profile image

Fannie Lafontaine

Avocate, professeure de droit, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux

Fannie Lafontaine est avocate, professeure de droit et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux à l’Université Laval. Elle est la fondatrice et co-directrice de la Clinique de droit international pénal et humanitaire. Avant d’avoir autant de plaisir dans la vie, elle a notamment travaillé au Haut-Commissairiat des Nations Unies aux droits de l’homme, à la Commission internationale d'enquête sur le Darfour et à la Cour suprême du Canada. Elle est l’auteure de l’ouvrage Prosecuting Genocide, Crimes Against Humanity and War Crimes in Canadian Courts (Toronto: Carswell, 2012), co-auteure de la publication annuelle Chartes des droits de la personne (Wilson & Lafleur) et auteure de nombreuses autres publications en droit canadien et international. Elle maîtrise à peu près le français, l’anglais, l’espagnol et le portugais et agit à titre d’experte et consultante dans des projets de coopération internationale et auprès d’organisations vouées à la protection des droits humains.
JacobStudio via Getty Images

Les acquittés rwandais dont personne ne veut

Le Canada, un des bâtisseurs de la justice internationale pénale et fervent supporteur du Tribunal pénal international pour le Rwanda, doit maintenant faire sa part et devrait accueillir des individus acquittés qui ont une attache particulière avec le pays. Il y va de la crédibilité du système. Et de la liberté, qui doit rimer avec non-culpabilité.
17/11/2014 10:48 EST