LES BLOGUES

Ta vie amoureuse de marde sur les sites de rencontre

06/08/2014 11:08 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

J'ai la candeur et/ou le culot de l'écrire et de le crier haut et fort, mais je sais bien, ne serait-ce qu'au nombre de fans sur la page Facebook, que je ne suis pas la seule à avoir une Vie Amoureuse De Marde (#VADM)

Depuis la création de mon blogue, on me demande souvent conseil, ce que je trouve aussi flatteur que drôle puisqu'avec mes résultats, je suis la dernière personne à qui je demanderais conseil. D'un autre côté, on est toujours meilleur avec les autres qu'avec soi-même et au final, je me rends compte que je ne suis pas si pire! Ça m'arrive souvent de conseiller quelqu'un puis de me dire «OK, et toi Anne-Marie, tu l'appliques quand, ça?»

On me demande entre autres mon opinion et mes recommandations concernant les sites de rencontres. Normal, il y en a une tonne et ça peut être aussi difficile que déprimant d'essayer de trouver quelqu'un que de s'y retrouver.

Après plus de 10 ans à les fréquenter on and off, je commence à m'y connaître un peu, voici donc un aperçu de certains sites de rencontres.

Mises en garde

  • L'anonymat du web permet des dérapages que vous ne verriez jamais en «live». Soyez donc prudents quant aux informations (ceci inclut les photos!) que vous donnez. Si vous ne mettriez pas ça sur un panneau d'affichage sur l'autoroute, ne le mettez pas sur votre fiche, puisque c'est l'équivalent ou presque. Restez vague tant que vous n'êtes pas certain d'à qui vous vous adressez et surtout ne donnez jamais un premier rendez-vous ailleurs que dans un endroit public. Même si vos hormones sont dans le tapis et votre gut feeling ben willing. De toute façon, le gut feeling devient généralement épais quand les hormones entrent en jeu alors ne l'écoutez pas.
  • À la longue, vous finirez probablement par revoir les mêmes gens over and over sur la plupart des sites. Mais consolez-vous, il finit toujours par y avoir de nouveaux abonnés parce que de nos jours les célibataires, c'est une ressource très renouvelable...
  • Gardez en tête qu'à l'instar des radios, tous les sites se disent numéro un et LE plus efficace, alors ne soyez pas dupes!

Et de grâce, si vous n'êtes pas intéressé(e) ou pire, pas disponible, ne faites pas perdre votre temps aux autres. Entre célibataires, soyons solidaires!

Par ailleurs, je ferai une liste plus longue de conseils pour les sites de rencontres ainsi que des guides vidéos pour «crinquer» vos photos et vos fiches et donc votre taux de réponse, dans de prochains billets!

Les sites

Voici donc une liste de ceux que je connais et de l'expérience que j'en ai eue... Et que j'ai toujours, vu que ma fiche est sur cinq d'entre eux. Si un site qui vous parait un incontournable (dans le meilleur, comme dans le pire) n'apparaît pas dans ma liste, n'hésitez pas à l'écrire en commentaire, je l'ajouterai à cette liste afin qu'on en bénéficie tous. Et n'oubliez pas que je parle du point vue de la fille ;)

Plenty of Fish

Le meilleur (ou le moins pire) selon plusieurs et voici pourquoi.

C'est le seul où l'on peut avoir de réelles interactions sans débourser un sou et, ne vous fiez pas au nom, il y a de plus en plus de gens bilingues et même francophones sur ce site. C'est aussi le seul qui ne tente pas de nous soutirer de l'argent toutes les 5 secondes ou de nous tendre une carotte appétissante pour ensuite nous envoyer à la caisse.

L'interface n'est pas la plus belle ni la plus glamour, c'est clair, mais c'est avec quelqu'un que vous voulez sortir, pas avec le site web!

J'ai rencontré quelques gars très bien là-dessus, dont le père de ma fille, définitivement mon top.

Clientèle type: 18-50 ans

Réseau Contact

Le classique, mais il a perdu des plumes. La preuve, cette année il s'est fait damer le pion par Monclasseur en tant que site de rencontre officiel d'Occupation Double. Pas un gage de qualité, j'en conviens, mais d'achalandage, oui, probablement!

Comme la plupart de sites, ce n'est pas gratuit dès que l'on veut faire plus que d'envoyer des lettres préfabriquées. Il y une fonctionnalité vidéo, mais peu de gens semblent s'en servir alors que les forums semblent assez populaires, mais qu'on y jase plus qu'on ne s'y rencontre.

Un plus: on y annonce aussi des activités pour ceux qui ont envie de faire les premiers pas sur le Web, mais qui ont aussi envie de rencontrer «live» au plus vite. Dans le top 3.

Clientèle type: 25-60 ans

Mon Classeur

Pour un site qui est honnête et qui permet de savoir qui est «un bon gars» (celui qui n'envoie pas 50 demandes par jour, par exemple) et qui dit les choses comme elles sont (sans photo, c'est zéro) c'est définitivement ici qu'il faut aller !

Le site oblige les membres à envoyer d'abord une demande d'entrevue puis la personne qui la reçoit doit approuver le profil ou décliner la demande. Seuls les membres avec une demande acceptée peuvent communiquer avec l'autre membre. Résultat : les filles, d'ordinaire inondées de messages, n'en reçoivent que de la part de membres déjà acceptés dans leurs contacts. Ça, croyez-moi les filles, c'est une bonne chose.

Là aussi il faudra débourser des sous pour avoir accès à toutes les fonctionnalités, mais le site de base permet quand même très bien de se débrouiller. Chapeauté au départ par Marc Boilard, ce site a le mérite de ne pas trop de prendre au sérieux et d'être plein d'humour et même de conseils.

Dans le Top 3.

