profile image

Louise Hénault-Ethier

Cheffe des projets scientifiques pour la Fondation David Suzuki

Louise Hénault-Ethier est chef des projets scientifiques pour la Fondation David Suzuki à Montréal. Elle a complété un doctorat en sciences de l'environnement à l'UQÀM en 2016. Ses recherches touchent les pesticides, l'entotechnologie (la gestion des matières organiques à l'aide d'insectes pour nourrir les animaux d'élevage), l'entomophagie (la consommation d'insectes) et les phytotechnologies (utilisation des plantes pour remédier à des problèmes environnementaux). Auparavant, elle a travaillé comme coordonnatrice de l'environnement à l'Université Concordia et comme animatrice scientifique spécialisée et entomologiste au Jardin botanique, à l'Insectarium et au Biodôme de Montréal. Elle est administratrice à la Société québécoise de Phytotechnologies et du Collège Ahuntsic, et membre du comité exécutif du Collectif de recherche écosanté sur les pesticides, les politiques publiques et les alternatives. Elle a reçu de nombreuses distinctions pour ses projets environnementaux, son engagement, ses recherches scientifiques et ses talents de communicatrice, notamment au concours Ma Thèse en 180 secondes.
CBCK-Christine via Getty Images

«Les déchets alimentaires ne sont pas des déchets ordinaires»

Depuis que le monde est monde, les résidus organiques ont toujours été naturellement recyclés. Ils n'ont ainsi jamais été de réels déchets, parce que les matières résiduelles de l'un devenaient la ressource d'un autre, et ainsi de suite. Il était donc temps que nos sociétés reviennent à l'ordre naturel des choses dans leur gestion des matières organiques résiduelles.
24/01/2017 08:54 EST
Shutterstock

Les questions biologiques sur la sellette!

L'année 2016 s'est achevée avec plusieurs tristes nouvelles sur le plan environnemental et biologique, mais a aussi été riche en rebondissements pour améliorer la sécurité de l'homme, de la faune et de la flore.
10/01/2017 08:10 EST
swkunst via Getty Images

Pour que l'avenir l'emporte sur le passé!

Avec ces informations en tête, on peut se souhaiter une année 2017 où l'on se battra sur tous les fronts pour que la science l'emporte sur l'obscurantisme, les énergies renouvelables sur les fossiles et, somme toute, pour que l'avenir l'emporte sur le passé.
03/01/2017 09:35 EST