LES BLOGUES

Donner un sens à ses actes

22/11/2015 09:38 EST | Actualisé 22/11/2016 05:12 EST

Un grand empire se bâtit par la contribution de chaque membre du peuple au rayonnement de sa culture. En appliquant ce constat aux groupes donnant une dynamique à l'économie des communautés, il apparait clairement que l'engagement monétaire ou informationnel est un moyen de soutenir les entrepreneurs qui représentent nos intérêts. Loin de la simple satisfaction d'un besoin lié à la consommation, cette nécessité implique de donner une valeur à nos actes et notre positionnement. L'écrivain français Antoine de Saint Exupéry déclarait à juste titre me semble-t-il : « Nous ne vivons pas des choses, mais du sens des choses. »

En effet, la notion de sens trouve généralement son point culminant lorsqu'il s'agit de trouver celui de sa vie et d'agir en conséquence en donnant une orientation claire à son parcours. En marge de cela cependant, et dans notre quotidien, nos actes revêtent une grande importance pour ceux qui initient des projets pour la communauté donc pour nous. Car nous appartenons de fait à une ou plusieurs communautés, que nous soyons membre d'une diaspora, citoyen ou résident local, adepte d'une religion, amateur d'un loisir, affilié à une ligne politique ou de pensée etc. En somme la communauté dans un sens large. Ainsi, ces projets initiés pour vous par des promoteurs ou leaders communautaires ou entrepreneuriaux attendent en retour votre adhésion ou votre fidélité par un simple effort de prise de conscience.

J'ai choisi de quitter le modèle selon lequel la sacro-sainte satisfaction des besoins du consommateur est le point focal de l'action économique pour une vision plus collaborative entre l'entrepreneur et sa communauté (followers) et bien au-delà (d'où l'idée «d'économie de communautés» interconnectées).

Dans ce modèle l'entrepreneur apporte une «utilité» à une ou plusieurs communautés sous forme d'un projet d'affaires dans l'intérêt de celles-ci et en retour la ou les communautés contribuent au rayonnement de l'initiative et à sa durabilité (corrigeant les penchants narcissiques).

Dans cet esprit, l'exhortation minimale est la fréquentation des promoteurs et leaders lors de leurs activités : achat de soutien ou privilégié, références et témoignages, relais de l'information ou support, participation et présence physique aux évènements etc. C'est donc dans ces menus détails de l'engagement et du sens de nos actes que la solidarité entrepreneuriale dans les secteurs ethnique et informel pourra prendre son essor et qu'il sera plus humain de parler d'adhésion de membres d'une communauté à une vision économique plutôt que de conversion d'une base de donnée à un plan d'affaires.

Nous sommes des Hommes et tant que nous serons conscient de cette qualité le visage de nos échanges se devra de faire une place à l'empathie.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les gourous de l'économie

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter