NOUVELLES
02/02/2018 14:36 EST | Actualisé 02/02/2018 14:37 EST

Les célèbres canaux de Venise sont asséchés (et la «super lune» n'y est pas pour rien)

Entre le 31 janvier et le 2 février, la profondeur des canaux a baissé de 60 centimètres.

AFP

La «super lune bleue de sang» et un manque de pluie ont eu raison de la circulation fluviale à Venise. Entre le 31 janvier et le 2 février, la profondeur des canaux a baissé de 60 centimètres, provoquant ainsi l'échouement des gondoles et péniches qui animent chaque jour la Cité des Doges.

Comment expliquer l'impact de cette "super lune" sur les marées? Lorsque ce phénomène se produit, les forces gravitationnelles du soleil et de la lune sur la Terre engendrent des coefficients de marée hors-normes, ce qu'on appelle "vives-eaux", indique La Presse Canadienne.

20 Minutes souligne que cette spectaculaire marée basse est également due à une haute pression atmosphérique, au froid et au manque de pluie qui alimente habituellement les cours d'eau.

Le canal principal de Venise est cependant resté ouvert, permettant ainsi à tous les bateaux bus de converger vers l'un des seuls axes encore praticable de la ville.

AFP
Gondolas are seen tied up in Venice Canal Grande, near Rialto bridge, on January 31, 2018, as exceptionally low tides have drained the lagoon city. The unusually low tides caused a record low water measuring around 70 cm which caused problems to the water traffic in the historic center of Venice. / AFP PHOTO / MARCO SABADIN

AFP
Gondolas are seen tied up in Venice Canal Grande, near Rialto bridge, on January 31, 2018, as exceptionally low tides have drained the lagoon city. The unusually low tides caused a record low water measuring around 70 cm which caused problems to the water traffic in the historic center of Venice. / AFP PHOTO / MARCO SABADIN

AFP
Gondolas are seen tied up in Venice Canal Grande, near Rialto bridge, on January 31, 2018, as exceptionally low tides have drained the lagoon city. The unusually low tides caused a record low water measuring around 70 cm which caused problems to the water traffic in the historic center of Venice. / AFP PHOTO / MARCO SABADIN

AFP
A gondola is seen tied up in Venice, near the Rialto bridge, on January 31, 2018, as exceptionally low tides have drained the lagoon city. The unusually low tides caused a record low water measuring around 70 cm which caused problems to the water traffic in the historic center of Venice. / AFP PHOTO / MARCO SABADIN

Plus habituée aux inondations qu'au retrait des eaux, Venise a pourtant déjà connu un tel phénomène. En 2016, le niveau de l'eau avait chuté de 66 centimètres indique The Independant dans un article paru le 2 février. L'article souligne également que le record de retrait des eaux dans les canaux de Venise s'est produit en 1934, le niveau avait alors baissé de 121 cm. En ce qui concerne la situation actuelle, les autorités locales attendent un retour à la normale d'ici le 9 février.

Ailleurs dans le monde, la "super lune bleue de sang" a donné lieu à des paysages spectaculaires.

VOIR AUSSI: