Adrien Pouliot

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Adrien Pouliot
 

Donnons aux municipalités les pouvoirs dont elles ont besoin

Publication: 24/03/2014 00:10

Les municipalités du Québec et les maires qui s'en occupent jouent un rôle crucial dans la gouvernance de l'État québécois. Les enjeux municipaux, bien qu'ils soient ceux qui affectent souvent le plus la qualité de vie des citoyens, sont souvent oubliés par les politiciens provinciaux obsédés par leurs grands « projets de société » ou par leur réélection.

Cependant, nos municipalités traversent actuellement une période difficile. Les déficits des régimes de retraite des employés municipaux sont une menace réelle sur la viabilité des services publics des villes et villages du Québec. Le piètre état des infrastructures empêche non seulement la croissance économique locale, mais met également la vie de nos citoyens en péril.

Ces problèmes, ce sont les maires qui sont en meilleure position pour les régler. Non seulement sont-ils plus près de la population locale que les fonctionnaires ou le gouvernement provincial, mais ils ont également plus de légitimité. En effet, la plupart des maires des grandes villes ont reçu un plus grand nombre de votes que les députés de l'Assemblée nationale et, de manière générale, la population leur accorde une grande confiance.

Cependant, les maires n'ont ni les pouvoirs ni les ressources pour s'attaquer à des problèmes dont ils connaissent les solutions. Il faut comprendre que de par l'arrangement institutionnel entre les municipalités et le gouvernement provincial, les maires n'ont comme pouvoirs que ce qui leur est accordé par l'Assemblée nationale. Au fur et à mesure que le rôle de l'État s'est accru au Québec au cours du dernier demi-siècle, le gouvernement québécois a utilisé la faiblesse de l'assiette fiscale des municipalités pour s'accaparer plusieurs de leurs compétences. La proportion des revenus autonomes des municipalités (c'est-à-dire les revenus qu'elles perçoivent elles-mêmes) est nettement insuffisante par rapport aux transferts provinciaux.

Non seulement suis-je en faveur du partage moitié-moitié des déficits courants et futurs des régimes de retraite municipaux, mais j'irai beaucoup plus loin afin de donner du souffle à nos villes et nos villages.

L'Équipe Adrien Pouliot - Parti conservateur du Québec s'engage à déléguer des compétences aux municipalités et à leur permettre d'accroître leurs revenus autonomes en échange d'une baisse de subventions provinciales. Le principe qui guidera notre politique vis-à-vis les municipalités sera donc la décentralisation des pouvoirs et le respect de la compétence des maires.

Concrètement, ceci implique entre autres :

  • Réserver le champ de l'impôt foncier pour les municipalités
  • Transférer aux municipalités les revenus provenant de l'immatriculation des véhicules
  • Déléguer aux municipalités les compétences d'entretien des routes secondaires
  • Favoriser la concurrence en transports en commun en abrogeant l'article 80 de la Loi sur les sociétés de transport en commun
  • Déclarer que tous les services gouvernementaux, y compris ceux des municipalités, qui sont assurés exclusivement par le secteur public sont des services essentiels (comme le sont actuellement les services d'incendie et de police), ce qui enlèvera le droit de grève aux employés du secteur public qui fournissent ces services

Notre gouvernement serait l'allié des maires et des mairesses du Québec et, s'ils désirent notre appui afin de combattre les forces de l'immobilisme qui les empêchent de régler eux-mêmes leurs problèmes, ils pourront compter sur notre appui, nos convictions et notre courage.


> Élections 2014: les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne.


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Loading Slideshow...
  • Deux membres des Femen ont voulu perturber le point de presse du chef libéral Philippe Couillard en après-midi, dans un parc de Montréal. À quelques jours du scrutin du 7 avril, le chef du PLQ s'est engagé à <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/04/couillard-rendra-publics-les-avis-juridiques-sur-la-charte-une-fois-au-pouvoir_n_5091779.html" target="_blank">rendre publics les avis juridiques</a>, jusqu'ici gardés secrets, sur le projet de charte des valeurs.

  • En conférence de presse vendredi matin à Victoriaville, le chef de la CAQ, François Legault, a précisé quelles seraient les <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/04/-la-charte-des-contribuables-loi-1-de-la-caq_n_5091293.html" target="_blank">premières mesures qu'il adopterait </a>à titre de premier ministre du Québec. Grâce à la loi 1, a déclaré M. Legault, il n'y aurait plus de « folies » comme celles qui ont été faites par le Parti libéral avec la taxe santé et avec le Part québécois avec l'augmentation des tarifs de garderies et des tarifs d'électricité.

