LES BLOGUES

Je ne suis pas un payeur de taxes

03/12/2014 08:07 EST | Actualisé 02/02/2015 05:12 EST

Pour M. Couillard et les autres MM. Couillard,

Depuis des semaines déjà, chaque jour, je me demande si je devrais écrire. Écrire sur la façon dont les mesures que vous imposez nuisent et nuiront aux classes les moins nanties. Ou pour parler en termes comptables comme vous les aimez : les déciles moyens et supérieurs. Mais laissons les mathématiques de côté, pour l'instant.

L'autre matin, je lisais sur La Presse, dans un article de Michel Corbeil, que votre gouvernance ne se faisait que «pour le payeur de taxes». Vos décisions, vos coupures, votre arrogance et votre mépris ne se font que «pour le payeur de taxes». Voici que vous vous exclamez que :

«Tout ce que nous faisons, c'est pour le payeur de taxes. Ce matin, le payeur de taxes veut aller travailler. De les brimer dans leurs activités quotidiennes, ça ne m'apparaît pas comme une très bonne façon de faire la promotion des idées. »

J'ai besoin d'explications, Monsieur le premier ministre. Expliquez-moi comment couper dans les services rendus aux «payeurs de taxes» est fait «pour le payeur de taxes»? Comment augmenter les frais de garde, comment couper la procréation assistée, comment repeindre le pont de Québec, comment couper dans les Cégeps et les universités, comment bâillonner les travailleurs municipaux et leur mentir à la figure peut être bon «pour le payeur de taxes»?

Mais n'êtes-vous pas un premier ministre? Le symbole de la représentation, d'une forme de démocratie. Depuis quand un premier ministre discute des actions qu'il entreprend en fonction de ceux qui envoient un chèque à l'État. Depuis toujours, je voudrais répondre, mais restons dans l'explicite. Sans vergogne, vous assumez pleinement que le seul intérêt et la seule valeur que vous accordez aux gens sont à ceux qui payent des taxes?

Depuis quand un premier ministre ne parle plus de citoyens? Je ne suis pas un payeur de taxes je suis un citoyen, comme tous ceux sur qui vous crachez MM. Couillard, Barrette et Leitao. Continuez à affirmer sur toutes les tribunes que le peuple québécois n'est qu'un grand chèque sans fond et nous vous confirmons que non seulement les manifestations et la révolte sont légitimes en démocratie, mais qu'elles sont l'action nécessaire face à un gouvernement qui ne pense même plus, qui ne fait que gérer.

Vous n'êtes qu'un clan, un clan honteux, empestant le mensonge, l'opulence et la stupidité. Réfléchissez un instant, M. Couillard: vous faites tout «pour le payeur de taxes», mais dans votre idéal individuel, lorsque vous aurez décapité la tête du peuple, il n'y aura plus de taxes, plus d'opposants, que des profits et de la croissance. Mais n'oubliez jamais que le Léviathan aussi a une tête qu'il est possible de couper et qu'il est seul, alors que nous, nous sommes à sa base.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

12 promesses de Philippe Couillard

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter