profile image

Claude Aubin

Policier à la retraite, chroniqueur et auteur

Après trente années dans la police, Claude Aubin est devenu auteur. Il a deux livres à son actif : La Main gauche du Diable (Intouchables) et La Nuit des désillusions (Libre édition Claude Aubin). Un troisième est présentement en correction.

Claude Aubin aussi joué de petits rôles dans certains films, chroniqué dans le Photo Police et coproduit quelques clips pour TVBL, la télévision des basses Laurentides.

Pour en savoir plus sur Claude Aubin, visitez son site web.
aurorat via Getty Images

Madame l'impératrice

Il est triste de penser que le Québec verse 1.5 million pour promouvoir la langue française dans le monde, alors que 50% des Québécois sont des «analphabètes fonctionnels» se foutant éperdument des «photes de fransais».
17/06/2017 10:04 EDT
Reuters Staff / Reuters

Et le pire est à venir

J'ai la conviction que ce que nous voyons aujourd'hui n'est que les prémices d'une longue lutte sans merci. Les graines de la haine se sont transformées en arbustes incandescents.
10/06/2017 12:00 EDT
barbol88 via Getty Images

La commission Chamberland

J'aime bien suivre les péripéties de la commission Chamberland, pas qu'elles soient passionnantes, mais cette commission confirme ce qu'un de mes anciens officiers disait à la blague: «Égalité pour tous et favoritisme pour les amis».
27/05/2017 11:08 EDT
PC

Salmigondis de la semaine

C'est quand même la deuxième fois que Denis Coderre utilise sa notoriété avec ses policiers. Il est drôle de voir que l'homme est celui qui ultimement choisit son chef de police et parle de lui en disant «Philippe». Mais ça, qui peut s'en soucier?
20/05/2017 09:06 EDT
PC

À bout de souffle

En lançant des réponses banales, insignifiantes et dignes d'un vaudeville, ce gouvernement sans dignité vogue à nos frais et sans vergogne dans une mer d'indifférence et de cynisme que je n'avais jamais encore expérimenté.
06/05/2017 09:04 EDT
shutterstock

Le beau gosse et le pot

Les profits générés par la vente du cannabis iront à l'éducation des méfaits des drogues et pour soigner les intoxiqués. Donc, rendons les gens malades et nous les soignons par la suite.
22/04/2017 09:16 EDT