NOUVELLES
14/02/2018 12:58 EST | Actualisé 14/02/2018 12:58 EST

Une femme de 88 ans se fait voler sa bague sur son lit de mort

Sa petite-fille espère que le voleur aura des remords et remettra le bien à la famille.

Une aînée de 88 ans de Saint-Jean-sur-Richelieu s'est fait dérober sa bague après son décès, selon des membres de sa famille.

La petite-fille d'Yvonne Bérard, Nathalie Coutu, a acheté une publicité dans le journal local Le Richelieu afin de remettre la main sur sa précieuse bague, que celle qu'on appelait affectueusement «Mimi» portait au doigt depuis 70 ans. Et lorsque Mme Coutu dit précieuse, elle parle de valeur sentimentale, car «le voleur pourrait avoir 19$ dans les mains» selon ce qu'une bijoutière a évalué, a-t-elle raconté à Énergie.

Sur Facebook, la petite-fille de la défunte écrit que la bague «était impossible à retirer de son doigt enflé lors de son décès à l'hôpital, mais elle avait disparu quand le salon funéraire est passé».

Mme Coutu espère que le voleur aura des remords et remettra le bien à la famille. «Je suis peut-être naïve, mais je ne peux pas m'empêcher d'y croire encore...», conclut-elle.

Des informations concernant ce vol à Saint-Jean-sur-Richelieu peuvent être transmises à la police locale en contactant le 450-359-9222.

PLUS:Nouvelles