NOUVELLES
13/02/2018 06:55 EST | Actualisé 13/02/2018 09:21 EST

Alex Harvey connaît une journée à oublier en sprint

Avec son pire résultat cette saison en sprint classique.

Adam Pretty via Getty Images

Alex Harvey a été éliminé d'entrée de jeu, mardi, lors du sprint messieurs aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Harvey a complété le parcours de 1,4 kilomètre en trois minutes et 17,95 secondes, ce qui l'a relégué en 32e place. Seuls les 30 meilleurs fondeurs ont accédé aux quarts de finale.

Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo a décroché la médaille d'or en vertu d'un chrono de 3:05,75, après avoir battu en finale l'Italien Federico Pellegrino (3:07,09) et l'athlète olympique de Russie Alexander Bolshunov (3:07,11).

Il s'agit du pire résultat de Harvey cette saison en sprint classique. La dernière fois qu'il ne s'était pas qualifié pour les rondes éliminatoires dans cette discipline, c'était à la Coupe du monde de Ruka, en Finlande, où il avait fini 47e le 27 novembre 2015.

Les coéquipiers de Harvey, Jesse Cockney et Russell Kennedy, ont aussi été éliminés en qualifications. Seul le Torontois Len Valjas a franchi les qualifications. Son parcours s'est arrêtée en demi-finales, ce qui lui confère le septième rang.

Harvey, de Saint-Ferréol-les-Neiges, espère toujours procurer au Canada sa première médaille de l'histoire en ski de fond masculin.

Chez les dames, aucune représentante de l'unifolié n'a franchi les qualifications.

Cendrine Browne a complété le parcours de 1,25 km en 3:34,30 et fini 51e.

Pour leur part, Emily Nishikawa et Dahria Beatty, toutes les deux de Whitehorse, au Yukon, ont terminé 34e et 42e, respectivement.

La Suédoise Stina Nilsson a triomphé en 3:03,84, devant la Norvégienne Maiken Caspersen Falla (3:06,87) et l'athlète olympique de Russie Yulia Belorukova (3:07,21).

Voir aussi:

Jeux olympiques: les meilleures photos