NOUVELLES
04/02/2018 16:12 EST | Actualisé 04/02/2018 16:12 EST

Artturi Lehkonen met fin à sa léthargie et le Canadien bat les Sénateurs 4-1

Le Canadien de Montréal a fait plaisir à son jeune public du week-end du Super Bowl.

Le Canadien de Montréal a fait plaisir à son jeune public du week-end du Super Bowl en inscrivant une deuxième victoire en autant de matchs, 4-1 contre les Sénateurs d'Ottawa dimanche après-midi au Centre Bell.

Artturi Lehkonen a mené l'attaque du Canadien avec un doublé, ses troisième et quatrième de la saison. Avant l'escale de la troupe de Guy Boucher, le jeune finlandais n'avait marqué que lors d'un seul et même match... contre ces mêmes Sénateurs, le 30 octobre à Ottawa.

Jeff Petry, avec son 8e de la campagne, a également déjoué Mike Condon qui a reçu 35 tirs, dont 20 au deuxième vingt. C'est durant cette période, d'ailleurs, que le Canadien a causé le plus de dégâts en marquant trois fois.

Tomas Plekanec a ajouté son 5e de la saison, tard en troisième. Au passage, il a dépassé le cap des 600 points en carrière.

Mike Hoffman (13e) a été l'unique buteur des Sénateurs, tôt au deuxième vingt, aux dépens de Carey Price, qui a réalisé 25 arrêts.

Les joueurs du Canadien profiteront d'une journée de congé lundi et reprendront l'entraînement mardi matin en prévision d'une visite à Philadelphie, face aux Flyers, jeudi.

Des visites au cachot coûteuses

Après une première période somnifère de part et d'autre, les hommes de Claude Julien ont mal amorcé le deuxième vingt quand Hoffman a profité d'une mauvaise passe de David Schlemko pour déjouer Price à 2:05.

Mais le match allait prendre une toute autre allure lorsque les Sénateurs ont écopé de pénalités consécutives à compter de la sixième minute de jeu de l'engagement.

Et 24 heures après avoir réussi trois buts en avantage numérique contre les Ducks d'Anaheim, le Canadien en a obtenu deux autres, ceux-là en seulement 98 secondes.

Petry a d'abord inscrit son troisième but en deux matchs, et son quatrième à ses cinq dernières sorties, grâce à un puissant tir de la pointe droite sur lequel Condon n'a eu aucune chance.

Ce but est venu seulement dix secondes après le début d'une supériorité de deux hommes. Mark Borowiecki avait d'abord été pris en défaut pour avoir accroché, puis Erik Karlsson a écopé une double mineure pour bâton élevé à l'endroit de Jonathan Drouin, seulement 44 secondes plus tard.

Les hommes de Claude Julien ont su exploiter la première punition à Karlsson quand Lehkonen a mis fin à une éprouvante léthargie de 24 matchs sans trouver le fond du filet, grâce à un tir de courte distance où Condon n'a pas nécessairement bien paru.

À compter de ces deux punitions successives, le Canadien a totalement dominé le jeu, récoltant 12 des 15 tirs suivants en deuxième. L'un d'eux s'est retrouvé derrière Condon, celui de Lehkonen, grâce à une passe savante du revers de Plekanec qui méritait ainsi le 600e point de sa carrière.

Lehkonen est venu tout près de réussir son premier tour du chapeau en carrière, avec un peu plus de six minutes à jouer au troisième vingt. Après avoir accepté une belle passe de Brendan Gallagher, Lehkonen a vu son tir rater la cible à la droite de Condon.

Plekanec a cependant mis la rencontre hors de portée profitant d'une bourde défensive de Thomas Chabot avec un peu plus de trois minutes à jouer au temps réglementaire.