NOUVELLES
12/02/2018 11:53 EST | Actualisé 12/02/2018 12:33 EST

Desjardins réévaluera la demande de Samuel Archibald

L'assureur se dit «particulièrement sensible» à la cause de la maladie mentale.

PC/Chris Young

Desjardins Assurances Générales (DAG) réévaluera le cas de Samuel Archibald, cet auteur et professeur victime d'une dépression et qui s'était fait refuser une première demande d'indemnisation. Un processus de réexamination a été mis en branle hier.

Sur son blogue, Desjardins soutient d'abord qu'elle «reconnaît la maladie mentale comme invalidante et est particulièrement sensible à cette cause». Elle affirme également que son taux de refus d'indemnisation «pour les cas de santé mentale se situe sous la barre des 5 %».

DAG assurera une communication avec M. Archibald, de même qu'avec son employeur.

À lire également sur le HuffPost:
Le combat de l'auteur Samuel Archibald avec Desjardins Assurances Générales fait réagir

Desjardins refuse toute demande d'entrevue à ce sujet, arguant le respect de confidentialité des dossiers de ses membres et clients.