Andre Ouellet

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Andre Ouellet
 

Les 10 meilleurs espoirs disponibles au 3e rang

Publication: 13/04/2012 10:42

Cette semaine était présentée la fameuse loterie qui nous apprenait que c'est encore les Oilers d'Edmonton qui repêcheront au tout premier rang lors du prochain encan. Et oui, encore les Oilers qui pour une troisième année consécutive, parleront au tout premier rang. Une première depuis nos Nordiques de 89 à 91.
L'organisation des Blue Jackets de Columbus est probablement la pire de l'histoire de la LNH et pour une des rares fois, elle pouvait sélectionner au tout premier rang sans avoir à se casser la tête. Le choix des Jackets était logique, c'était Nail Yakupov. Malheureusement pour Scott Howson et sa bande de joyeux lurons, ils devront « travailler » pour en venir à un choix...

Ce qui nous intéressait, c'était de voir si le Tricolore allait remporter cette fameuse loterie qui avouons-le, était un peu comme de faire l'amour à une fille qui vous excite vraiment; un peu trop rapide...
Bref, le Canadien n'a pas remporté cette loterie et sélectionnera comme prévu au troisième échelon.
Je vous dresserai donc une liste des 10 meilleurs espoirs que le Canadien pourrait sélectionner à son rang de sélection en juin prochain.

Notez bien que ce top 10 ne comprend pas Nail Yakupov et Filip Forsberg qui selon moi, seront sélectionnés 1 et 2. Évidemment, il existe plein de scénarios; est-ce que les Oilers échangeront leur premier choix ou encore est-ce qu'ils reculeront pour sélectionner un défenseur? Est-ce que le Canadien sera tenté d'échanger son choix pour mettre la main sur Jonathan Huberdeau ou sur un attaquant capable d'aider l'équipe dans l'immédiat?

Mon top 10 est un classement des meilleurs espoirs disponibles si l'ordre ne change pas et si Nail Yakupov et Filip Forsberg sont sélectionnés premier et deuxième. Point final!

1. Alex Galchenyuk
Russie/États-Unis, Centre, 6'1 et 198 lb
Club actuel : Sting de Starnia (OHL)

Sur la touche au cours de la saison régulière, Alex Galchenyuk a glissé au classement, mais demeure une valeur sûre selon plusieurs. Le joueur de centre russe est extrêmement spectaculaire, mais possède une intensité digne d'un nord-américain. Né à Milwaukee, ce n'est pas surprenant de voir que Galchenyuk est le mix parfait entre le joueur russe et le joueur nord-américain. Ce n'est pas habituel de voir un joueur russe démontrer autant d'énergie lors d'un match tout en étant autant habile avec la rondelle. Il faut dire que Galchenyuk est probablement un prototype assez unique en son genre. C'est lui qui a pris Nail Yakupov sous son aile et il a su imprégner son coéquipier de son style de jeu. Le principal point d'interrogation dans son cas est son état de santé, mais c'est un dossier qui me fait penser énormément à celui de Brett Connolly qui a tout de même été sélectionné au sixième rang par le Lightning malgré le fait qu'il avait manqué la presque totalité de la saison précédente. Galchenyuk évoluera sur une base régulière dans la LNH et n'aura aucune difficulté à percer l'alignement de l'équipe qui le sélectionnera en juin prochain.

Comparaison LNH : Marian Hossa

2. Mikhail Grigorenko
Russie, Centre, 6,2 et 183 lb
Club actuel : Remparts de Québec (LHJMQ)

Grigorenko ne doit pas regretter d'avoir accepté l'offre des Remparts. Le grand Russe a connu une première moitié de saison exceptionnelle, mais trouve le temps un peu long depuis son retour du championnat du monde junior. Ses statistiques sont impressionnantes, mais il devra travailler sur sa lacune majeure; la constance. Grigorenko n'est pas le même joueur lorsqu'il joue au Colisée. C'est le genre de joueur qui peut être dominant lors d'une rencontre et être complètement invisible le match suivant. Présentement, au niveau de la LHJMQ, c'est « tolérable » mais le jour où Grigorenko se pointera le bout du nez dans la LNH, ce petit défaut pourrait devenir une lacune majeure. Cependant, le numéro 25 des Remparts a tous les outils nécessaires pour connaître une belle carrière dans la Ligue nationale. Son physique lui donne un avantage sur Yakupov et sur Galchenyuk selon certains experts, mais je dois vous avouer qu'en 2012, le physique n'a plus la même importance qu'en 2001, donc je ne crois pas que Grigorenko sera sélectionné avant ses compatriotes. Si Grigorenko jouait avec la même intensité et avec la même passion que Yakupov et Galchenyuk, peut-être aurais-je inversé les noms, mais le fait que Grigorenko ait tendance à s'endormir sur la patinoire me laisse présager qu'il pourrait peut-être même glisser au classement, le jour venu. Grigorenko sera toutefois sélectionné parmi les cinq premiers.