  • La chef du Parti québécois, Pauline Marois, est en plein sprint électoral, à quelques jours du vote du 7 avril. Elle était d'ailleurs de passage dans la circonscription de Laval-des Rapides afin de faire campagne auprès de son candidat Léo Bureau-Blouin et du canadidat de Saint-Jérôme Pierre Karl Péladeau.

  • <strong>3 avril 2014: JOUR 30 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, coupe une carte de crédit lors d'un discours sur la dette du Québec prononcé devant un tableau électronique effrayant qui montrait en temps réel la progression de la dette. M. Legault a rappelé que le Québec <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/03/francois-legault-equilibre-budgetaire_n_5083470.html" target="_blank">a déjà une dette de 265 milliards $</a>, en incluant les sociétés d'État. Elle croît de 17 000 $ par minute, de 20 millions $ par jour, a-t-il illustré.

  • Le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, s'adresse à ses militants lors de son passage à Granby. Lors de cette journée de campagne, il a notamment <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/03/ministre-pme-parti-liberal_n_5083855.html" target="_blank">promis de nommer un ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises</a> (PME).

  • La chef du Parti québécois, Pauline Marois, a promis des baisses d'impôts dès que des surplus budgétaires le permettront, lors d'un <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/03/pauline-marois-promet-des-baisses-dimpots-apres-le-retour-a-lequilibre-budgetaire_n_5085918.html" target="_blank">discours devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain</a> (CCMM)

  • <strong>2 avril 2014: JOUR 29 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • La chef du Parti québécois, Pauline Marois, tente de se protéger du vent auprès du candidat du PQ Sylvain Gaudreault, lors d'une conférence de presse à Montréal, le mercredi 2 avril 2014. Lors de cette journée, Pauline Marois a précisé, entre autres, que les employés de la fonction publique qui refuseront de retirer leurs signes religieux au travail <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/02/charte-de-laide-pour-relocaliser-les-employes-congedies-dit-marois_n_5076296.html" target="_blank">recevront de l'aide pour se trouver un nouveau poste</a> dans le secteur privé, a déclaré mercredi la chef péquiste Pauline Marois.

  • Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, était de passage à Trois-Rivières. Lors de cette 29e journée de campagne, il <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/02/gaetan-barrette-indemnite-normale_n_5076578.html" target="_blank">a dû défendre son candidat dans La Pinière</a>, Gaétan Barrette, qui a obtenur une indemnité de départ de 1,2 million de dollars lorsqu'il a quitté la présidence de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).

  • Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, était de passage dans une usine de meubles de L'Épiphanie. Lors de cette journée de campagne, il a <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/02/prime-de-depart--gaetan-barrette-doit-rembourser-ou-partir-selon-francois-legault_n_5076596.html" target="_blank">dénoncé la prime de départ </a>de 1,2 million de dollars accordée au candidat libéral Gaétan Barrette en quittant la présidence de la Fédération des médecins spécialistes.

  • <strong>1er avril 2014: JOUR 28 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • Du côté de Granby, Pauline Marois s'est engagée à doter le Québec d'une <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/01/dons-de-prete-noms-marois-croit-que-les-allegations-contre-son-mari-ont-ete-faites-par-vengeance_n_5069111.html" target="_blank">politique nationale de prévention en santé</a>, comme elle l'avait évoqué lors de son discours inaugural, en octobre 2012.

  • Un gouvernement de la Coalition Avenir Québec <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/01/la-caq-annulerait-la-hausse-tarifs-electricite_n_5069114.html" target="_blank">annulerait la hausse de 4,3 pour cent </a>des tarifs d'électricité dès le lendemain des élections, a affirmé François Legault, alors qu'il était de passage à Saint-Hyacinthe.

  • Le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, prononçait un discours devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

  • <strong>31 mars 2014: JOUR 27 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • La chef du Parti québécois, Pauline Marois, <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/03/31/claude-blanchet-financement-pq-pauline-marois-nie-informations_n_5065549.html" target="_blank">nie les révélations de Radio-Canada</a>. Selon une déclaration assermentée d'un homme d'affaires obtenue par l'équipe d'<em>Enquête</em>, Claude Blanchet aurait sollicité deux dirigeants de firmes de génie-conseil en 2007 et en 2008 pour financer les campagnes politiques de sa femme Pauline Marois. Certains de ces dons ont été faits par des prête-noms.

