NOUVELLES
07/02/2018 14:26 EST | Actualisé 08/02/2018 05:52 EST

Un homme meurt dans le carambolage sur l'autoroute 20 près de Mont-Saint-Hilaire

Près d'une cinquantaine de véhicules ont été impliqués dans l'accident.

HuffPost Québec

Un carambolage sur l'autoroute 20 Ouest à la hauteur de Mont-Saint-Hilaire a fait un mort et une quinzaine de blessés, et d'autres accidents et sorties de route ont été signalés au coeur de la tempête hivernale en Montérégie et en Estrie, mercredi après-midi.

Le carambolage sur l'autoroute 20 Ouest, survenu vers 13h, a causé la mort d'un homme de 70 ans. Pour les autres personnes touchées, il s'agit essentiellement de blessures mineures.

Joyce Kemp, sergente et porte-parole de la Sûreté du Québec, a indiqué qu'au moins cinquante véhicules avaient été "immobilisés", disant ne pas pouvoir établir pour l'instant le nombre de véhicules "impliqués".

Les voies de l'autoroute 20 en direction ouest ont été fermées pendant environ cinq heures, la réouverture ayant eu lieu un peu avant 18h. Après avoir porté secours aux gens impliqués, une opération remorquage avait été mise en branle pour les automobiles et les poids lourds.

L'autoroute 20 Ouest avait été fermée entre les kilomètres 112 et 116.

HuffPost Québec

La SQ avait indiqué plus tôt qu'il pourrait "y avoir au départ l'implication d'un camion poids lourd", disant ne pas connaître pour l'instant les causes et les circonstances du carambolage. Le corps policier a aussi affirmé que des poids lourds avaient fait des mises en portefeuille.

Étant donné la visibilité qui demeurait réduite, Mme Kemp a recommandé de limiter les déplacements.

Après avoir parlé d'un carambolage sur l'autoroute 30 vers 13h30,

à la hauteur de Saint-Constant, la SQ faisait plutôt état en fin d'après-midi de "plusieurs dizaines de sorties de route et collisions matérielles survenues simultanément, autant en direction est qu'en direction ouest". Des camions auraient fait des mises en portefeuille.

Une seule personne a été transportée à l'hôpital pour un état de choc.

L'autoroute 30 était rouverte en fin d'après-midi, mais la visibilité demeurait réduite.

Par ailleurs, sur l'autoroute 10 en direction ouest, dans le secteur d'Eastman, en Estrie, des collisions ont entraîné l'immobilisation d'une trentaine de véhicules, sans faire de blessés. Un peu après 17h, la majorité des véhicules avaient été remorqués, à l'exception de deux poids lourds, a indiqué Aurélie Guindon, de la SQ à Sherbrooke.

Montréal, la Montérégie et l'Estrie les plus touchées

La région de Montréal et la Montérégie, ainsi que l'Estrie jusqu'à la frontière américaine, étaient les secteurs les plus touchés par la tempête hivernale qui devrait cesser au cours de la nuit.

Jean-Philippe Bégin, météorologue à Environnement Canada, faisait état en milieu d'après-midi de chutes de neige modérées, "combinées avec un peu de poudrerie, en raison de rafales de 30 à 40 km/h".

La tempête qui s'est amorcée tôt mercredi devait durer jusque dans la nuit et entraîner des accumulations de neige de 10 à 15 centimètres dans la région de Montréal, a indiqué M. Bégin.

Dans l'Estrie, les accumulations risquaient d'être un peu plus importantes, soit de 15 à 25 centimètres.

La tempête dans le sud du Québec venait d'un système dépressionnaire s'étant formé au Texas, près du golfe du Mexique.