Comparaison LNH : Joe Thornton

3. Ryan Murray
Canada, Défenseur, 6'0 et 200 lb
Club actuel : Silvertips de Everett (WHL)

Malgré un championnat du monde junior assez difficile, Murray est le défenseur le plus « fiable » de cet encan. Véritable leader, Murray est le genre de défenseur qui ne panique que très rarement et est bâti pour la Ligue nationale. Ce n'est pas le genre de joueur que vous allez voir pendant le match, mais il est conscient de son rôle et fait en sorte qu'il devient indispensable. Rien de « flashy » et extrêmement efficace, Murray a tous les atouts pour jouer de façon régulière au niveau de la LNH. C'est le genre de défenseur que vous placez en compagnie d'un défenseur à caractère offensif (Subban) et qui fera toutes les petites choses que vous ne voyez pas sur la patinoire. Un quatrième défenseur de luxe capable de jouer son tour régulier sur l'avantage numérique et extrêmement efficace à court d'un homme. Murray ne sera peut-être pas sélectionné au quatrième rang, mais dans ma vision des choses, il est l'un des choix les plus sûrs de ce repêchage.

Comparaison LNH : Ryan Suter

4. Matthew Dumba
Canada, Défenseur, 5,11 et 175 lb
Club actuel : Rebels de Red Deer (WHL)

L'équipe qui repêchera ce petit défenseur aura la main heureuse puisqu'il s'agit d'une véritable bombe à retardement. Dumba n'est pas le plus habile avec la rondelle, il ne possède pas le meilleur lancer frappé, mais il est l'un des jeunes défenseurs les plus spectaculaires que j'ai eu la chance de voir jouer. Il peut changer un match à lui seul autant avec une performance de cinq points qu'avec un coup d'épaule percutant en plein centre de la patinoire. Matthew Dumba est une véritable oeuvre d'art sur patins et selon moi, il est le seul qui pourrait avoir une véritable chance de détrôner Nail Yakupov. Dans certains classements, le défenseur natif de Calgary ne sort même pas dans le top 10 et c'est à se demander si les gens qui publient ces classements l'ont vraiment vu évoluer. Dumba est sans aucun doute un « franchise player » et sera un atout majeur pour le futur de l'équipe qui lui mettra la main au collet. Dumba aura une très belle carrière dans la Ligue nationale et soulèvera la Coupe Stanley à titre de capitaine, j'en suis convaincu. De loin mon coup de coeur de l'encan 2012.

Comparaison LNH : PK Subban

5. Jacob Trouba
États-Unis, Défenseur, 6'1 et 195 lb
Club actuel : Équipe nationale de développement (USHL)
Si vous voulez un comparatif qui s'apparente exactement à Jacob Trouba, et bien, il faut se tourner du côté des Blue Jackets de Columbus. Jacob Trouba est pratiquement une copie conforme de Jack Johnson et pourrait avoir le même genre d'impact que ce dernier a actuellement dans la LNH. Trouba peut tout faire sur la patinoire et possède un excellent coup de patin pour un défenseur de son gabarit. Sa vision de jeu est plus élevée que la moyenne des défenseurs de son âge, mais en aucun temps il laisse tomber ses coéquipiers en défensive. Trouba est prêt pour la Ligue nationale et pourrait immédiatement faire le saut l'an prochain. Il fera partie du top 10 lui aussi.

Comparaison LNH : Jack Johnson

6. Morgan Rielly
Canada, Défenseur, 6'0 et 200 lb
Club actuel : Warriors de Moose Jaw (WHL)

Morgan Rielly me fait énormément penser à Alex Pietrangelo qui évolue actuellement pour les Blues de St-Louis. Le genre de défenseur qui est capable de tout faire sur la patinoire. Probablement le défenseur le plus complet disponible cette année et aussi l'une des valeurs les plus sûres de cet encan. Rielly possède un excellent coup de patin et aime l'utiliser pour appuyer l'attaque. Dans la nouvelle réalité de la LNH, ce genre de défenseur pourrait devenir une arme extrêmement importante dans le futur pour l'équipe qui en fera son premier choix. Capable de pivoter l'attaque à cinq, il est aussi capable de tuer des punitions et est extrêmement efficace à cinq contre cinq. Rielly sera assurément sélectionné dans le top 10.

