profile image

Claude Bariteau

Anthropologue

Claude Bariteau est anthropologue, professeur associé à l'Université Laval, diplômé de l'UdeM (B.A. et maîtrise en anthropologie) et de l'Université McGill (Ph D). Ses spécialités : anthropologie sociale des pays industrialisés, mouvements sociaux, mouvements sécessionnistes et organisation sociale. Il est l'auteur de Québec 18 septembre 2001, Pour sortir de l'impasse référendaire, Le nationalisme ethnoculturel comme obstacle à la démocratie, Les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle. Il publie aussi régulièrement ses réflexions sur le Québec dans Le Devoir, La Presse, Le Soleil et L’Action nationale et à présent sur le Huffington Post Québec.
PC

Le BQ d'hier doit devenir un BQ d'espoir

Le BQ doit s'afficher promoteur du projet de pays et un allié des partis indépendantistes tout en se disant, d'ici l'indépendance, défenseur des intérêts du Québec dans l'optique du pays à créer.
15/09/2015 02:51 EDT
AFP via Getty Images

Le Bloc face à l'enjeu des élections canadiennes au Québec

Je lui ai exposé que tel était le projet des Patriotes et lui ai dit que Papineau, son promoteur, fut furieux d'apprendre que Durham banalise son caractère politique en en faisant une affaire de luttes «raciales». Il me répliqua que les Français agirent de la même façon envers les musulmans jusqu'au jour où De Gaule reconnut qu'ils étaient des citoyens français égaux aux Français en Algérie, ce qui a conduit à l'indépendance.
27/08/2015 11:03 EDT
FOTOimage

PKP, laïcité, régime politique et projet de pays

Quand mon boucher me signale, samedi dernier, que PKP appuie la recommandation Bouchard-Taylor d'interdire aux personnes en autorité le port de signes religieux visibles, je lui réplique qu'il s'est aussi dit contre le port de tels signes chez les enseignants.
28/01/2015 08:34 EST
PC

Les oublis du choix référendaire de PKP

Selon PKP, réaliser l'indépendance par référendum serait la voie privilégiée à l'échelle internationale. C'est vrai. Mais laisser entendre qu'il n'y a pas d'autre façon d'assurer la légitimité, c'est faire fi de celles, foncièrement démocratiques, reconnues par les Nations Unies.
03/12/2014 10:41 EST
CP

Pourquoi charge-t-on PKP?

Je cherche ce qui motive la CAQ, le PLQ et QS à faire fi des droits et libertés des individus, dont ils bénéficient tout autant que les journalistes et les autres citoyens. À date, je n'ai pas trouvé un argument convainquant au point de douter qu'il y en ait pour obliger PKP à vendre ses actions dans Québécor.
02/11/2014 11:43 EST