profile image

Gilles Laporte

Historien

Gilles Laporte est historien. Il enseigne l’histoire au cégep du Vieux Montréal et à l’Université du Québec à Montréal depuis 1988. Spécialiste de la rébellion de 1837-1838, il est entre autres auteur des ouvrages Patriotes et Loyaux, mobilisation politique et leadership régional (Septentrion, 2004), Molson et le Québec (Michel Brûlé, 2009) et Fondements historiques du Québec (Chenelière, 2010). Il est membre fondateur de la Coalition pour l’histoire (2009), Patriote de l’année (2010) et porte-parole de la Maison nationale des Patriotes depuis 2011. De 2012 à 2015, Gilles Laporte a été président du Mouvement national des Québécois, promoteur de l’identité québécoise depuis 1947 et fier partenaire de la Fête nationale du Québec depuis 1984. Pour en savoir plus sur Gilles Laporte, visitez son blogue
Chris Cheadle via Getty Images

Une Journée nationale des Patriotes, pour quoi faire?

À l'heure où il est beaucoup question de corruption, de cynisme envers la politique et de liberté d'expression, la Journée nationale des Patriotes est un moment privilégié pour rappeler la ténacité de Québécois d'hier et d'aujourd'hui dans la défense de nos droits collectifs et dont l'épisode patriote constitue le jalon essentiel.
23/05/2016 01:00 EDT
ASSOCIATED PRESS

Référendum de 1995: un grand mouvement rongé par l'électoralisme

Depuis 1995, le mouvement souverainiste s'est épuisé en joutes électorales, y perdant à chaque fois un peu de son âme et de ses appuis populaires. Cette dérive s'est pour partie nourri du désir des appareils politiques de garder leur mainmise sur le message et sur les postes et, pour partie, du désir des militants de profiter de chaque tribune pour asséner le même mantra à la population.
26/10/2015 10:45 EDT
PC

Brève histoire des émeutes au Québec

L'étonnante mobilisation étudiante de 2012 et l'intensité des affrontements lors de certaines manifestations fascinent toujours, au point où les syndicats et les groupes sociaux aimeraient bien eux aussi en connaitre la recette magique!
13/09/2015 08:47 EDT
Agence QMI

La dernière GRANDE Fête nationale?

Les 181 signataires de cette lettre déplorent que les substantielles coupes budgétaires subies en 2015 risquent de la reléguer au rang d'événement de seconde importance, égaré parmi d'autres dans la saison des festivals.
15/06/2015 10:30 EDT
AP

Êtes-vous Jean Béliveau ou Maurice Richard?

L'un «rebelle», l'autre «diplomate». L'un «homme du peuple», l'autre «gentilhomme». L'un «Québécois», l'autre «Canadien». Il faut évidemment nuancer la rivalité entre les deux grands hommes et, pour cela comme dans bien d'autres choses, retourner aux sources de l'histoire...
03/12/2014 10:41 EST

Ma Patrie sans parti

Au moment où tout le champ de la défense des intérêts du Québec est à portée de main, le Bloc et le Parti québécois choisissent plutôt de se disputer le long de l'axe gauche-droite et de réitérer leurs professions de foi souverainiste, une question qui, dans le meilleur des cas ne concernera les électeurs que dans quatre ans.
06/10/2014 11:00 EDT
Jeff J Mitchell via Getty Images

Au paradis perdu des nations non-souveraines

Du Printemps des peuples au référendum écossais, une dimension échappe cependant aux Québécois qui souhaitent tirer leçon de modèles étrangers, soit qu'il s'agit généralement de restaurer une souveraineté perdue. À l'instar des antiques royaumes d'Écosse ou d'Aragon, le Québec peut-il trouver à l'époque du régime français l'exemple d'une souveraineté perdue? Bien sûr que non.
16/09/2014 11:11 EDT
LWA via Getty Images

12 raisons de devenir papa à 50 ans

Émotive et spontanée quand on a 20 ou 30 ans, la décision d'avoir un enfant quand on a 50 ans est davantage affaire de raison et jugement. Les motifs raisonnables en faveur de la paternité tardive me semblent cependant si nombreux et si déterminants que j'ai souhaité en dresser la liste pour que d'autres hommes de la «génération X» revoient peut-être leur décision, surtout si leur conjointe est encore en âge d'avoir un enfant.
04/09/2014 11:41 EDT
CP

Un grand défenseur du Québec nous quitte

Pour tous ceux qui, comme moi, ont eu la chance de côtoyer Marcel Masse ces dernières années, son fabuleux parcours ne fait guère mystère : c'est celui d'un grand patriote qui souhaitait d'abord le bien de son peuple et qui s'est donc montré prêt à l'écouter et à l'accompagner.
27/08/2014 11:19 EDT
FOTOimage

La Fête nationale au cœur de nos traditions

Le 24 juin 1834, donc, environ soixante convives s'assemblent dans les jardins de l'avocat John McDonnell, à Montréal, afin de célébrer la Fête nationale Saint-Jean-Baptiste. Ceux présents sont issus du mouvement patriote : Edmund B. O'Callaghan, Charles-Ovide Perrault, Thomas-Storrow Brown, Rodier, Louis-Hippolyte Lafontaine et George-Étienne Cartier, sous la présidence du premier maire de Montréal, Jacques Viger : autant de Britanniques que de Canadiens.
23/06/2014 10:37 EDT
Perry Mastrovito via Getty Images

Le Parti québécois vaincu par l'anti-étatisme

Tous les sondages démontrent que le sentiment national demeure particulièrement vif et que la rupture culturelle avec le Canada est bien réelle. Le désir de matérialiser ce sentiment par l'accession à la souveraineté est cependant plombé par l'opposition viscérale à un accroissement de la place de l'État dans notre vie collective..
09/06/2014 03:24 EDT

Patriotes à la grandeur du Québec

Malgré sa renommée encore modeste, la Journée nationale des patriotes de lundi présente souvent d'étonnants liens avec l'actualité. C'est en partie pour y répondre que le MNQ, coordonnateur des activités de la Journée, a retenu cette année le thème: «Patriotes à la grandeur du Québec».
19/05/2014 06:13 EDT

Les patriotes de 1837 fondent le Saguenay

Le débat politique interfère vite dans la mise en valeur du Nord. Le Parti patriote s'en prend aux monopoles accordés sur les terres de la couronne aux compagnies de bois et aux spéculateurs anglais qui discriminent systématiquement les laboureurs franco-catholiques, notamment au Sagueany.
14/05/2014 08:48 EDT

Les patriotes de 1837: une paix négociée à Terrebonne

Le fameux traité de Terrebonne ne sera pas respecté par l'armée britannique qui, profitant de l'accalmie, s'empresse d'effectuer de nouvelles arrestations, les 8 et 9 novembre 1838. Six patriotes terrebonniens sont finalement traduits en cour martiale, dont deux seront exilés en Australie.
08/05/2014 12:00 EDT