profile image

David Chartrand

Coordonnateur québécois Syndicat des Machinistes (AIMTA) et de vice-président de la Fédération des Travailleurs du Québec (FTQ)

J’utiliserai ce blogue pour intervenir sur divers sujets de société, le mouvement ouvrier et l’aérospatiale. Présent dans ce domaine depuis plus de 27 ans, j’y milite sur le plan syndical depuis 25 ans. Je suis également membre des conseils d’administration du Conseil canadien de l’aviation et de l’aérospatiale et d’Aéro Montréal. Mon parcours syndical m’a amené à participer à de nombreuse convention collective comme négociateur et consultant notamment chez Bombardier, Rolls Royce, Héroux Devtek, Abipa Canada, Messier, Dowty et L3 Mas. J’ai également participé à différentes commissions parlementaires sur l’avenir de l’aérospatiale et du transport aérien avec mes confrères et consœurs pour y défendre les positions des travailleurs et des travailleuses. Mon engagement syndical vise à promouvoir la justice, l’équité, la démocratie et le respect sur les lieux de travail et dans la société.

Le Syndicat des Machinistes est le plus important au monde en aérospatiale avec 150 000 membres et 950 conventions collectives en vigueur autant dans le secteur public (NASA) que privé (Boeing). Au Québec, nous sommes présents chez Bombardier aéronautique, Bombardier centre de tubes, Rolls Royce, Héroux-Devtek, Messier Bugatti Dowty, L3-MAS, Abipa Canada, AJ-Walter, Air Canada, Air Transat et Siemens.

Nous sommes aussi un important syndicat dans le domaine brassicole avec plus de 70 bières brassées par nos membres en Amérique du Nord. Nous représentons aussi des travailleurs et travailleuses dans le domaine du chemin de fer, de l’entretien mécanique, de la sécurité, de la fabrication de produits manufacturiers, de l’industrie militaire, de la fonction publique, etc.

Notre caractère international est essentiel, surtout dans le contexte d’une économie mondiale. Nous sommes affiliés au Congrès du travail du Canada et à deux regroupements mondiaux de syndicats qui représentent des travailleurs dans des industries comparables aux nôtres — la Fédération internationale des ouvriers du transport et la Fédération internationale des organisations de travailleurs de la métallurgie.

Atelier 22

La délégation silencieuse

Je ne peux que critiquer le manque de leadership des membres québécois du gouvernement fédéral en matière de protection des emplois en aérospatiale. Cette industrie phare a connu des périodes de turbulences dans la dernière année sans qu'Ottawa ne lève le petit doigt pour lui venir en aide.
18/12/2016 08:22 EST
Bombardier

Les turbulences d'une faillite

Une faillite, c'est un choc psychologique pour les travailleurs. C'est une violence économique qu'aucun travailleur ne devrait avoir à subir au nom du profit.
08/02/2016 10:14 EST
Carlos Osorio via Getty Images

Appel à la volonté politique

Nous nous attendons à une prise de position du gouvernement libéral du Canada où il s'engage à ne pas modifier la LPPACAC surtout la partie qui oblige Air Canada à faire effectuer son travail d'entretien lourd à Montréal, Winnipeg et Mississauga.
27/12/2015 09:24 EST
ASSOCIATED PRESS

Ne laissons pas Air Canada plaider sa propre turpitude

Air Canada semble manipuler le processus judiciaire pour arriver à ses fins, c'est-à-dire rendre irréversible sa décision de délocaliser la maintenance lourde loin de Montréal, Mississauga et Winnipeg. Le transporteur en appela surement de la décision du procureur général. Il étirera donc un peu plus l'agonie des 2 600 ex-travailleurs d'AVEOS.
08/11/2015 11:23 EST