2015 04:04 EDT