NOUVELLES
15/02/2018 11:07 EST | Actualisé 15/02/2018 11:56 EST

Shaw Communications réduit ses effectifs de 25%

Les départs volontaires s'échelonneront sur 18 mois à compter d'avril prochain.

Todd Korol / Reuters

Shaw Communications a indiqué jeudi que 3300 de ses employés avaient décidé d'accepter son offre de départ volontaire - soit cinq fois plus qu'elle l'avait prévu.

Le groupe de télécommunications de Calgary a indiqué qu'environ le quart de son effectif quitterait Shaw au cours des 18 prochains mois, dans le cadre d'un plan de transformation pluriannuel de ses activités annoncé précédemment.

Parmi les employés qui quitteront Shaw se trouve notamment le directeur financier Vito Culmone, dont le départ est annoncé pour le 4 mai. Il sera remplacé par Trevor English, qui était jusqu'à maintenant chef de la stratégie responsable du développement des affaires.

Shaw avait originalement prévu qu'environ 10 pour cent de ses 6500 employés admissibles, soit 650 personnes, accepteraient son offre de départ volontaire dévoilée il y a deux semaines.

Le président de Shaw, Jay Mehr, a indiqué jeudi dans un communiqué qu'une telle popularité de son programme de départ avait néanmoins été envisagée et que, par conséquent, il s'attendait à ce que les activités de Shaw se poursuivent "normalement, sans impact sur l'expérience du consommateur".

L'entreprise gérera le calendrier des départs pour s'assurer qu'ils aient un minimum d'incidence sur ses activités, a expliqué M. Mehr. En outre, la majorité des employés du service à la clientèle, des activités de détail et des vendeurs n'étaient pas admissibles au programme de départ volontaire.

Les départs forceront l'inscription d'une charge de restructuration de 450 millions $ au deuxième trimestre de l'exercice 2018, essentiellement en raison des indemnités de départ. Les paiements seront cependant étendus sur 18 mois, à compter d'avril.