profile image

Florent Conti

Journaliste

Florent Conti est journaliste, auteur et réalisateur indépendant. Diplômé de science politique et d’études sur le Québec, il a réalisé plusieurs courts et moyens documentaires en parallèle avec ses autres activités. Ses passions : le cinéma, la littérature, la politique, les voyages insolites.
SRC

Ce n'est pas une conspiration, c'est une campagne électorale

On pourrait bien croire à une conspiration. Comme s'ils s'étaient tous passés le mot pour faire perdurer le cynisme et le conservatisme latent. Ce que les médias sont présentement en train de faire pendant cette campagne électorale est pire qu'Anticosti, pire que la corruption ou que le néolibéralisme, devenu insulte suprême pour les uns et apanage de fer pour les autres... Ce que les médias québécois font de façon consciente et involontairement à la fois, c'est garder l'électorat bien confortablement dans l'immobilisme et la perduration du système. Parce qu'il est bien très bien comme ça le système.
18/08/2012 11:00 EDT
Courtoisie

Je ne sais rien

Quand j'ai publié mon billet de blogue à propos du Voir, ce n'était pas à propos du Voir. C'était à propos de la sphère médiatico-culturelle. Le fait est qu'il n'y a que le Voir. Et que tout le monde aime quand il y a plusieurs choses. Mais j'évoque le Voir, car l'état de ce dernier m'importe.
21/06/2012 10:22 EDT
HuffPost

<i>Voir</i> ailleurs

Le Voir est dans l'impasse. Après 25 ans en "must have" du magazine culturel, il s'est transformé ces dernières années en un simple "good to have" dans la catégorie des journaux gratuits. La question qui se pose aujourd'hui est la suivante: à quand un magazine culturel québécois indépendant, payant si le gratuit est voué à disparaître?
18/06/2012 01:08 EDT
AFP

Xavier Anyways

Pourquoi alors ne comprend-on donc pas au Québec que Xavier n'est pas à ranger dans la suite des Jean-Marc Vallée, des Denis Villeneuve, mais que son travail précède le cinéma québécois contemporain. C'est le propre des œuvres majeures de transcender leur époque. À l'instar du sujet en filigrane de son dernier film-la marge-, le cinéma de Xavier Dolan s'ancre dans cette périphérie qui sépare le cinéma du Cinéma, le divertissement auquel on s'attend, du cinéma avec une lettre capitale.
29/05/2012 03:46 EDT