Courtoisie/ACDQ

Votre dentiste est le seul professionnel de la santé buccodentaire possédant une formation universitaire (doctorat en médecine dentaire). Cette formation est requise pour faire l'examen de votre bouche, poser un diagnostic et établir un plan de traitement. Il veille à la prévention, au dépistage, au diagnostic et au traitement des déficiences et des anomalies de la dentition, de la bouche, des maxillaires et des tissus avoisinants.

Son champ d'expertise lui permet de pratiquer des interventions chirurgicales telles que l'extraction de dents, les restaurations, le traitement de canal, la pose d'implants dentaires, ainsi que les prothèses. Il faut de quatre à cinq années d'études universitaires pour former un dentiste et davantage pour former un dentiste spécialiste.

filadendron via Getty Images

La clinique dentaire, un mini-hôpital avec de l'équipement de pointe

Le cabinet dentaire doit respecter des normes réglementaires strictes afin d'assurer aux patients des soins de haute qualité ainsi que leur sécurité. L'asepsie est une priorité : d'ailleurs des protocoles de désinfection des salles opératoires et de stérilisation des instruments font partie intégrante de la qualité des soins dentaires. Les dentistes exploitent donc des mini-hôpitaux et sont responsables de l'ensemble des coûts liés à leur fonctionnement.

Dans l'équipement d'un cabinet dentaire, on peut retrouver un stérilisateur autoclave, un bain ultrasonique, un laveur-désinfecteur, un appareil de radiographie, un laser à tissus mous et tissus durs, une caméra intrabuccale, un appareil d'électrochirurgie, la technologie CAO-FAO pour la conception et la fabrication assistées par ordinateur, un appareil pour empreintes optiques, un microscope opératoire, un appareil de tomodensitométrie volumétrique à faisceau conique (imagerie 3D), un système d'endodontie mécanique, un localisateur d'apex et un logiciel de gestion dentaire intégré.

Tout est là pour maximiser la qualité de vos soins dans un environnement complètement sécuritaire.

yoh4nn via Getty Images

Une équipe qualifiée

Titulaire d'un diplôme universitaire, le dentiste dirige l'équipe dentaire, dans laquelle chaque membre collabore et joue un rôle important. L'hygiéniste dentaire possède une formation collégiale qui lui permet de dépister les maladies buccodentaires, d'enseigner les principes de l'hygiène buccale et, sous la supervision du dentiste, d'utiliser les méthodes scientifiques de contrôle et de prévention des affections buccodentaires.

L'assistante dentaire a un rôle important de soutien dans la prestation des soins au patient. Elle veille également à l'asepsie des salles et à la stérilisation des instruments, ainsi qu'à la gestion des déchets biomédicaux et à la fabrication des pièces et des modèles en laboratoire. Quant à la coordonnatrice, elle est responsable des tâches administratives (gestion du personnel, tenue de livres, entretien, etc.), permettant ainsi au dentiste de se consacrer presque exclusivement à examiner et à traiter ses patients. Enfin, la réceptionniste s'assure de la prise de rendez-vous, de l'accueil au cabinet et du soutien administratif. Son rôle est aussi essentiel dans l'équipe.

Pour la santé de votre bouche, ça prend un dentiste. Pour la liste détaillée (non exhaustive) des diagnostics répertoriés, consultez 200diagnostics.com.