profile image

Madame Chose

Blogueuse, madamechose.com

Geneviève Pettersen est née en 1982 à Wendake, après que sa mère ait été prise de contraction en magasinant de l’artisanat Huron. Elle a grandi entre Québec, Jonquière, Chicoutimi, St-Honoré et Falardeau avant de poser ses pénates à Montréal un peu avant les attentats du 11 septembre 2001. Après des études en sociologie des religions et en littérature à l’UQÀM, elle a travaillé dans l’édition puis fait un saut en publicité pour finalement revenir à son premier amour, l’écriture. Fascinée par ce que révèlent les histoires de bonnes femmes, elle blogue sous le pseudonyme de Madame Chose .
madame chose

Le quartier des riches

Mon père, il aimait pas ben ça Noël. C'est parce qu'il était obligé de suivre ma mère jusque dans sa famille qui habitait loin. Il fallait rouler deux heures et demi en auto sur la route qui tue pour se rendre au réveillon. Et la voiture était tout le temps trop pleine de tout. Je vous l'ai déjà dit : ma mère est une femme prévoyante qui aime parer à toute éventualité. Ça fait qu'en plus des cadeaux, il y avait une glacière remplie de galettes blanches, de pain sandwich et de petits pains au poulet. C'est au cas où on reste pris, qu'elle disait.
17/12/2012 04:27 EST
courtoisie

François

Mesdames, Geneviève célèbre un triste anniversaire. Il y a un an jour pour jour, elle a décidé de donner une leçon à François en le quittant. C'est un soir au retour du travail que François a trouvé la note sur une table : «Je suis chez une amie. Prends tes affaires et vas-t'en. J'en ai assez de toi. Tu es comme tous les hommes, au fond.»
13/12/2012 01:29 EST
WikiMedia

La vérité sur Christine B.

Mesdames, l'autre jour j'ai téléphoné à madame Bouchard pour avoir des nouvelles de Christine. Je voulais savoir si c'était vrai que Christine s'est fait aller autour d'un poteau pour se payer un aller-simple vers Berlin. Au téléphone, madame Bouchard n'était pas contente. C'est parce que, selon elle, je suis l'une des bourges qui a entrainé sa fille sur la mauvaise voie. «Christine, elle a tout fait ça pour impressionner les petites pisseuses de l'école privée» a dit madame Bouchard en raccrochant.
03/12/2012 11:07 EST
Jean-Philip Zi

Moi, Christine B.

Mesdames, je vous entends souvent dire que si vous étiez la mère d'une telle, ça ne se passerait pas comme ça. Avec vous comme mère, une fille ne franchirait pas le seuil de la porte accoutrée de même et ne manquerait pas de respect comme ça à tout le monde. Vous lui achèteriez des livres qui expliquent le sexe et enseignent la bonne conduite pour qu'elle devienne une jeune femme comme il faut.
26/11/2012 11:02 EST
madame chose

Geneviève

Mesdames, souvent vous avez de la difficulté à passer à autre chose. Et ce rapport rancunier à l'existence est pernicieux. Il vous entraîne dans une réalité déformée de laquelle il est difficile de vous extirper. Geneviève, la sœur d'Éric, fait partie des ces femmes vindicatives. La rancune qu'elle entretient par rapport à son passé s'est immiscée jusque dans sa relation avec François.
19/11/2012 11:14 EST
coutoisie

Monique

La semaine dernière, j'ai revu une vieille amie par hasard. On a discuté un moment au coin d'une rue et elle m'a confié revenir de la clinique d'avortement. «Ce sont des choses qui arrivent» j'ai dit. «Prends soin de toi.» C'est là qu'elle m'a prié de ne pas m'en faire. C'était son troisième avortement.
12/11/2012 10:18 EST
courtoisie

La soeur d’Éric

Mesdames, Éric a une sœur. Geneviève qu'elle s'appelle. Geneviève est plus vieille qu'Éric. De six ans. Éric ne la connaît pas beaucoup parce qu'elle a grandi loin de lui. Avec son autre mère. C'est que monsieur Bérubé s'est marié deux fois.
07/11/2012 12:23 EST
Alamy

Esprit es-tu là?

Ma mère a laissé un message à la voyante un samedi, en juin : «Bonjour madame. Je ne sais pas votre nom. Ça l'air que vous nous le dites juste le jour de la consultation. Je voudrais un rendez-vous pour moi pis 3 autres personnes.» Après, elle lui a donné notre numéro et s'est tournée vers mon père : «Je lui ai pas dit mon nom. T'as-tu vu ? Elle pourra rien savoir sur nous autres. Il paraît qu'elle devine tout à partir de rien.» Mon père était en furie. Il n'aimait pas ça, les cachettes.
29/10/2012 01:57 EDT
Madame Chose

Monsieur Bérubé

Mesdames, vous êtes bien naïves. Souvent, je vous entends jurer que vous ne serez jamais comme vos parents. Ça me fait toujours sourire de vous regarder vous déchirer la chemise en promettant de réussir mieux qu'eux en tout. Parce que mesdames, soyons honnête: la génétique, ce n'est pas si simple. Prenez le mari de mon ami Juliette. Éric qu'il s'appelle.
22/10/2012 10:52 EDT
Shutterstock

La vertu

Mesdames, j'ai toujours été précoce. C'est ça que ma mère disait en tout cas. En sixième année, j'avais déjà des seins. Et j'avais l'intention de m'en servir. Au début, ma mère n'a pas trop fait de cas de ma nouvelle poitrine. Mais elle a bien dû se rendre à l'évidence lorsqu'elle a reçu une note du professeur d'éducation physique. C'était écrit de m'acheter une brassière. Le lendemain, on est allés chez Sears pour m'acheter un modèle pour débutante.
17/10/2012 04:12 EDT