  • La crainte de l'intégrisme est l'affaire des banlieues de Montréal, <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/03/31/la-crainte-de-lintegrisme-est-laffaire-des-banlieues-de-montreal-selon-legault_n_5062310.html" target="_blank">a affirmé le chef de la CAQ François Legault</a>.

  • Le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, était à court de mots,<a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/03/31/janette-bertrand-philippe-couillard-charte_n_5062374.html" target="_blank"> lundi, à Québec</a>, pour exprimer son indignation de voir le parti dirigé par Pauline Marois «programmer une crise sociale majeure» pour arriver à ses fins et réaliser l'indépendance.

  • <strong>27 mars 2014: JOUR 23 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • Pauline Marois, après le deuxième débat des chefs

  • François Legault, après le deuxième débat des chefs

  • Philippe Couillard, après le deuxième débat des chefs

  • <strong>26 mars 2014: JOUR 22 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • Philippe Couillard rencontrait Denis Coderre, mercredi le 26 mars. Le chef libéral a plaidé <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/03/26/philippe-couillard-plaide_n_5034610.html" target="_blank">pour une relation plus adulte</a> avec Montréal.

  • François Legault, en conférence de presse à Montréal le 26 mars.

  • <strong>25 mars 2014: JOUR 21 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • Pauline Marois se trouvait dans une garderie de Blainville

    Le Parti québécois, qui affirme être le seul à proposer de consolider le réseau des services de garde, <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/03/25/pauline-marois-controverses-liberales-services-de-garde_n_5029443.html" target="_blank">garantit l'accès à une place en garderie</a> pour chaque enfant qui en aura besoin en 2017. Il promet en outre de mettre en place un guichet unique pour les services de garde et de s'attaquer au problème de la conciliation travail-famille. Pauline Marois se trouvait pour l'occasion dans une garderie de Blainville.

  • Pauline Marois s'amuse avec une petite fille, sous l'oeil des caméras!

  • Le chef de la CAQ, François Legault, a visité un salon de quille à L'Assomption.

  • <strong>24 mars 2014: JOUR 20 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • François Legault, chef de la CAQ, et sa conjointe étaient à Trois-Rivières pour annoncer qu'un gouvernement caquiste<a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/03/24/caq-programme-radission-transport-maritime_n_5020991.html" target="_blank"> lancerait le programme Radisson</a>, doté d'une enveloppe de 75 millions sur cinq ans, pour mettre sur pied des pôles intermodaux dans la Vallée-du-Saint-Laurent.

  • La chef du Parti québécois, Pauline marois, a visité l’entreprise Trans-Herbe à Saint-Bruno-de-Montarville.

  • <strong>23 mars 2014: JOUR 19 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • François Legault à Saint-Nicolas

  • Pauline Marois en visite à Sainte-Angèle-de-Prémont

  • Philippe Couillard à Québec avec le candidat Michel Matte et son petit-fils Julien

  • François Legault à Saint-Nicolas

  • <strong>22 mars 2014: JOUR 18 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • François Legault avec son épouse Isabelle Brais à Québec

  • <strong>21 mars 2014: JOUR 17 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • Pauline Marois salue l'épouse de Jacques Parizeau, Lisette Lapointe

  • Pauline Marois discute avec François Legault à Québec

  • Philippe Couillard et François Legault discutent à Québec

  • <strong>20 mars 2014: JOUR 16 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • Philippe Couillard a rencontré ses conseillers pour se préparer au débat des chefs le jeudi 20 mars 2014.

  • <strong>19 mars 2014: JOUR 15 DE LA CAMPAGNE</strong>

  • En ce 15e jour de campagne électorale, Philippe Couillard a débuté sa tournée des stations de radio de Québec avec un arrêt à Radio X, CHOI 98,1 FM, le mercredi 19 mars 2014.

  • François Legault a présenté, mercredi le 19 mars, <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/03/19/plateforme-electorale-caq-francois-legault_n_4992822.html" target="_blank">la plateforme électorale de la CAQ</a>.

  • <strong>18 mars 2014: JOUR 14 DE LA CAMPAGNE</strong>

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?
 

Suivre Adrien Pouliot sur Twitter: www.twitter.com/@APouliotPCQ

Suivre Le HuffPost Québec