Comparaison LNH : Alex Pietrangelo

7. Radek Faksa
R. Tchèque, Centre, 6'1 et 185 lb
Club actuel : Rangers de Kitchener (OHL)

Le jeune joueur de centre d'origine tchèque est très habile avec la rondelle et possède un coup de patin efficace, mais la principale qualité de Faksa est sa vision de jeu. Toujours bien posté sur la patinoire, il est capable de bien anticiper le jeu de ses coéquipiers et se retrouve souvent à la bonne place et au bon moment pour marquer. Sa capacité de toujours foncer vers le filet adverse fait de lui un joueur extrêmement difficile à contenir et il est très imprévisible, une autre belle qualité. Faksa est capable de s'adapter à toutes situations et me fait drôlement penser à Mikkel Boedker lorsque le produit des Coyotes de Phoenix portait les couleurs des Rangers. Faksa fait partie des joueurs qui pourraient soit glisser ou soit monter lors du repêchage. Personnellement, je crois qu'il sera repêché parmi les 10 ou 11 premiers, mais il pourrait glisser et être sélectionné aux alentours du 15e rang.

Comparaison LNH : Mikkel Boedker

8. Cody Ceci
Canada, Défenseur, 6'2 et 204 lb
Club actuel : 67′s d'Ottawa (OHL)

Le défenseur natif de Orleans en Ontario a grimpé considérablement dans la liste de la Centrale et je comprends pourquoi. Auteur d'une fiche de 17 buts et 43 mentions d'aide en 64 matchs cette saison, Ceci est une véritable arme offensive et est capable de tenir son bout en défensive. L'un des défenseurs les plus complets de ce repêchage. Il possède un très bon coup de patin et ne cache pas son jeu, il aime se porter en offensive et je ne crois pas que ses coéquipiers avec les 67′s doivent s'en plaindre. Sa première passe est parfaite et son atout majeur est qu'il est facilement capable de sortir de sa zone défensive en contrôle de la rondelle. Il sera le quart arrière d'une équipe de la LNH d'ici quelques saisons.

Comparaison LNH : John-Michael Liles

9. Griffin Reinhart
Canada, Défenseur, 6'3 et 202 lb
Club actuel : Oil Kings d'Edmonton (WHL)

Un gros défenseur extrêmement mobile n'est jamais un luxe pour une équipe de la Ligue nationale et c'est pour cette raison que Reinhart sera repêché parmi les 10 premiers lors du prochain encan. Malgré son gabarit, la principale qualité du gros défenseur est la précision de son lancer du poignet. Il marque principalement tous ses buts à l'aide de ce lancer du poignet et c'est une chose que les recruteurs adorent chez lui. Qui a dit que c'était la force du lancer qui comptait? Un bon lancer du poignet bien placé avec un joueur devant le filet peut faire beaucoup plus de dommage qu'un puissant lancer frappé dirigé un peu n'importe où. Reinhart a compris et s'en sert à profusion. Le fait qu'il puisse encore prendre du poids fera de lui un défenseur extrêmement efficace dans le futur. Il pourrait faire le saut dans la Ligue nationale dès l'an prochain.

Comparaison LNH : Tyler Myers

10. Olli Maatta
Finlande, Défenseur, 6'2 et 202 lb
Club actuel : Knights de London (OHL)

Premier choix au total du repêchage européens l'an dernier, le Finlandais est un défenseur extrêmement agile avec la rondelle et il s'agit de sa principale force. Son coup de patin est évidemment à l'image des bons défenseurs scandinaves et il aime s'en servir à profusion pour quitter la zone défensive. Il adore appuyer l'attaque et est très à l'aise lorsqu'il a la rondelle en avantage numérique. Les deux derniers joueurs à avoir été sélectionnés au tout premier rang de l'encan européen de la LCH sont Vladislav Namestnikov et Nail Yakupov et contrairement à Namestnikov, je ne crois pas que Maatta aura à attendre jusqu'au 27e rang pour entendre son nom. Il sera repêché parmi les 12 premiers.

Comparaison LNH : Cam Fowler

Mention spéciale : Colton Sissons
Canada, Ailier, 6'1 et 193 lb
Club actuel : Rockets de Kelowna (WHL)

Capitaine de sa formation junior, Colton Sissons est une véritable bougie d'allumage sur la patinoire. Capable de marquer des buts sur une base régulière, il peut aussi y aller de percutantes mises en échec et il aime laisser tomber les gants quand l'occasion se présente. Toujours impliqué dans l'action, il adore se tenir près du filet adverse et ne se gêne pas pour déranger le gardien, une qualité qui sera appréciée de tout bon recruteur qui se respecte. Sissons est le prototype parfait du joueur de hockey moderne et il jouera sur une base régulière dans la Ligue nationale dans un avenir rapproché. Très intense, il adore se mettre le nez dans le trafic et est constamment impliqué dans l'action.

Comparaison LNH : Scott Hartnell

En terminant, je n'ai nul besoin de vous mentionner que les amateurs de hockey du Québec suivront le prochain repêchage d'un oeil assez attentif puisque le Canadien parlera « techniquement » au 3e rang. Ce pourrait bien être le genre de repêchage qui fera grandir l'organisation du Canadien...

 

Suivre Andre Ouellet sur Twitter: www.twitter.com/AndreOuellet_UH