profile image

André-Philippe Doré

Employé de café

Étudiant à l'Université Laval, André-Philippe Doré a été rédacteur en chef du Journal le Phoque de Limoilou, secrétaire à la mobilisation de l'AGEECL et programmeur à la CSST, en plus d'être à temps perdus scénariste de bandes dessinées. Passionné par d'innombrables sujets, allant de la philosophie aux jeux vidéos, il tente d'amener un point de vue différent de celui des médias masses dans l'analyse de l'actualité.
Courtoisie

Réponses à Richard

Je crois que tu as tout compris Richard. Effectivement, si les étudiants font la grève, c'est parce qu'ils ne veulent pas de cours. Si on lutte pour l'accessibilité aux études, c'est parce qu'on pense que les cours ça ne sert à rien.
24/03/2015 09:19 EDT
Steve Lambert

Fiction capitaliste : réponse à Adrien Pouliot

S'il y a fort probablement des égoïstes à gauche, tout comme il y a probablement des narcissiques à droite, des mégalomanes en haut ou des individualistes en bas, affirmer haut et fort que la droite économique amène la solidarité sociale, mais que ce n'est pas le cas du socialisme, de par sa nature égoïste, relève probablement de l'humour.
13/06/2014 11:38 EDT
CP

En temps de gel, brûlons des billets

Il serait peut-être temps pour le gouvernement de cesser d'imiter les rednecks pensant que la fonction publique est intégralement constituée de gens assoupis sur leur clavier et plutôt prendre quelques secondes à jeter un coup d'oeil aux «bienfaits» de la sous-traitance au Québec.
07/06/2014 09:05 EDT
PC

Mon parti est plus riche que le tien

Ça fuse de toutes parts depuis quelque temps : financement illégal par ci, financement illégal par là, que ce soit avec l'Équipe Labeaume ou le Parti libéral, sans cesse des nouvelles défilent à propos d'allégations ou preuves de financement illégal chez des partis politiques de la province.
22/05/2014 10:00 EDT
PC

Voter c'est capoté - André-Philippe Doré

De toute façon, faut-il vraiment faire avaler par le postérieur une nécessité de voter à tous, comme s'il fallait voter pour exister? Veut-on vraiment que des gens qui se contrefoutent de la politique se déplacent pour voter pour un parti au hasard afin de plaire au taux de participation qui veut se gaver de pourcentages élevés.
06/04/2014 11:50 EDT