profile image

Francine Pelletier

Journaliste, réalisatrice et scénariste

Journaliste depuis plus de 30 ans, Francine Pelletier a travaillé tant en français qu’en anglais, à la presse électronique qu’à la presse écrite.

Sa carrière l’a menée de la co-fondation et direction éditoriale d’un magazine féministe (La Vie en rose) à l’écriture d’une chronique hebdomadaire au quotidien La Presse. Elle a également collaboré au journal Le Devoir et The Gazette, aux magazines L’Actualité, Macleans et Châtelaine, ainsi qu’aux émissions Sunday Edition au réseau CTV, The Editors à PBS et Morningside à la radio de CBC.

En 1993, elle a été correspondante parlementaire à Québec pour l’émission Le Point, à la télévision de Radio-Canada. Deux ans plus tard, elle se joignait à l’émission équivalente, The National Magazine, au réseau anglais (CBC). Elle a ensuite été reporter et co-animatrice de l’émission d’affaires publiques, the fifth estate, à CBC, pendant cinq ans.

Francine Pelletier est également réalisatrice et scénariste de films documentaires depuis 2001.
AP

Harper et la danse du ventre

Je sais. On n'associe pas facilement Stephen Harper - qui ressemble à une figure de Playmobil, selon Richard Desjardins - à un exercice de déhanchement lascif. Mais l'annonce en grande pompe cette semaine de l'appropriation d'une partie des sables bitumineux par la Chine équivalait à une danse du ventre sur la place publique. Un petit coup de hanche par-ci pour nous assurer que "le Canada n'était pas à vendre", un autre petit coup de hanche par-là pour dire (aux investisseurs étrangers) que le pays était néanmoins "open for business".
13/12/2012 10:26 EST
AP

Échec, dites-vous?

Justin Trudeau a beau essayer de minimiser son attaque contre le registre des armes, le mal est fait, pour ne pas dire le mensonge. De controversé qu'il a pu paraître, le registre est tout sauf un échec. Les chefs de police, en ville comme en province, sont unanimes. "Le registre a sauvé des vies et fait du Canada un pays plus sécuritaire. Nous l'éliminons à nos risques et périls", affirmait le chef de police de Toronto, Bill Blair, en février 2012. Les statistiques sont d'ailleurs éloquentes.
05/12/2012 02:55 EST
CP

La question qui tue

La destitution cette semaine du maire de Toronto, Rob Ford, relève à nouveau le contraste entre Montréal et Toronto. Bien que le tempérament du maire pose problème, le fait d'avoir utilisé du papier entête de la ville pour mousser ses bonnes oeuvres est une peccadille en comparaison à ce que l'on découvre à Montréal. Alors, avant que Macleans magazine nous refasse le coup, disons-le tous en choeur: la corruption a une ville, voire une province, et jusqu'à preuve du contraire, elles se trouvent de ce côté-ci de l'Outaouais. La question, maintenant, celle qu'on répugne à se poser, c'est pourquoi?
29/11/2012 12:19 EST
Getty Images

Notre Prince William à nous

À le voir dimanche dernier à Tout le monde en parle, en pleine possession de sa superbe machinerie (en plus, il embellit en vieillissant, le maudit) détendu, charmant, flirtant même avec le fou du roi, Dany Turcotte, admettez-le que je suis irrésistible, murmurait son langage corporel... le fils number one de Pierre Elliott Trudeau et candidat à la chefferie libérale exsudait la confiance en soi.
21/11/2012 12:49 EST
AP/Getty

Sexe, pouvoir et scandales

Le fait d'être admiré par une (relativement) jeune femme, dont le pouvoir est essentiellement sexuel, peut paraître irrésistible à un homme plus vieux qui, lui, a tous les pouvoirs, sauf peut-être celui de planter son drapeau, sexuellement parlant, comme il l'entend. Ces femmes, qui veulent se rapprocher du pouvoir en le baisant, sont de véritables pièges à cons (dans tous les sens du mot) pour ces géants aux pieds d'argile.
15/11/2012 11:04 EST
PC

