NOUVELLES
03/02/2018 14:50 EST | Actualisé 03/02/2018 14:50 EST

Une tombe de 4400 ans est découverte par des archéologues près du Caire

La tombe est située dans la nécropole ouest de Gizeh, qui abrite les sépultures de l'Ancien Empire.

Des archéologues ont trouvé une tombe vieille de 4400 ans près des célèbres pyramides du plateau de Gizeh, au sud du Caire, a révélé le ministère égyptien des Antiquités samedi, une autre découverte qui pourrait permettre à l'Égypte de relancer son secteur touristique.

La tombe est située dans la nécropole ouest de Gizeh, qui abrite les sépultures de l'Ancien Empire.

Elle appartiendrait à une femme appelée Heptet, qui aurait été proche de la famille royale de la Ve dynastie.

Dévoilée aux médias samedi, la tombe faite en briques crues comprend des peintures murales bien conservées représentant Heptet en train d'observer différentes scènes de chasse et de pêche ainsi que des singes cueillir des fruits et danser devant un orchestre.

Selon le communiqué du ministère des Antiquités, des peintures similaires ont été découvertes dans des tombes de la XIIe dynastie.

Toujours d'après le communiqué, l'équipe derrière la découverte a entamé ses fouilles en octobre dernier. Les archéologues font des découvertes sur ce site depuis le XIXe siècle et Mostafa al-Waziri, qui dirige la plus récente mission, estime qu'il y a encore beaucoup de choses à trouver.

«C'est une zone très prometteuse. Nous nous attendons à faire d'autres découvertes, a affirmé M. al-Waziri devant les reporters. Nous avons retiré entre 250 et 300 mètres cubes de terre pour trouver la tombe.»

Il a ajouté que ce qui se trouvait à la surface de la Terre en Égypte correspondait tout au plus à 40 pour cent de ce que le sol contenait.

Mostafa al-Waziri a dit croire qu'il existait une autre tombe pour Heptet dans la nécropole ouest et a précisé que les travaux d'excavation pour la trouver étaient en cours.

Même si Heptet est une figure connue de l'Antiquité égyptienne, sa momie n'a pas encore été retrouvée. Des fragments d'objets lui ayant appartenu ont été découverts au même endroit en 1909 et placés à l'époque dans un musée de Berlin, a indiqué le ministre égyptien des Antiquités, Khaled al-Anani, samedi.

La tombe est située près de l'emplacement d'un nouveau musée en construction qui accueillera les artéfacts les plus uniques et précieux de l'Égypte, incluant plusieurs liés au fameux roi Toutankhamon.

La première phase du Grand Musée égyptien devrait être accessible au public plus tard cette année alors que la grande ouverture est prévue pour 2022.