profile image

Andrew D'Amours

Co-fondateur de Flytrippers

Andrew D’Amours est co-fondateur de Flytrippers.com, la nouvelle destination par excellence pour tout ce qui a trait aux voyages à bas prix au départ de Montréal. Il a de l'expérience et des connaissances sur l'industrie de l'aviation et du voyage et parcourt le monde grâce aux aubaines de vols à bas prix. Il a visité 45 des 50 états américains, 8 des 10 provinces canadiennes et prévoit un jour visiter chacun des pays du monde (décompte actuel: seulement 15). Il est aussi le co-fondateur de l'évènement entrepreneurial Startup Weekend Trois-Riviere tout en agissant comme Community Leader pour l'organisation Techstars et comme ambassadeur de la plateforme de sociofinancement La Ruche. Avant de lancer Flytrippers, Andrew était consultant en gestion pour la pratique de services-conseils en stratégie de KPMG-Secor pendant deux ans et précédemment pour d'autres firmes du Québec. Il a également quelques années d'expérience en gestion du commerce de détail et détient un MBA de l' Université Laval, la plus ancienne institution universitaire au pays.
Getty

La Charte des contradictions

D'innombrables chroniques ont été écrites au sujet du projet de Charte des valeurs québécoises du gouvernement Marois. Je ne veux pas replonger dans les pour et les contre de la proposition, car cela a déjà été fait à plusieurs reprises. Par contre, je crois qu'il faut s'attarder davantage à la forme, plus particulièrement au fait que cette charte en est une de contradictions.
03/10/2013 12:28 EDT
Radio-Canada.ca

Les jeunes et le changement

Les jeunes, qu'ils soient dans les rues ou non, ont un très bon point : il faut un changement de direction au Québec. Mais est-ce que c'est vraiment le PQ qui représente le changement? Est-ce que revenir à un gouvernement péquiste serait vraiment mieux pour leur avenir? Le fait est qu'entre le PQ et le PLQ, il n'y a pas beaucoup de différence... sauf sur les frais de scolarité et sur la question constitutionnelle.
26/07/2012 01:45 EDT

Un choix de société?

Après une certaine accalmie dans le dossier du boycott étudiant, tout porte à croire que ce débat des plus polarisants sera ramené à l'avant-plan en raison d'une élection estivale. Selon moi, il y a un lot assez important d'aberrations qui ont circulé lors des derniers mois, mais par souci de temps je voudrais m'attarder à une expression qui me touche particulièrement à chaque fois que je l'entends: le choix de société.
15/07/2012 11:35 EDT
CP

Tort sur la hausse, mais pas le laissez-faire

Avec la probabilité d'une élection provinciale imminente, il y aura des débats et des décisions d'importance capitale et si la population peut s'intéresser avec autant de vigueur aux enjeux beaucoup plus graves, ce sera bénéfique pour tous. Cela dit, je crois que le mouvement de protestation des étudiants devrait plutôt être dirigé vers quelque chose de réellement inquiétant pour l'avenir, par exemple notre dette record qui va coûter bien plus cher aux étudiants que la hausse elle-même.
26/03/2012 10:29 EDT