NOUVELLES
06/02/2018 17:42 EST | Actualisé 06/02/2018 17:46 EST

Quand le travail est une question de vie ou de mort

«Qu'est-ce que la mort pour un soldat?»

Getty Images/iStockphoto

Il y a les trapézistes, les pilotes de course automobile, les cascadeurs, les policiers qui risquent fréquemment leur vie... et il y a les soldats engagés dans les guerres qui confrontent la mort tous les jours. Dans «Le soldat et la mort», quelques-uns d'entre eux racontent leur «drôle» de vie.

À la question: «Qu'est-ce que la mort pour un soldat?», on répondra qu'on accepte de donner la mort parce qu'on a accepté de mourir soi-même. Lors des entraînements, on ne dit pas «tu vas tuer» mais plutôt «tu vas défendre une cause, un pays». C'est dans les yeux d'Antonio Lopez, ex-légionnaire, qu'on perçoit toute la dimension de ces missions de la dernière chance. Il entraînait des guerriers prêts à tuer sur ordre parce qu'«un bon soldat va au bout de sa mission à tout prix». Antonio Lopez n'affiche pas ses victoires, par respect, parce que ce sont des victoires d'une équipe et ceux qui sont morts ne sont pas là pour en parler.

On laisse le mot de la fin à Hélie de Saint Marc, officier de l'armée française, résistant et auteur. L'octogénaire explique que «la guerre, c'est une formidable solidarité: on crève tous ensemble ou on s'en sort tous ensemble» et dans le même souffle, il ajoute: «la guerre, c'est aussi une formidable solitude». À Télé-Québec, le lundi 12 février, 20h.

La chance qui vient, qui va...

Au travail acharné, au talent assuré, il faut ajouter une bonne dose de chance quand on évolue dans le milieu de la chanson. On sait que le succès des chanteurs et chanteuses est intimement lié aux choix du public. «Mitsou et Léa» ont rencontré deux chanteuses au destin opposé.

Sous le thème «Chute et gloire», on résume la carrière de Mélanie Renaud qui a connu une heureuse progression dont le rôle d'Esméralda que Luc Plamondon lui a confié dans «Notre-Dame de Paris» fut le point culminant. Mais parallèlement aux succès qu'elle accumulait, Mélanie plongeait allègrement dans la marijuana, une dépendance qui a entraîné une dépression chez la jeune femme. Et, comble de malheur, elle a dû faire face à un cancer des ovaires. Bien qu'elle ait perdu sa santé et que sa carrière en ait pris un coup, la chanteuse reprend espoir et tente courageusement de se reconstruire de toutes les façons.

Pour Guylaine Tanguay, le parcours est tout autre. Débutée à l'âge de 7 ans, sa carrière s'est bâtie petit à petit, accumulant diverses expériences en France, en Belgique, au Japon, entre autres. À Nashville, Guylaine, adepte inconditionnelle du country, s'est taillé une solide réputation. Bien installée dans son bonheur d'épouse et de mère de famille, elle savoure intensément le succès qu'elle remporte partout où elle passe. À «Moi & cie», le jeudi 15 février, 22h.

La Voix - 6e saison

Ce dimanche, 19h, à TVA, les 2,5 millions fidèles de l'émission dominicale feront connaissance avec de nouveaux candidats qui tenteront de séduire, outre «le vétéran» Éric Lapointe, trois nouveaux coachs: Garou, Lara Fabian et Alex Nevsky chargés d'évaluer les participants de cette nouvelle cohorte. Comme à l'habitude, les compétitions débutent avec les auditions à l'aveugle. Rappelons que l'émission se prolonge les lundis, dès le 12 février, avec Anouk Meunier qui dévoile les dessous des «Auditions à l'aveugle» à «La Voix / 6 - Extra», à 18h59.

L'histoire débute avec la capture de Yanka et Toriki, deux Guinéens qui vivaient paisiblement dans leur village africain. Expédiés aux Antilles à bord d'un navire négrier, on les destine à l'esclavage avec de nombreux autres de leurs semblables. Affectés au travail d'une plantation, ils seront privés de liberté et soumis à la volonté d'un maître. «Bois d'ébène», de Moussa Touré, est un documentaire-fiction qui raconte l'histoire de l'esclavage basée sur des carnets de bord, des lettres et journaux intimes, différentes archives écrites par des esclaves, des négriers et des colons. À TV5, le lundi 12 février, 20h.

Capable de nous faire rire autant que pleurer, la polyvalente Pauline Martin a cette capacité de se transformer selon le personnage qu'elle incarne. Qui ne se souvient pas de ses imitations de Jean-Luc Mongrain ou de Rose-Aimée, une inconditionnelle de Pierre Marcotte, une régulière de «Samedi de rire», puis de Dolorès dans «Bachelor», ou de la solide Anne-Marie Belley dans «Une maison face au nord», parce que Pauline Martin est d'abord et avant tout une femme de théâtre. À «Lumière sur... Pauline Martin», le mercredi 14 février, 19h, à ARTV.

À RADIO-CANADA: sauf quelques très rares émissions dont «District 31» qui sera présenté à 18h30, au lieu de 19h, du lundi au jeudi, «Pyeongchang 2018» occupera les ondes de Radio-Canada, jour et nuit pour les deux prochaines semaines.

À TVA: la mise au point s'impose entre Hubert (Jean-François Pichette) et Anne-Sophie (Céline Bonnier). Ils en viennent au constat qu'ils ne peuvent poursuivre leur relation. Thomas (Alex Godbout) et François (Yves Soutière) insistent pour que Clara (Alice Morel Michaud) se fasse avorter à «L'Heure bleue», le mardi 13 février, 21h.

À TÉLÉ-QUÉBEC: commencerait-on à s'apercevoir que la croissance illimitée n'est pas l'idée du siècle? Le documentaire «Moins, c'est mieux - Limiter la croissance pour une vie meilleure» nous invite à réfléchir sur la croissance à tout prix qui ne semble pas remplir ses promesses de bonheur, le mercredi 14 février, 20h.

À TV5: «Stars 80 triomphe!» se poursuit, ce samedi, 20h, avec une flopée d'artistes tels que Sabrina, Lio, Plastic Bertrand, François Feldman, Gilbert Montagné, Kool & The Gang et plusieurs autres.

À CINÉ POP: les cinéphiles voudront sans doute revoir «Casablanca», ce dimanche, 21h, mettant en vedette Humphrey Bogart et Ingrid Bergman. Un propriétaire de bar retrouve l'amour de sa vie à un moment inattendu et peu propice. Le jeudi 14 février, jour de la St-Valentin, on propose quatre films destinés aux amoureux: «Autant en emporte le vent» avec Viven Leigh et Clark Gable, à 10h50; «Retour au lagon bleu» avec Milla Jovovich et Brian Krause, à 14h31; «L'amour à jamais» avec Shirley MacLaine et Christopher Plummer, à 16h15 et «Australie» avec Nicole Kidman et Hugh Jackman, à 18h15.

VOIR AUSSI: