profile image

Haroun Bouazzi

Coprésident de l'Association des Musulmans et des Arabes pour la Laïcité au Québec

Haroun Bouazzi milite depuis plus de quinze ans pour le respect des droits de la Personne. En 2002, alors en fin d'études universitaires, il milite au sein d'Amnistie Internationale, section de l'Université de Montréal. En 2004, il intègre l'Association pour les droits de la personne au Maghreb (ADPM) et soutient activement le changement démocratique en Tunisie. Sous la dictature de Ben Ali et pendant des années, l'ADPM a travaillé quotidiennement à sensibiliser la société civile québécoise et canadienne aux atteintes aux droits de la Personne en Tunisie. Elle a contribué à la création de coalitions d'associations et de syndicats canadiens, formées pour faire pression sur le gouvernement de Ben Ali. En décembre 2010, dès le début de la révolte tunisienne, il cofonde avec d'autres militantEs tunisienNEs le Collectif de solidarité au Canada avec les luttes sociales en Tunisie, dont il a été le porte-parole pendant une année. Pendant toute la période des évènements révolutionnaires, le collectif a participé à organiser des manifestations au Québec et au Canada en phase avec celles qui avaient lieu en Tunisie, et a travaillé à sensibiliser la société civile, les média et la classe politique québécoise et canadienne à la cause démocratique en Tunisie. Il a aussi travaillé tout au long de l'année 2011 sur le dossier du gel des avoirs des familles Ben Ali - Trabelsi. Il a mené des actions qui ont, avec l'aide de parlementaires canadienNEs, participé à pousser le gouvernement conservateur à modifier la législation canadienne en matière de personnes politiquement exposées. En 2010-2011, il est président de Français du monde ADFE Québec. L'association FdM rassemble des FrançaisES qui partagent des valeurs progressistes. Elle œuvre à faciliter l’intégration des FrançaisES installéEs au Québec et à défendre leurs droits vis-à-vis de l’administration française. En mars 2011, Haroun Bouazzi participe à la création de l’évènement culturel montréalais multidisciplinaire Les Journées de la Tunisie nouvelle (JTN). Les JTN aspirent à faire connaître la richesse et le foisonnement de la culture tunisienne sous ses aspects les plus contemporains. Enfin, il est aussi un fervent défenseur de la Laïcité au Québec. En 2012, il cofonde l’Association des Musulmans et des Arabes pour la Laïcité au Québec. AMAL-Québec a pour objectif de donner une voix aux QuébécoisES de culture arabe ou musulmane qui aspirent à la construction d’une société inclusive bâtie sur des principes démocratiques, égalitaires et laïcs. S’appuyant sur les travaux d’experts universitaires et communautaires, AMAL-Québec souhaite contribuer positivement aux débats sur les thèmes de la laïcité et des discriminations, de la visibilité religieuse, de la cohabitation interethnique et du vivre ensemble au Québec. Dans le cadre de ses fonction il a pris position sur des sujet aussi varié que la laïcité, la prolifique d'immigration au Québec, la tragédie Charlie Hebdo, la radicalisation menant à la violence ou le port du niqab. Parcours professionnel Haroun Bouazzi est détenteur d’un baccalauréat en génie et d’une maîtrise en informatique de l’École Polytechnique de Montréal avec plus de 15 ans d’expérience. Il a enseigné à l’école Polytechnique de Montréal après quoi il a travaillé dans le domaine de l’Aérospatial pour enfin se spécialiser dans le domaine des hautes technologies appliquées à finance. Il travaille actuellement comme architecte fonctionnel dans une institution financière. Il a déjà dirigé des solutions d’architecture dans des programmes de plusieurs dizaines de millions de dollars. Les projets sur lesquels il travaille visent entre autres à aligner les investissements et des solutions technologiques sur les visions et stratégies d’affaires. Ses années d’expérience lui ont permis de cumuler des compétences aussi diversifiées que complémentaires, dans des domaines tels que l’architecture d’affaire, des méthodologies de design et d’architecture de solution, la mobilité, sélection de packages applicatifs, l’intégration de systèmes, la conception d’applications, l’intelligence d’affaire (BI), la réseautique, la sécurité, l’enseignement, la communication…