DIVERTISSEMENT
06/02/2018 16:13 EST | Actualisé 06/02/2018 16:13 EST

«Kings of War», «Solo 70», «Betroffenheit», un avant-goût du Festival TransAmériques

Six spectacles acclamés par la critique internationale...

Courtoisie

Le Festival TransAmériques (FTA) a dévoilé mardi, un aperçu de sa prochaine programmation avec l'annonce de six spectacles acclamés par la critique internationale. Pour marquer sa 12e édition, la manifestation multidisciplinaire qui se tiendra du 23 mai au 7 juin compte frapper les esprits avec des propositions parfois radicales.

Déjà annoncé en novembre dernier, Ivo van Hov sera de retour au FTA (huit ans après Tragédies humaines) avec Kings of War, une puissante trilogie shakespearienne traçant les portraits guerrier de trois souverains britanniques: Henri V, Henri VI et Richard III. Adulé des scènes londoniennes et new-yorkaises, l'artiste d'origine belge réunira ce printemps dix-sept comédiens et six musiciens dans une réflexion violente sur les dessous de pouvoir.

Suivront les deux courtes pièces 6 & 9 du chorégraphe chinois Tao Ye où s'entrechoquent les mouvements virtuoses et presque métaphysiques des danseurs de la troupe de Beijing. La dramaturge Évelyne de la Chenelière s'associe avec Marie Brassard dans La vie utile, une partition à cinq voix dans laquelle sont abordées les relations entre l'existence et l'au-delà.

Le public aura également l'occasion de voir Solo 70, l'œuvre ultime de Paul-André Fortier imaginée avec l'auteur Étienne Lepage. L'étrange La nuit des taupes du Français Philippe Quesne promet son lot de surprises. Enfin, signalons le voyage hypnotique Betroffenheit de Crystal Pite et Jonathon Young, mêlant théâtre et danse dans la pure tradition underground du FTA.

Le festival annoncera sa programmation complète le 20 mars prochain.

À voir également :