profile image

Françoise Bertrand

PDG de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Françoise Bertrand possède plus de 30 années d’expérience à la tête d’importante organisations. Principale voix du milieu québécois des affaires, elle contribue à l’avancement des débats liés aux grands enjeux de développement économique. Elle est récipiendaire de nombreuses hautes distinctions, dont celles d’Officier de l’Ordre du Canada, de Chevalier de l’Ordre national du Québec, de Chevalier de la Légion d’honneur et d’un doctorat honoris causa de l’Université Concordia.
Getty Images

La productivité: le grand défi économique du Québec

Maintenant que la population en âge de travailler commence à diminuer, la productivité devient le principal moyen de nous enrichir collectivement. Afin de combler les écarts avec le reste du Canada et les États-Unis, le Québec doit réussir à produire davantage de biens et à offrir plus de services par heure travaillée.
07/10/2014 07:57 EDT
Mark Wilson via Getty Images

Bourse du carbone: le revers de la médaille

Le gouvernement du Québec vient créer un climat d'incertitude et une charge additionnelle aux entreprises et aux citoyens qui ignorent le choc qui les guette. En fait, ce qui étonne le plus, c'est qu'à la veille de son application, ni les citoyens ni les entreprises ne sont informés sur ce qui les attend.
30/09/2014 11:47 EDT
Andrew Burton via Getty Images

Hydrocarbures: OUI à une évaluation sérieuse, NON à un moratoire

Dans le contexte actuel, où le gouvernement doit mener une gymnastique budgétaire pour rétablir l'état de nos finances publiques, nous espérons qu'il saura miser sur les retombées potentielles considérables représentées par l'exploitation de nos hydrocarbures. Face aux défis futurs, le Québec doit ouvrir la porte à des projets structurants qui lui permettraient de contribuer à son essor économique.
28/05/2014 11:09 EDT
Shutterstock

Protéger nos sièges sociaux dans un univers de concurrence - Françoise Bertrand

Faudrait-il s'opposer à l'acquisition de nos entreprises par des capitaux étrangers? Bien sûr que non. On ne peut pas applaudir lorsque CGI, Desjardins ou Couche-Tard font des acquisitions dans le monde et bloquer les tentatives d'achat de nos propres entreprises. Mais il est pressant de donner aux entreprises du Québec les mêmes moyens qui sont utilisés par leurs concurrents des États-Unis et d'Europe.
27/02/2014 01:13 EST