Clientèle type: 18-50 ans

OK Cupid

Ce site n'a pas de plate-forme en français, mais on y retrouve tout de même des francophones. Fonctionne un peu sur le même système que les autres, à la différence que si vous aimez y aller par "liste d'épicerie" pour vos critères de recherche, c'est la place puisqu'on vous permet de répondre à une tonne de questions puis d'avoir accès à un pourcentage de compatibilité (exemple 87% match, 88% ami, 6% ennemi). Le site permet aussi de sortir un peu des trucs convenus et typiques avec des questions ouvertes comme «Le pire pour un premier rendez-vous c'est _______» ou encore «Je ne pourrais jamais vivre sans _____». Somme toute pas mal, à essayer si vous vous débrouillez un oeu en anglais, histoire de pouvoir répondre aux questions.

Clientèle type: 18-50 ans

Badoo

Celui, personnellement, que j'aime le moins et si me fie à mon mini sondage en ligne, je suis loin d'être la seule!

Déjà, je déteste le système de points : on nous incite à faire plein de trucs, du genre donner des notes aux photos des autres et pour quoi? Pour recevoir la note que les autres vous donnent. Long et souvent déprimant. Et surtout, Badoo est le numéro un en terme d'agace. Le site vous envoie des photos ou messages que vous n'arriverez pas ouvrir sauf si vous faites une action quelconque . Vraiment achalant. C'est aussi le pire ramassis de gens bizarres : le royaume du douchebag, du mec outre-mer qui veut se marier au deuxième message et du mari infidèle qui cherche une fille pour un one night stand un vendredi soir un peu saoul à 23h.

Big no no selon moi: pour un gars qui a de l'allure, il faut s'en taper 150 qui font peur ou deviennent limite harcelants. Je n'ajouterai que ceci : pour désespérés ou en manque seulement.

Clientèle type: 18-40 ans

Tinder

Disponible en version pour l'ordinateur, mais surtout populaire en version mobile, Tinder est un catalogue de gens (supposément) célibataires. Je dis supposément parce que c'est là (et sur Badoo) où j'ai croisé le plus de gens se disant «pas vraiment en couple» ou «dans un couple qui ne va pas bien». La méthode c'est carrément beau/pas beau, loin, pas loin? On voit la où se trouve la personne puis ses photos et on clique oui ou non. Si la personne dit oui aussi, on peut chatter sur le champ, bref, c'est la méthode magasinage rapide et insipide.

Tout n'est pas mauvais sur Tinder, on peut y combiner son compte Facebook (sans que ça apparaisse sur sa page, merci mon Dieu), ce qui permet de voir le nombre d'amis en commun et d'intérêts similaires. Tout de même, ce n'est pas parce que quelqu'un aime aussi Six Feet Under et est ami avec le chum de ta cousine que c'est un match parfait...

La géolocalisation permet de trouver des gens qui sont prêts de vous, ce que permettent aussi la plupart des sites qui offrent une version mobile (Réseau contact, POF, Badoo), mais Badoo en fait son point de départ dans sa version mobile en cherchant en partant des gens près de vous. Logique si on n'a pas envie de tomber en amour avec quelqu'un qui est à 2 heures de voiture.

Mais honnêtement, on se prend à surfer là-dessus et à avoir l'impression de magasiner quelqu'un comme une cafetière plus que jamais. Intellos et bouddhistes , s'abstenir.

Clientèle type: 18-40 ans

Les sites spécialisés

Certains sites ont misé sur des champs d'intérêt ou des spécifications.

Par exemple, Bougex permet de se joindre à des activités à deux ou en groupe, de bouger en compagnie et qui sait, en bonne compagnie, alors que Rencontre sportive, le nom le dit, propose des rencontres pour les amateurs de sports. Points Communs propose d'y aller par des intérêts communs d'ordre culturel, interressant pour les cinéphiles ou les mélomanes par exemple!

Si l'émission L'amour est dans le pré vous a fait rêver, vous devriez aller faire un tour sur Rencontre Agriculteur.

Pour les hommes gais ou bis, il y a Grind ,alors que les lesbiennes trouveront leur compte entre autres sur Lesbian Romance.

Pour les plus jeunes qui filent pour une femme d'expérience comme le chantait Francis Martin ou encore pour la femme qui file poolboy, il y a Date a cougar tandis que pour ceux qui sont au cash, il y a même Millionaire Mate!

Il y a aussi un site qui permet aux gens atteints d'une ITS de se rencontrer en se basant entre autres sur ce critère. C'est pas fou puisque quelqu'un qui souffre d'une ITS se dit probablement souvent que ce serait pas mal plus simple de rencontrer quelqu'un qui souffre de la même, voici un endroit où c'est possible avec ITS Rencontres.

Puis il y a les sites que je ne connais pas vraiment, mais qui ne m'ont pas semblé bien différents de tous les autres comme: Twiig; Jasez; Tchatche; Québec Rencontre; Match; Lavalife; Zoosk; Twine (anglais seulement); eHarmony (anglais seulement).

Il y a aussi des sites de rencontres selon la religion et carrément pour des relations purement sexuelles et les infidélités, mais ceux-là, à vous de les trouver vous-mêmes, ne comptez pas sur moi!

Partagez ce billet avec vos amis célibataires à qui vous dites «Inscris-toi donc» et qui disent «Je ne sais même pas par où commencer!», donnez m'en des nouvelles et n'oubliez pas ceci:

C'est bien beau Internet, mais que ce n'est pas parce que vous êtes derrière un écran que ça vous donne le droit de mentir, insulter ni blesser les gens. Il y a quelqu'un derrière l'autre écran aussi, peut-être même quelqu'un avec un cœur brisé alors attention, fragile ! :)

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Des sites de rencontre bizarres

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?