NOUVELLES
10/02/2018 06:40 EST | Actualisé 10/02/2018 08:28 EST

Quatre Canadiens, dont Max Parrot et Sébastien Toutant, en finale du slopestyle aux Jeux olympiques

Sébastien Toutant, Maxence Parrot, Mark McMorris et Tyler Nicholson font partie des 12 athlètes qui pourraient décrocher une médaille olympique.

Issei Kato / Reuters

Dame Nature a joué les trouble-fêtes lors de la séance de qualifications de l'épreuve de slopestyle en surf des neiges aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Après le froid glacial qui a balayé la Corée du Sud au cours des derniers jours, la neige et le vent se sont invités au Parc à neige Phoenix, samedi matin. La neige a cessé en après-midi, mais le vent, lui, a continué à souffler.

Ça n'a pas empêché les quatre planchistes canadiens inscrits à cette compétition d'accéder à la finale, qui aura lieu dimanche. Sébastien Toutant, Maxence Parrot, Mark McMorris et Tyler Nicholson font partie des 12 athlètes qui pourraient décrocher une médaille olympique.

"C'est vraiment super car Seb, Mark, Tyler et moi avons tous d'excellentes chances de se retrouver sur le podium demain. On aimerait ça réussir un triplé, et on va faire de notre mieux pour que ça se produise", s'est exclamé Parrot.

Parrot, de Bromont, a dominé la deuxième demi-finale en après-midi. Même si le soleil s'est pointé le bout du nez pendant la séance, haussant du même coup la température de quelques degrés, le Québécois a indiqué que les conditions étaient hasardeuses en piste.

"Le vent change vraiment à chaque descente - parfois c'est de dos, parfois de face - donc ça devient très difficile d'ajuster notre vitesse en piste pour réussir l'atterrissage de nos sauts", a raconté Parrot.

Jeux olympiques: les meilleures photos

Le Québécois âgé de 23 ans s'est hissé en tête du classement en amassant 87,36 points à sa deuxième tentative, devançant de justesse son compatriote McMorris, auteur d'un score de 86,83 en deuxième manche également.

"J'adore la piste ici, car elle est dotée de rails très élevés et de très gros sauts. C'est probablement l'une des pistes qui laisse le plus de place à la créativité des 'riders', ce qui me convient parfaitement", a résumé Parrot, le sourire aux lèvres.

Parmi les quatre représentants de l'unifolié qualifiés pour la finale, McMorris, de Regina, en Saskatchewan, semblait être le plus soulagé. C'est qu'il revient de loin, après un accident qui a failli lui coûter la vie en 2017.

"Je me sentais super bien là-haut, a-t-il confié. Mon corps va bien et j'ai de l'énergie à revendre. Mais on peut dire ce qu'on voudra, il reste que j'avais des papillons dans l'estomac avant de m'élancer sur le parcours en première manche."

McMorris a démontré beaucoup d'aplomb à sa première tentative en piste avec une récolte de 83,70 points, un score qui lui assurait pratiquement sa qualification pour la finale. Il a donc pu s'éclater davantage en deuxième manche.

"Aux derniers jeux (à Sotchi), j'avais chuté en première manche, donc je m'étais dit que cette fois-ci je voulais réussir tous mes atterrissages pendant les rondes jugées, a-t-il rappelé. Je ne voulais pas avoir à négocier avec la pression et le stress de devoir livrer la marchandise en deuxième manche."

Pour sa part, Nicholson a terminé cinquième de sa vague avec une récolte de 79,21 points. Les six meilleurs planchistes de chaque manche accédaient à la finale.

Une tâche très complexe

Un peu plus tôt en matinée, de nombreux athlètes, dont Toutant, ont dû composer avec des conditions beaucoup plus difficiles. D'ailleurs, le début de la première demi-finale en matinée a été retardé d'une trentaine de minutes.

"La météo s'est avérée très difficile; la visibilité changeait à chaque descente, a dit Toutant. Mais le vent était le principal défi, car ce n'est pas un vent constant, de face. Il tourbillonne autour de nous, donc ça rend notre tâche très complexe - surtout parce qu'ici, les sauts sont très gros."

Toutant, le seul Canadien à prendre part à la première demi-finale, s'est tout de même qualifié aisément pour la finale en terminant troisième en vertu d'un score de 78,01 points.

Le Montréalais a cependant chuté à l'atterrissage de son dernier saut en deuxième manche, l'empêchant ainsi d'améliorer son score.

"Je savais que la météo allait être difficile pour tout le monde, donc j'ai donné tout ce que j'avais (en première ronde). Ç'a été une descente assez 'basic', un peu plus conservatrice qu'à l'habitude, juste pour m'assurer un bon résultat", a expliqué celui qu'on surnomme 'Seb Toots'.

"J'aurais aimé réussir mon atterrissage en deuxième ronde, pour améliorer mon résultat, mais l'important c'était d'être dans le top-6 pour accéder à la finale", a-t-il ajouté.

Toutant n'a été devancé que par le Norvégien Marcus Kleveland et le Néo-Zélandais Carlos Garcia Knight, qui ont respectivement amassé 83,71 et 80,10 points.

McMorris avait décroché la médaille de bronze en slopestyle aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, tandis que Parrot avait fini cinquième et Toutant, neuvième.

À voir également:

Une cérémonie d'ouverture des JO haute en couleur!