NOUVELLES
06/02/2018 07:28 EST | Actualisé 06/02/2018 07:28 EST

Les places boursières mondiales plongent après la dégelée de Wall Street

Wall Street donnait toutefois des signes de stabilité avant son ouverture.

Les places boursières de la planète ont été malmenées mardi, dans la foule de la dégelée encaissée par Wall Street la veille.

La situation s'est toutefois calmée quelques heures plus tard, quand Wall Street a donné des signes de stabilité avant son ouverture.

La dégringolade de lundi a notamment été alimentée par des craintes de voir la Réserve fédérale des États-Unis augmenter les taux d'intérêt plus rapidement que prévu, en réponse à une flambée des salaires.

À Tokyo, le Nikkei 225 a clôturé en baisse de 4,7 pour cent à 21 610,24 points, après avoir perdu un impressionnant 7 pour cent de sa valeur en cours de séance.

Le Shanghai Composite Index a perdu 3,4 pour cent et le Hang Seng hongkongais 5,1 pour cent. En Australie, le S&P ASX a perdu 3,2 pour cent pendant qu'en Corée du Sud, le Kospi glissait de 1,5 pour cent.

La panique a ensuite contaminé l'Europe. Le FTSE 100 était en recul de 1,6 pour cent à Londres, le CAC 40 de 1,5 pour cent à Paris et le DAX de 1,9 pour cent en Allemagne.

Plusieurs experts croient toutefois que la situation ne sera que de courte durée, puisque l'économie de la planète se porte bien et que le système financier est plus robuste qu'auparavant.