NOUVELLES
03/02/2018 15:49 EST | Actualisé 03/02/2018 15:53 EST

Le Canadien bat les Ducks 5-2

Antti Niemi a livré une solide performance.

USA Today Sports / Reuters

Antti Niemi a réalisé 43 arrêts et il a été la grande vedette d'une victoire de 5-2 du Canadien de Montréal aux dépens des Ducks d'Anaheim.

À son premier départ à Montréal dans l'uniforme du Tricolore, Niemi s'est dressé devant la formation californienne pendant les cinq premières minutes du match, largement dominées par les visiteurs.

Il a été tout aussi vigilant au deuxième vingt et tôt en troisième période, lorsque Andrew Cogliano s'est présenté complètement seul devant lui pendant que le Tricolore évoluait à cinq contre quatre.

Ce fut d'ailleurs l'une des rares défaillances du Canadien en avantage numérique. Les hommes de Claude Julien ont profité de telles occasions pour marquer trois buts. Jeff Petry (sixième et septième) en a obtenu deux, l'autre allant à Joe Morrow (quatrième), en première.

L'ancien des Ducks Logan Shaw (troisième), a réussi son premier avec le Canadien, tout comme le défenseur David Schlemko. Rappelé vendredi du Rocket de Laval, Nikita Scherbak a récolté une aide sur le but de Morrow.

Le Canadien a inscrit ses trois premiers buts en à peine quatre minutes au premier vingt contre Ryan Miller, qui n'a fait face qu'à sept tirs. Reto Berra l'a remplacé et n'a reçu que 22 rondelles.

Corey Perry (neuvième) et Rickard Rakell (19e), tous deux en deuxième, ont été les seuls à déjouer Niemi. Rakell a ajouté une mention d'aide et Cam Fowler en a obtenu deux.

Le Canadien complétera ce traditionnel week-end du Super Bowl dimanche après-midi, en accueillant les Sénateurs d'Ottawa.

Julien a du flair

En début de match, on a cru que les Ducks allaient servir la même médecine qu'ils avaient réservée au Canadien au premier vingt de leur rendez-vous du 20 octobre, en Californie.

Les Ducks ont d'ailleurs détenu un avantage sans équivoque au chapitre des tirs aux buts lors du premier vingt, avec 16 contre neuf. Ils sont cependant rentrés au vestiaire avec un net recul au tableau indicateur.

Trois joueurs qui n'étaient pas de l'alignement jeudi contre les Hurricanes de la Caroline ont, chacun leur tour, contribué à une explosion de trois buts en quatre minutes et trois secondes.

Shaw, qui avait affronté le Canadien dans l'uniforme des Ducks en octobre, a d'abord déjoué Miller à 6:10, sur le deuxième tir du Tricolore. Il s'agissait du premier de l'équipe à forces égales depuis la fin de la deuxième période du match du 25 janvier, face aux Hurricanes.

À peine deux minutes plus tard, en avantage numérique, Scherbak a préparé le but de Morrow avant que Schlemko, lui aussi inactif jeudi, ne marque. C'en était fait de la journée de travail de Miller. Berra a pris la relève et n'a vu que deux tirs pendant le reste de la période, le premier presque six minutes après le but de Schlemko.

En deuxième, le Canadien a tiré profit d'une deuxième supériorité numérique quand Petry, habilement, a déjoué Berra dès la quatrième minute de jeu.

Ce but n'a toutefois pas découragé les Ducks, qui ont coupé de moitié l'avance des locaux grâce à Perry, à cinq contre trois, et à Rakell, moins de quatre minutes plus tard.

N'eut été de Niemi, qui a bloqué 18 des rondelles dirigées vers lui pendant la période, la formation californienne aurait facilement pu s'approcher davantage, voire créer l'égalité.

Il a réalisé l'un de ses meilleurs arrêts du match contre Ryan Kesler alors que le Canadien jouait à quatre contre cinq.

Petry, avec son deuxième du match tard en troisième, est venu confirmer la deuxième victoire de Niemi avec le Tricolore.

À voir aussi: