Anne Minh Thu Quach

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Anne Minh Thu Quach
 

Réforme de l'assurance-chômage: un ridicule consommé

Publication: 20/10/2012 13:01

De façon tout à fait injustifiée, le gouvernement conservateur a récemment décidé de priver de nombreux travailleurs des prestations d'assurance-emploi auxquelles ils ont droit en resserrant les critères d'admissibilité au programme.

Difficile d'être plus déconnecté de la réalité que ça. Au moment où l'économie canadienne a de la difficulté à se remettre de la crise, les conservateurs sabrent un programme essentiel qui fonctionnait très bien, et ce, sous des prétextes fumeux.

J'ai rencontré il y a quelques jours des représentants syndicaux afin de connaître les conséquences réelles des changements apportés au programme par les conservateurs.

Ce qu'ils m'ont raconté m'a horrifiée.

Stephen Harper veut en effet abolir les tribunaux administratifs actuels pour choisir lui-même les juges chargés de trancher les décisions litigieuses. Quel sera leur mandat? Comment se dérouleront les audiences? L'aspect social du processus sera-t-il conservé? Autant de questions auxquelles le premier ministre n'a pas jugé bon de répondre en annonçant sa réforme.

La réforme entraînera également une pression vers le bas des salaires, puisqu'elle forcera une catégorie de chômeurs à accepter n'importe quel emploi même si celui-ci est moins bien rémunéré. Concrètement, cela signifie qu'un pêcheur gagnant 40 000$, par exemple, se verra obligé de travailler à un salaire annuel 28 000$ s'il ne veut pas perdre ses prestations. Encore pire: ce pêcheur ne pourra plus reprendre son travail habituel par la suite, puisqu'il serait forcé de démissionner pour s'y faire, ce qui lui ferait perdre ses droits aux prestations!

Imaginez ensuite si ce pêcheur est un résident des Îles-de-la-Madeleine. Selon les nouvelles règles des conservateurs, il devrait accepter n'importe quel boulot situé à moins d'une heure de route de son domicile, sous peine de perdre ses prestations. Qu'est-ce que ce pêcheur est censé faire? Prendre l'avion chaque matin pour aller travailler dans un dépanneur à Gaspé?

Tout cela est d'un ridicule consommé.

Nous faisons donc face ici au début d'un cycle sans fin qui entraînera de nombreuses tragédies partout au pays. L'expertise des travailleurs saisonniers sera perdue, les salaires continueront de descendre et les familles à revenu précaire auront de plus en plus de difficultés à boucler leur budget. Est-ce vraiment le plan des conservateurs? Offrir l'exode et l'appauvrissement aux honnêtes travailleurs?

Le pire, c'est qu'on a définitivement l'impression que les conservateurs avancent à tâtons avec leur réforme. Quels en seront les coûts sociaux? Comment une baisse généralisée des salaires aidera-t-elle les familles à s'épanouir? Quels impacts se feront sentir sur les conditions de travail de nos concitoyens?

Il n'y avait aucune raison de procéder ainsi à une réforme-surprise de l'assurance-emploi. C'est pourquoi le NPD et moi continuerons de nous opposer à cette tentative mesquine d'appauvrir les travailleurs et leurs familles.

 

Suivre Anne Minh Thu Quach sur Twitter: www.twitter.com/@AnneMTQuach

Suivre Le HuffPost Québec