Mauvaise blague

Fort mauvaise blague que ce jugement d'outrage au tribunal émis contre Gabriel Nadeau- Dubois. Quelqu'un devrait avertir l'honorable Denis Jacques qu'il y a eu (grâce justement au mouvement étudiant) élection au Québec, que les Libéraux ont perdu et que les méthodes dures préconisées par le PLQ, notamment la loi 78 et l'appel aux tribunaux, ont non seulement été condamnées par le Barreau du Québec mais rejetées par la majorité des Québécois.
05/11/2012 09:56 EST
David-Olivier Gascon

Le cube de sucre

N'est-il pas temps d'adopter une autre attitude dans cet éternel débat linguistique? La discussion est souvent plate à mort parce qu'elle consiste surtout à taper sur l'anglais et à chercher à punir les bilinguals, plutôt qu'à célébrer la langue que nous avons, inévitablement anglicisée qu'elle peut parfois être. Tenez. Un des plus beaux mots québécois est, en fait, un mot anglais. Enfirouapé, qui vient de "in fur wrapped" (enveloppé dans la fourrure). Autre belle gymnastique que celle-là.
31/10/2012 11:38 EDT
PC

Applaudir Lino Zambito?

Lino Zambito, le gars "aux faux airs de Robert de Niro", est partout. Le rôle que l'ex-boss de la construction a joué à la Commission Charbonneau le rend sans doute incontournable. Mais de là à inviter le témoin vedette à Tout le monde en parle? Et surtout, à l'applaudir sur le plateau? Lino Zambito, malgré ce qu'on lui doit, est un homme accusé d'une bonne partie des crimes qu'il a si bien décrits devant la Commission Charbonneau.
22/10/2012 11:53 EDT
Capture

Une fille qui brasse, il y en a pas 12,000

On a beau dire que Stéfanie Trudeau n'est pas un cas isolé, si la désormais célèbre policière du SPVM scandalise autant, et déclenche autant de menaces de mort, c'est en partie parce qu'elle est une femme. C'est immensément plus "laid" pour une femme de déraper comme elle l'a fait que pour n'importe quel de ses collègues masculins.
17/10/2012 10:07 EDT
Naval Institute Press

Le baiser de la victoire tourne au vinaigre

La photo a fait cent fois le tour du monde et capture magnifiquement la jubilation d'après-guerre. Prise à New York le jour de la capitulation du Japon, le 14 août, 1945, on y voit un marin américain, petit chapeau blanc bien calé sur la tête, embrassant fougueusement une femme vêtue de blanc. La rencontre de l'Amour et la Liberté...
10/10/2012 03:30 EDT
Alamy

Avortement, prise deux

Ce qu'il y a d'intéressant dans la motion de Mark Warawa, déposée une journée seulement après celle de son collègue Woodworth, c'est qu'elle vise, de prime abord, un but contraire : l'arrêt des avortements liés au sexe. Se disant perturbé par de récentes données indiquant que, dans certaines communautés, des femmes avortaient en apprenant qu'elles portaient une fille, voici donc un député conservateur se portant à la défense --ô surprise!-- de l'égalité hommes-femmes.
03/10/2012 02:36 EDT
CP

Encore?

Le Québec fabriquerait-il des fous furieux politiques? Denis Lortie, Marc Lépine et voici maintenant, Richard Henry Bain, trois hommes venus ébranler l'idée que nous nous faisons de nous-mêmes, en tirant impunément sur des innocents. C'est sans compter évidemment Valéry Fabrikant et Kimveer Gill qui, tous, ont réglé leurs comptes le fusil au poing.
05/09/2012 05:13 EDT
CP

La transexualisation de la politique

Comment se fait-il qu'on en est encore là? À exiger des femmes de politiciens qu'elles jouent les chiens de faïence alors que les maris de politiciennes, eux, brillent par leur absence? On aperçoit bien de temps en temps un Claude Blanchet, mari de Pauline Marois, à ses côtés, mais il n'est pas envoyé en commando pour masculiniser ou "dés-humaniser" l'aspirante Première ministre. Faut dire que Mme Marois est suffisamment tough comme c'est là.
30/08/2012 03:28 EDT
Agence QMI

