NOUVELLES
03/02/2018 16:53 EST | Actualisé 03/02/2018 17:01 EST

La Suède pourrait influencer la vie familiale du couple royal

Ils ont appris une leçon qu'ils comptent bien appliquer.

Samir Hussein/WireImage

Le Duc et la Duchesse de Cambridge pourraient changer leur façon d'éduquer leurs enfanst, une fois de retour de leur tournée royale en Suède et en Norvège.

À l'issue de leur séjour de deux jours à Stockholm, le Prince William a révélé que son épouse Kate et lui allaient considérer encourager leurs enfants à jouer davantage dehors, une belle façon d'améliorer leur santé mentale et physique.

«L'amour des Suédois, la façon dont ils apprécient leur climat et leur environnement et dont ils s'assurent de permettre aux générations futures de pouvoir en faire de même; le fait qu'ils aient cette philosophie même s'il fait froid, est vraiment inspirant«, a-t-il déclaré.

«Un apprentissage que nous allons rapporter chez nous est que les enfants sont activement encouragés à passer du temps dehors, peu importe la température», a-t-il continué. «Il est évident que c'est très bon pour leur santé physique, mais comme nous l'avons appris ce matin à l'incroyable l'institut Karolinska, cela a aussi des avantages énormes pour leur santé mentale.»

Samir Hussein/WireImage
Catherine and William attend a Bandy hockey match during day one of their royal visit to Sweden and Norway.

Des recherches ont démontré qu'être à l'extérieur a un impact positif sur la santé mentale. Non seulement cela peut-il remonter le moral, mais une étude de 2015 a démontré que de faire «une marche de 50 minutes dans la nature, comparativement à marcher en ville, contribue à diminuer l'anxiété et les sentiments négatifs», a constaté la docteure Stephanie A. Sarkis dans le «Psychology Today».

Le Duc et la Duchesse ont toujours fait de la santé mentale des enfants leur priorité. Les voir prendre cette information à coeur n'est donc pas surprenant, surtout qu'il s'agit de leur propre famille.

Dans le passé, le couple royal a mené par l'exemple en intégrant l'activité physique extérieure au quotidien de leurs enfants. En 2016, le Duc et la Duchesse ont amené leur fils George, qui avait alors deux ans et leur fille Charlotte, qui n'avait pas encore un an, à un voyage de ski dans les Alpes françaises.

AFP/Getty Images
The duke and duchess pose with their children during a private break skiing in the French Alps on March 3, 2016.

Le magazine People rapportait également récemment que le couple royal avait inscrit George à la Thomas's Battersea School de Londres, dont l'activité physique compte pour 20 pour cent de l'enseignement.

Le Prince avait récemment indiqué que George n'aimait pas vraiment «jouer physique» lorsqu'il s'adonnait à un sport, ce qui a complexifié la tâche de ses parents.

Samir Hussein via Getty Images
Prince William and Prince George at Warsaw airport during an official visit to Poland and Germany on July 17, 2017.

L'envie de jouer dehors de George et de Charlotte pourrait être stimulée en avril prochain, alors qu'ils auront un nouveau petit frère ou une nouvelle petite soeur. Après tout, plus on est de fous, plus on rit!

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.