LES BLOGUES

Simplifiez vos conversations en trois points

10/05/2015 11:04 EDT | Actualisé 10/05/2016 05:12 EDT

« Si quelqu'un ne parvient pas à expliquer un concept clairement, c'est qu'il ne maitrise pas assez bien son sujet. » - Albert Einstein

Il y'a environ une semaine, j'ai assisté à un colloque sur le leadership dans le centre-ville de Montréal où j'ai pu observer et analyser attentivement quatre orateurs chevronnés. Savez-vous ce qui m'a frappé ? En vérité un seul d'entre eux s'était démarqué du groupe en retenant mon attention. Son secret ? Il s'exprimait avec un langage et des mots simples, ce qui effectivement avait permis à toutes les personnes présentes y compris moi-même de bien le comprendre. Pour tout vous dire, ses principes exposés étaient si faciles d'accès, que je me suis tout de suite sentie connecté à lui ! C'est bien connu, la majorité des orateurs bombarde leurs interlocuteurs d'informations tout aussi complexes et abstruses les unes que les autres, en utilisant des mots compliqués ou encore sophistiqués pour démontrer leur grande intelligence.

Ce phénomène est d'autant plus vrai dans le milieu universitaire, quand les étudiants ne comprennent pas leurs enseignants, en pensant que ceux-ci sont en parfaite maîtrise de la matière enseignée. Comme me l'a fait remarquer mon ami Jonathan Behem, conseiller en marketing, « Ceux qui tentent d'impressionner en utilisant des mots compliqués sont incapables de se connecter aux autres.» Quand cela arrive, c'est que premièrement, l'orateur n'est malheureusement pas un bon pédagogue et puis il faut savoir qu'une attitude semblable cache toujours quelque chose de singulier et de plus profond...

Voici donc trois astuces pour éviter de vous retrouver dans cette situation et pour devenir un excellent pédagogue afin de faciliter la compréhension de tous les concepts compliqués dans vos conversations quotidiennes!

Mettez les idées au clair

En tant que leader et communicateur, notre devoir ne consiste pas à avoir recours à des termes abstrus, mais plutôt de s'efforcer à simplifier autant que possible. Sachez que la critique est aisée, mais l'art d'apporter des solutions est plus difficile. La mesure d'un grand pédagogue n'est pas ce qu'il sait, mais ce que ses élèves ont assimilé à la fin de l'année. Lorsque j'ai commencé à faire mes discours, il me fallait établir des critères pour adopter un style de parole qui me ressemble. Je pouvais donc les classer selon ces différentes catégories :

  • Humour : susceptible de faire rire l'auditoire
  • Empathie : susceptible de captiver l'émotion des personnes
  • Espoir : susceptible d'inspirer des sentiments nobles

Voici ce qui peut paraître simpliste, mais très efficace. Comme l'a dit le philosophe Ralph Waldo Emerson, «les gens simples sont les vrais grands hommes.» Un vrai communicateur doit être capable de laisser son public avec les idées claires. Communiquer simplement est tout sauf facile... Je m'en rends compte lorsque j'essaie de discuter tous les jours avec mes interlocuteurs. En effet, on a vite fait de comprendre comment simplifier les choses, c'est tout sauf... Aisé. Or, vous savez comment cela peut parfois être délicat. Voici donc pour vous aider quelques directives:

Mettez vous au niveau des gens

Ma première qualification fut un diplôme en littérature, on ne m'a jamais encouragé à parler de façon simple. Lorsque je passais à l'oral, j'utilisais des mots ronflants et j'avais toujours un stock de munitions trop sophistiquées dans des phrases à rallonges. Et j'en retirais une très grande fierté, jusqu'à ce que je rejoigne une nouvelle formation en communication à l'université du Québec à Montréal... J'ai alors compris qu'inclure des références historiques et me lancer dans de profondes réflexions philosophiques n'avait guère écho auprès de mes interlocuteurs.

Connaissez-vous cette blague de l'homme qui écoutait l'officier de Navale ? « Avant d'entendre vos explications, j'avais les idées très confuses quant au fonctionnement de ses armes. » « Et maintenant ? », s'enquiert l'officier. « Grâce à vous, répondit l'homme, je suis toujours dans l'obscurité, mais cette fois-ci elle est totale »

Aller droit au but

Chaque fois qu'on se prépare à écouter quelqu'un parler, s'il met beaucoup de temps à aller droit au but, on sent qu'il y'a quelque chose qui ne va pas. Winston Churchill a dit un jour « c'est le genre d'orateur qui ne sait pas ce qu'il va dire quand il se dirige vers l'estrade, qui ne sait pas ce qu'il dit pendant qu'il parle et ne sait pas ce qu'il vient de dire quand il retourne à sa place. » Tous les bons communicateurs vont droit au but et le meilleur moyen d'y parvenir est de déterminer quel est le point essentiel que l'on veut faire passer avec son interlocuteur sans tourner autour du pot!

Si vous voulez que les gens vous comprennent, tentez de garder une grande clarté dans vos explications et veillez à rester simple. Pour assurer une présentation efficace et mémorable, appliquez donc ces trois points afin de mieux faire passer le courant. Voici donc trois conseils simples à utiliser dans vos relations au quotidien pour créer des terrains d'entente avec tous ceux qui vous entourent.

Pour plus d'astuces pour inspirer vos discussions et relations, consultez mon blogue personnel impactum.org

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter