profile image

Marie-Claire Girard

Passionnée de théâtre

Marie-Claire Girard possède une formation en littérature et en histoire de l’art. Journaliste et professeur, elle est passionnée de romans, de théâtre et de poésie mais aussi de baseball et d’histoire romaine. Elle est accro à sa dose d’information quotidienne et croit profondément au pouvoir salvateur de l’art.

«Abîmés»: Samuel Beckett en quatre courtes pièces

C'est la mise en scène de Catherine Bourgeois qui rend Abîmés, ce collage de courtes pièces de Samuel Beckett présenté au Théâtre Denise-Pelletier aussi intrigant. Dans cette constatation du vide de l'existence et de l'horreur de la condition humaine se glisse une tentative d'explication, ou du moins le désir de rendre plus accessibles ces textes noirs issus d'un souterrain littéraire.
07/10/2016 11:12 EDT
Julie Artacho

«Le brasier»: feu, feu, joli feu

Ne boudez surtout pas votre plaisir : voir sur scène trois comédiens du calibre de Paul Ahmarani, Kathleen Fortin et Dominique Quesnel faire et dire toutes sortes de folies est particulièrement jouissif, surtout que ces comédiens semblent s'amuser terriblement.
29/09/2016 03:30 EDT
Suzane O'Neill

Terminus: vivre une catharsis

C'est un univers glauque, horrifiant et sans pitié qui est décrit dans Terminus où même muni des meilleures intentions, on sombre dans la violence la plus abjecte.
23/09/2016 02:45 EDT
Laurence Dauphinais

«L'écolière de Tokyo»: le voyage comme fuite

J'ai beaucoup d'affection pour Jean-Philippe Lehoux. Sa dernière création, présentée au Théâtre Denise-Pelletier, L'écolière de Tokyo, aborde de nouveau le thème du voyage, une constante chez ce jeune et talentueux dramaturge. Mais cette fois-ci, c'est pas mal moins réussi.
07/09/2016 03:20 EDT
Porte Parole

«J'aime Hydro», ou le complexe du castor

J'aime cette nouvelle façon de faire du théâtre où l'information n'exclut pas un côté ludique et une bonne dose d'humanité. J'aime Hydro joue avec tous ces aspects et nous laisse, sciemment, sur notre faim puisque les volets 4 et 5 seront présentés au printemps 2017.
02/09/2016 10:05 EDT
Michel Pinault

Papoul: les papas poules, il était temps!

Papoul est un spectacle adorable, visuellement très riche et qui véhicule un message très concret. Léopold S., 2 ans, a beaucoup aimé sa première expérience au théâtre. Il a été subjugué du début à la fin, comme le reste des enfants dans la salle, et les adultes aussi.
16/05/2016 03:08 EDT
Spinprod

Les Zurbains 2016: irrésistible

Je vous recommande de vous précipiter au Théâtre Denise-Pelletier pour voir Les Zurbains 2016. Vous en ressortirez ragaillardis et complètement ravis et enchantés.
29/04/2016 04:22 EDT
Thibault Larquey

«Te tenir contre moi»: ???

Je ne sais pas si cela tient à la traduction ou s'il y a derrière tout cela une volonté de demeurer insaisissable, mais il demeure que je n'ai pas compris où Te tenir contre moi voulait en venir ou qu'est-ce qu'on voulait me dire avec tout cela.
27/04/2016 04:33 EDT
Valérie Remise

«Unité modèle»: sous les apparences

Dans ce monde idéal, en compagnie de ce couple idéal, dans un décor choisi où tout semble parfait, on se rend compte bien vite que c'est l'avoir et le paraître qui prime avant tout. Jusqu'à ce que la machine se déglingue et que la dure réalité nous rejoigne.
20/04/2016 02:03 EDT
Marc Charlebois

«La mort des éternels»: Oh boy!

Ce texte décousu, à la structure indécelable, erre sans ressort narratif entre réalité et fiction et n'est pas parvenu à m'amener dans un ailleurs. Cette production a tout du sphinx, sauf le mystère.
07/04/2016 02:23 EDT