Andre Ouellet

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Andre Ouellet
 

Les Québécois qui cognent à la porte du « show »

Publication: 05/10/2012 16:25

Il ne faut pas toujours s'attarder aux croyances populaires dans la vie et pour ceux qui croient qu'il n'y a pas de joueurs de hockey québécois qui frappent à la porte de la LNH et bien, c'est totalement faux. Il y en a des bons, des très bons.

Suite à une discussion avec mon bon ami Francis Paré, lui même un espoir des Red Wings de Detroit qui évolue dans la AHL avec les Griffins de Grand Rapids, j'ai décidé d'écrire ce billet pour rendre hommage à ceux qui tout comme lui, se défoncent corps et âme pour attirer l'attention des directeurs généraux du circuit Bettman.

Je dois vous avouer que Francis m'a quelque peu chicané hier soir lorsqu'il a pris conscience de mon billet sur Brandon Saad, considéré par votre humble serviteur comme le meilleur espoir des Blackhawks de Chicago. Il m'a réprimandé puisqu'il aurait préféré que je lui parle de Philippe Paradis qui évolue lui aussi, pour le club école des Hawks à Rockford. Philippe est même un ami personnel et il est vrai qu'on devrait accorder plus d'importance à ces joueurs québécois qui réussissent à bien gagner leur vie dans le hockey professionnel.

Phil a été le premier choix des Hurricanes de la Caroline, le 27e au total, en 2009 et a été échangé deux fois par la suite, passant des Canes aux Leafs de Toronto pour atterrir par la suite à Chicago, où il file le parfait bonheur depuis déjà deux saisons. Le natif de Normandin au Lac St-Jean est considéré comme l'un des bons espoirs chez les Hawks et son titre de "Rockford's Heavy Hitter" l'an dernier laisse présager que l'organigramme des Blackhawks le surveille du coin de l'oeil. À Chicago, on aime l'intensité.

Paradis n'est pas le seul espoir québécois à tenter d'impressionner la haute direction à Chicago; David Gilbert, que les fans des Remparts de Québec et du Titan d'Acadie Bathurst connaissent bien, tente lui aussi de faire sa marque à travers les meilleurs espoirs des Blackhawks. Livrant compétition aux autres jeunes attaquants, Gilbert fait la navette entre Rockford et Toledo, mais ne croyez pas qu'il abandonnera. L'ancien des Remparts est un joueur extrêmement habile avec la rondelle et il possède le coup de patin pour atteindre un jour la LNH. Phillip Danault et Dillon Fournier tenteront eux aussi de se tailler une place avec les Hawks dans le futur.

En Caroline, Jérôme Samson en est un autre qui tente par tous les moyens de réussir à vivre de son rêve. Auteur d'une fiche de 2 buts et 3 mentions d'aide en 16 matchs l'an dernier avec les Hurricanes, le numéro 71 des Canes fait la navette entre Charlotte et Raleigh, mais semble avoir la plupart des outils pour jouer sur une base régulière dans la Ligue nationale. Samson est rapide, très intense et possède une vision du jeu très intéressante. Il a terminé au 4e rang des marqueurs des Checkers l'an dernier avec une récolte de 20 buts et de 17 passes. Matthew Pistilli, Nicolas Blanchard, Cedric Lalonde-McNicoll et Danny Biega sont les autres québécois à cogner à la porte du bureau des Hurricanes.

Jonathan Audy-Marchessault a fait la pluie et le beau temps chez les Remparts et est rapidement devenu un des favoris de la foule chez le Whale du Connecticut. Natif de Cap-Rouge dans la région de Québec, l'ancien numéro 18 des Diables rouges a terminé au 11e rang des marqueurs de la AHL avec une récolte de 24 buts et de 40 mentions d'aide. Le tout à sa toute première saison chez les professionnels. Audy-Marchessault apparaît même dans mon top 10 des meilleurs espoirs chez les Blue Jackets de Columbus.
De son côté, l'ancien défenseur des Wildcats de Moncton et originaire de Montréal, Mark Barberio a connu une deuxième saison de rêve dans la Ligue américaine cumulant une fiche de 13 buts et de 41 passes pour aider les Admirals de Norfolk a connaître la meilleure saison de leur histoire. On verra assurément Barberio un jour avec le Lightning de Tampa Bay.

Des billets comme celui-ci, il y en aura tout au long de la saison sur le site d'UniversHockey.ca. Je considère primordial d'écrire sur les espoirs québécois et il y a en d'autres qui méritent qu'on leur accorde de l'importance.

Merci Francis pour le « cue ».

 

Suivre Andre Ouellet sur Twitter: www.twitter.com/AndreOuellet_UH

Suivre Le HuffPost Québec