NOUVELLES
11/02/2018 21:36 EST | Actualisé 12/02/2018 11:02 EST

Un patineur artistique américain est «déçu» par les «condoms» des Jeux olympiques

Environ 110 000 préservatifs seront distribués aux Jeux de Pyeongchang.

Les Jeux olympiques de Pyeongchang ont peut-être battu le record du plus grand nombre de préservatifs distribués aux Jeux d'hiver, mais un concurrent - le patineur américain Adam Rippon - a exprimé sa déception face aux contraceptifs «génériques».

Sur Instagram, Rippon a partagé samedi quelques « nouvelles décevantes » avec ses 143 000 admirateurs sur ce qu'il a appelé le « drame du préservatif ».

« Je ne suis pas tout à fait sûr de ce à quoi je m'attendais. Je pensais qu'ils auraient peut-être des logos des Jeux olympiques ou qu'ils seraient tous de couleurs différentes, mais non. C'est un mythe », a dit Rippon, sur un ton impassible.

« Et je ne suis pas, comme, contrarié », a poursuivi l'athlète de 28 ans. « Je suis déçu ».

« C'est vrai. La vie n'est pas toujours ce qu'elle semble être et parfois les préservatifs ne sont que décevants », a-t-il dit.

Environ 110 000 préservatifs seront distribués aux Jeux de Pyeongchang - le plus grand nombre de Jeux olympiques d'hiver de l'histoire. Si divisés entre les 2 925 athlètes participant aux jeux, cela équivaut à environ 37 préservatifs pour chacun.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.