profile image

Arielle Grenier

Étudiante en économie et politique, Université de Montréal

Arielle Grenier étudie en économie et politique à l'Université de Montréal. Elle se passionne pour la politique, les arts et l'économie. Ces intérêts l'ont donc fortement incitée à participer au Parlement étudiant du Québec (PEQ) en 2010, à se joindre à l'Équipe de Débats de l'Université de Montréal (ÉDUM) et à y occuper le poste de responsable des communications. Mis à part ses implications politiques, elle avoue posséder un faible pour le monde de la mode, pour l'art cinématographique, le design, la musique et la littérature.

Elle occupa également le poste de responsable de la section culturelle au journal Le Prince Arthur et écrit actuellement au journal le Contrepoids.
Shutterstock

Amo, amas, amat...

Être célibataire pendant la Saint-Valentin, c'est pénible, voire «chiant». Vivre une peine d'amour pendant que tous les couples semblent célébrer leur bonheur, c'est plus que dur pour certains, c'est même décourageant, démoralisant ou déprimant. Je comprends ce sentiment: celui où on peut avoir de la difficulté à exprimer notre peine, comme si les mots ne pouvaient mettre en évidence le poids qui nous occupe, la peine qui nous écrase le cœur.
13/02/2013 02:43 EST

En France soviétique, les gens veulent s'exiler en Russie

RÉTRO 2013 - Cher Monsieur Depardieu, Tout en sachant pertinemment que mon message risque de se perdre et de ne jamais aboutir dans votre boîte courriel, je me permets d'écrire ceci : Lorsque j'étais petite, je regardais les Misérables en boucle. Un chocolat chaud pas très loin sur la table d'appoint, une grosse doudou m'enveloppant et j'attendais patiemment que l'histoire se termine pour la recommencer. J'étais émerveillée devant la volonté du père Madeleine, maire de Montreuil-sur-Mer, à générer le bien autour de lui...
04/01/2013 05:54 EST
PC

Le PQ et les écoles privées

Ce matin, alors que je démarrais la Yaris-mobile tout en grelottant dans l'attente que le moteur se réchauffe, j'ouvris la radio (oui à Radio X, ça vous choque ?). On y annonçait que la ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, demande l'abolition les tests de sélection dans les écoles privées en précisant que le financement public leur serait coupé s'ils ne suivaient pas les nouvelles règles! Je vous jure que je n'ai pas eu besoin de mon latté mocha pour me réveiller! Je n'en croyais pas mes oreilles! Le Parti Québécois serait-il plus « free-market » qu'on pourrait le penser?
12/10/2012 08:08 EDT
PC

Comment expliquer la popularité de Gabriel Nadeau-Dubois?

Gabriel Nadeau-Dubois et ses collègues ont su profiter de la conjoncture politique actuelle. Ils personnifient l'opposition à l'équipe Charest. En plus d'être jeune, Gabriel Nadeau-Dubois, ce politicien en herbe s'exprime dans un discours accrocheur et syndicaliste ce qui a naturellement attiré les médias. Malheureusement pour les Québécois, son discours cache une tout autre réalité, celle de la promotion de la désobéissance civile, du non-respect des décisions de la Cour, du saccage du bien public et des biens privés et l'appel à la Révolution.
26/04/2012 12:04 EDT
CP

La démocratie étudiante à coups de akis sac et bombes puantes

Cette semaine, le cours de « forces et comportements politiques » n'a pas pu se donner aux élèves de l'Université de Montréal. Bien loin de moi l'envie de critiquer le professeur, que j'ai d'ailleurs beaucoup apprécié, ce sont les élèves qui sont à critiquer aujourd'hui. Le monde de Facebook est une mine d'informations assez croustillantes! Tout le monde connaît bien les conséquences de ce monde virtuel : le partage d'informations ou la signature électronique peuvent parfois être très révélateurs sur les intentions réelles.
21/04/2012 10:26 EDT
JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Des étudiants pourraient contester l'accréditation de leurs associations

J'ai récemment appris que des étudiants du Cégep de St-Hyacinthe souhaiteraient invoquer des dispositions de la Loi sur l'accréditation et le financement des associations d'élèves ou d'étudiants pour dissoudre leur association. Des sources anonymes confirment que le RÉÉCSH (Regroupement des étudiants et des étudiantes du Cégep de Saint-Hyacinthe) violerait ses propres règles de fonctionnement et refuserait l'accès aux documents constitutifs et à la charte associative à ses propres membres qui seraient partisans d'un retour en classe
30/03/2012 02:24 EDT
PC

Rendez-vous, lundi matin, en Cour supérieure pour l'Université Laval et les associations étudiantes

Un groupe d'élèves a décidé de dire « STOP » à ce que certains confondent à la démocratie. Lundi prochain, dans la salle 3.14 du Palais de Justice de Québec, à 8 :45 du matin aura lieu le procès en cours supérieure du « groupe des 10 » contre l'Université Laval, ses 2 syndicats, la Confédération de toutes les associations étudiantes, l'Association de Sciences sociales et l'Association d'Anthropologie. Si le juge tranche en faveur de Laurent Proulx et du «groupe des 10», cela constituera un précédent historique: le fait de bloquer l'accès aux salles de cours et pavillons deviendra illégal.
27/03/2012 11:18 EDT
PC

Terroriser pour gagner?

Il y a une semaine, une quarantaine de jeunes cagoulés ont tenté de défoncer la porte d'entrée de l'Institut Économique de Montréal (IEDM). En plus de séquestrer ses employés, les jeunes manifestants ont commis des actes de vandalisme signe de violence et d'intolérance des opinions contraires. Cette information a à peine été discutée dans les médias, sauf par Mario Dumont. Alors que tous les étudiants sont encouragés à s'exprimer pacifiquement sur la hausse des frais de scolarité, certains utilisent la violence, les menaces et la séquestration comme outils de négociation ou d'expression.
22/03/2012 12:49 EDT
CP

Il est temps de se responsabiliser!

Exiger que les moins nantis absorbent indéfiniment le déficit du financement universitaire sans que nous ne mettions la main dans nos poches est carrément inacceptable parce qu'injuste. Les étudiants du Québec doivent aussi accepter d'aider la société pour assurer la suite du monde... Il est difficile d'accepter de payer une facture, alors que nous étions habitués à ne pas y allouer plus sur notre budget.
01/03/2012 11:43 EST