NOUVELLES
14/02/2018 12:15 EST | Actualisé 14/02/2018 12:18 EST

Dons de charité: les Québécois sont encore et toujours moins généreux

La province reste encore une fois au dernier rang.

Mongkol Chuewong via Getty Images

Le Québec se classe encore bon dernier en ce qui a trait à la valeur médiane des dons de charité pour l'année 2016.

Selon des données rendues publiques mercredi par Statistique Canada, la valeur médiane des dons s'est établie à 130 $ en 2016 dans la Belle Province.

Cela signifie que la moitié des donateurs québécois — qui ont réclamé un crédit d'impôt — ont effectué des dons supérieurs à 130 $ et l'autre moitié des dons inférieurs à ce montant.

À l'échelle nationale, la valeur médiane des dons s'établissait à 300 $ en 2016.

C'est au Nunavut que ce montant était le plus élevé à 520 $, mais le nombre de donateurs était proportionnellement moins élevé que dans les autres provinces et territoires.

L'Alberta s'est classée deuxième, avec une valeur médiane de 470 $, suivie par la Colombie-Britannique qui prend le troisième rang avec 440 $.

Pour la 15e année consécutive, les donateurs de la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Abbotsford-Mission en Colombie-Britannique ont déclaré le don médian le plus élevé, avec un montant de 760 $.

La RMR de Lethbridge en Alberta arrive au deuxième rang avec une valeur médiane de 620 $ et les donateurs de Saskatoon en Saskatchewan se classent troisièmes avec un montant de 470 $.

Au Québec, ce sont les donateurs de Gatineau qui ont cumulé la valeur médiane des dons la plus élevée à 180 $ pour l'année 2016. Montréal suit avec un montant de 160 $ et Québec monte sur la troisième marche du podium avec un montant de 120 $.

Dans l'ensemble du Canada, la valeur totale des dons déclarés en 2016 s'élève à 8,9 milliards $, ce qui représente un recul de 2,7 pour cent comparativement à 2015.

L'Alberta a enregistré le recul le plus prononcé avec une baisse de 10,7 pour cent. Statistique Canada attribue ce phénomène à des facteurs économiques propres à cette province, notamment à la baisse du prix des ressources.

Voir aussi: