NOUVELLES
06/02/2018 17:53 EST | Actualisé 06/02/2018 17:54 EST

Les automobilistes ne pourront plus traverser la voie Camillien-Houde

La circulation de transit n'a plus sa place depuis le décès de Clément Ouimet.

OLIVIER ROBICHAUD

Le mont Royal comme raccourci pour se rendre chez soi, c'est terminé. Dès ce printemps, la voie Camillien-Houde sera bloquée pour les automobilistes que ne souhaitent pas s'arrêter sur la montagne.

Le maire du Plateau et responsable des grands parcs, Luc Ferrandez, en a fait l'annonce mardi lors de l'étude du programme triennal d'immobilisations (PTI) de son service, selon ce que rapportent divers médias.

Les automobilistes qui arrivent de l'ouest devront se garer au lac aux Castors, alors que ceux arrivant de l'est devront s'arrêter environ 800 mètres plus loin, près de la Maison Smith. L'accès au belvédère sera donc maintenu.

Les autobus pourront toujours circuler sur la voie Camillien-Houde.

La mesure fait suite au décès de Clément Ouimet, ce cycliste à l'avenir prometteur fauché par un automobiliste en octobre dernier. Dès les jours suivants, l'ex-maire Denis Coderre avait annoncé de nouvelles mesures de sécurité, notamment le prolongement du muret de béton et l'ajout de panneaux de signalisation.

M. Ferrandez appelait toutefois déjà à l'interdiction de la circulation de transit.

Selon une étude commandée en 2014 par Vélo Québec, environ 12 000 véhicules empruntent quotidiennement la voie Camillien-Houde. 80% de ces véhicules ne s'arrêtent pas sur le mont Royal.

Le Théâtre de Verdure ouvert d'ici 2020

Mardi, M. Ferrandez a aussi souligné son intention de rouvrir le Théâtre de Verdure d'ici 2020. Le théâtre, fermé depuis 2014, fait partie d'un projet de réaménagement du parc La Fontaine, situé dans l'arrondissement de M. Ferrandez.

Selon le quotidien Métro, l'administration de Valérie Plante souhaite faire de ce parc un «Jardin du Luxembourg», version montréalaise.

Selon le PTI qui sera adopté la semaine prochaine, le réaménagement du parc La Fontaine coûtera 30,6 M$. La portion réservée au Théâtre de Verdure n'y est pas précisée.

Ce théâtre extérieur, véritable institution du Plateau-Mont-Royal, devait faire l'objet d'une reconstruction complète en 2013. Le projet a toutefois été bloqué deux fois parce qu'il s'intégrait mal avec l'environnement du parc.