POLITIQUE
12/02/2018 21:26 EST | Actualisé 13/02/2018 05:59 EST

Il faut admettre l'existence du racisme contre les Noirs au pays, affirme Trudeau

«Le moment est venu d'agir».

Bloomberg via Getty Images

Justin Trudeau affirme qu'il est temps que les Canadiens reconnaissent que le racisme et les préjugés inconscients contre les personnes noires existent dans leur pays.

Et le premier ministre soutient que le moment est venu d'agir pour assurer l'égalité des chances et le même traitement pour les Canadiens noirs, notamment en en faisant plus pour recruter et élire des membres noirs au Parlement.

M. Trudeau a tenu ces propos dans un bref discours lors d'une réception soulignant le Mois de l'histoire des Noirs, lundi soir, à Gatineau.

Il y a deux semaines, M. Trudeau avait annoncé que le Canada reconnaissait officiellement la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine, qui met l'accent sur la nécessité de recherches et de cueillettes de données pour mieux comprendre les défis auxquels font face les communautés noires à travers le monde.

M. Trudeau a indiqué que des groupes de défense des droits des Canadiens noirs s'étaient plaints de la surreprésentation des personnes noires dans les prisons et d'un soutien insuffisant pour celles aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Et le premier ministre a affirmé que son gouvernement était engagé à travailler avec les communautés noires pour faire des avancées sur ces enjeux et d'autres touchant les Canadiens noirs.

"Il est temps que nous écoutions - et que nous croyions - les récits des hommes et des femmes qui ont été jugés sur la base de la couleur de leur peau. Il est temps d'agir pour assurer l'égalité des chances et un traitement égal pour les Canadiens noirs dans nos écoles et nos lieux de travail", a dit M. Trudeau.

VOIR AUSSI: