Christine E.Laprade

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Christine E.Laprade
 

SMM23: Une Semaine de mode digne de ce nom!

Publication: 10/09/2012 10:07

Montréal, je dois t'avouer quelque chose, je me suis réconciliée avec toi.

Après quelques saisons où je n'ai eu aucun coup de foudre, (difficile de surpasser Denis Gagnon et sa fameuse collection avec les fermetures éclairs, même pour le principal intéressé) je me sentais telle une demoiselle remplie de promesses devant un flirt inabouti. Certains de mes créateurs chouchous n'étaient pas toujours au rendez-vous (Marie Saint Pierre, comme tes absences se faisaient pesantes!). C'est que je suis un public (et une femme), ma foi assez difficile...

Tout comme en amour, j'aime être impressionnée, déstabilisée et même je l'avoue, choquée.
Bref, lorsque je me présente chez toi, j'espère que ce que tu m'auras préparé sera tout sauf fade...
C'est que tu as souffert dernièrement.

Changements majeurs au sein de l'équipe, des partenaires d'affaires et même de lieu! Ton union avec l'iconique Marché Bonsecours, avec qui tu formais un couple solide depuis belle lurette, tirait à sa fin, prenant toute la communauté par surprise. Maintenant, tu ne fais qu'un avec un merveilleux éphèbe prénommé Arsenal.

Quelle bonne idée d'avoir osé le changement! Je vois que tu revis de nouveau, que tu voles de tes propres ailes. Ta protégée, Anastasia Lomonova, m'a séduite par son cran, son audace fantastique! Elle n'a laissé personne indifférent (surtout pas Francine Grimaldi qui s'écriait à mes côtés).
Ton lounge VIP avec terrasse est magnifique, digne d'une véritable Semaine de la Mode.
Pour ma part, j'ai finalement éprouvé un coup de coeur, et j'ai grand espoir en lui: UNTTLD. Ce duo éclaté comme je les aime m'a conquise. Du noir l'été? Si. Parce qu'on en a rien à faire des conventions! Du dramatique, des transparences, des pantalons que j'oserais acheter moi qui ne possède même pas de jeans. Des coupes qui ont de la gueule, pour un look ultra glam.


Je dois te parler de ton ami de longue date, Denis Gagnon. Je dois d'abord souligner son génie: des drag queens sur un catwalk? Oui je le veux! Selon moi, il nous a présenté sa collection la plus mature, aboutie. On dirait que ce dernier a atteint un parfait équilibre, j'oserais même avancer... intérieur?

Durant cette Semaine de mode, nous avons eu droit à des collections solides (j'oserais dire plus que dans le passé): DUY, (ma-gni-fi-ques coupes et pastels, d'ailleurs je prendrai un de chaque modèle svp), Martin Lim (le tandem de l'heure - qui n'en fini plus de monter).

Qu'annonce la mode pour le printemps prochain?
• Énormément de transparence,
• Des pantalons droits sublimes. Je les appelle pantalons de "FEMME" (Tavan&Mitto, je vous salue).
• De la dentelle
• De la soie rien que de la soie
• Des robes cocktail à tomber par terre. Vous aurez été avertis!

 

Suivre Christine E.Laprade sur Twitter: www.twitter.com/zefashionblog

Suivre Le HuffPost Québec