Les nonos qu'on mérite

Le parti républicain a beau se dissocier des propos de Todd Akin, le pousser même à céder sa candidature, l'incident n'est pas si exceptionnel. D'autres républicains ont contribué à répandre le mythe des faux viols, comme des ressorts mystérieux du corps féminin. Le conservateur du North Dakota, Henry Aldridge, par exemple, croit que "le jus ne coule pas" chez les femmes "légitimement" violées. Un autre, Stephen Freind, croit que les femmes violées "secrètent une certaine secrétion" pour empêcher la grossesse.
24/08/2012 09:16 EDT
CP

François Legault et la planète Mars

Plus de six mois maintenant que les jeunes se mobilisent, prennent la rue, discutent en assemblée, parlent aux médias, organisent des camps de formation, pétitionnent les tribunaux, imaginent (avec l'aide de certains grands poètes) des slogans : "Nous sommes les bêtes féroces de l'espoir"... Rien d'autre de ce qui s'est passé au Québec depuis le dernier référendum a su attirer autant d'attention. Et tout ça, grâce aux "jeunes".
15/08/2012 03:55 EDT
Shutterstock

Voter utile ou voter heureux

Il me semble que tous ceux qui pourfendent la division du vote ne se préoccupent pas suffisamment de la deuxième partie de l'équation. En fait, ils ne voient pas pourquoi on voterait Québec Solidaire, Option Nationale ou Parti Vert quand on a déjà un parti passablement solidaire, bien national et un petit peu vert. C'est-à-dire le PQ. En d'autres mots, ils ne prennent pas très au sérieux --du moins est-ce mon impression-- les velléités de voter pour un (petit) parti "progressiste souverainiste", comme s'il s'agissait d'une simple vue de l'esprit.
08/08/2012 02:56 EDT
PC

Les chefs et leur style

"Ton style, c'est ton cul", chantait Ferré dans une autre de ses envolées fameusement sexistes. N'empêche que la phrase résume bien le phénomène: le style, c'est ce qui nous définit, c'est l'essence d'une personne. C'est parfois des habits, mais c'est surtout une attitude, une façon de se comporter, de s'incarner aux yeux des autres. Au jour 2 de la campagne (tant attendue), le style des trois chefs en tête de peloton frappe bien davantage que leurs thèmes, slogans ou discours électoraux.
03/08/2012 09:13 EDT
CP

Léo au pays des merveilles

Personnellement, ce n'est pas tant que Léo Bureau-Blouin n'ait pas complété ses études qui me frappe dans cette aventure. C'est que, à ce point séduit par la politique, il soit prêt à compromettre, non seulement ses études et sa vie de jeune adulte, mais aussi ses idéaux. Il existe après tout des partis politiques beaucoup plus proches des idées de M. Bureau-Blouin que ne l'est le PQ. Qu'il s'agisse des droits de scolarité, de l'environnement, de la démocratie directe ou même, de justice sociale, Québec Solidaire et Option Nationale sont davantage dans la cour d'idées auxquelles souscrit LBB.
27/07/2012 10:33 EDT
PC

Le manifeste qui fait grincer des dents

Il fallait bien sûr s'attendre à ce que le manifeste de LA CLASSE fasse jaser. Bien qu'à mille lieues du brûlot, le simple fait d'appeler ça un "manifeste" semble raviver chez plusieurs des souvenirs... explosifs? Personne n'a encore évoqué la FLQ, à ce que je sache, mais des images de bombes doivent bien trotter dans la tête de certains. Hier, on apprenait que la police de Montéal a transféré le dossier étudiant au département (tenez-vous bien) du crime organisé. LA CLASSE et le crime organisé, même combat?
20/07/2012 09:57 EDT

Tweet toujours, mon lapin

Il y a beaucoup trop de m'as-tu-vu-tisme sur ce fil d'oiseaux, et François Legault semble être tombé dedans, ou dessus, à pieds joints. Mais sexiste, son commentaire? Pas du tout. C'est une évidence sociologique que les femmes sont (toujours) désavantagées économiquement malgré de grandes enjambées sur le marché du travail. Et ce désavantage n'est pas seulement l'affaire du "système" mais l'affaire des femmes elles-mêmes.
13/07/2012 12:17 EDT