BIEN-ÊTRE
02/02/2018 08:48 EST | Actualisé 02/02/2018 08:48 EST

Le « tacro », l'improbable sandwich de San Francisco entre le croissant et le taco

Cette nouvelle création n'est pas l'oeuvre du diable mais d'un boulanger.

Fourré aux amandes, avec de la confiture, du fromage ou du jambon. La recette du traditionnel croissant au beurre est régulièrement revisitée. Une boulangerie de l'autre côté de l'océan, à San Francisco, fait un tabac auprès des habitants grâce à son nouveau sandwich: le "tacro", un mélange entre le croissant et le taco.

Le concept de Vive la tarte (c'est le nom du restaurant) est simple. La viennoiserie française est coupée en deux en son centre. Le cuisinier la fourre ensuite d'une garniture salée, accompagnée de salade, de radis et d'oignons. Puis, les bords sont repliés. Il ne reste plus qu'à le manger avec les doigts, comme la collation typique de la cuisine mexicaine.

Cet en-cas a été élaboré par le "directeur créatif" du lieu, Jimmy Houghton. Le Sun rapporte qu'il lui a fallu deux mois pour concevoir les trois recettes de tacro: poulet et avocat, porc fumé et ananas ou jacquier barbecue. Le sandwich coûte toutefois la modique somme de 12 dollars.

Ce qui n'empêche pas les habitants de San Francisco de se presser devant l'entrée du restaurant. Le jour du lancement, le 20 janvier 2018, une centaine du-dit produit a été vendue en moins de deux heures, rapporte Grazia. Sur Instagram, même succès. Une simple photo du sandwich, publiée il y a un jour, a déjà récoltée plus de 1200 "J'aime".

Inventer de nouvelles recettes à partir d'un croissant semble être un défi que beaucoup de boulangeries se donnent à l'étranger. À San Francisco, encore, l'établissement Mr. Holmes Bakehouse a eu la courageuse idée de fourrer la viennoiserie typique de chez nous d'un sushi au saumon. Rien que ça.

Aux États-Unis, toujours, le chef pâtissier français Dominique Ansel a, lui, inventé le cronut. C'est la fusion inattendue entre le classique donut américain et notre bien aimé croissant, qu'il agrémente parfois d'un glaçage rose.

L'Hotel Café Royal, à Londres, s'était mis à vendre des croissants aux couleurs de l'arc-en-ciel. Ils étaient ensuite fourrés de confiture à la mangue, à la framboise et la pistache, comme le rapporte Business Insider. Le tout pour environ 3,80 euros.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Le meilleur croissant du monde est australien (selon un Américain)

Macron veut que la baguette française entre au patrimoine mondial de l'Unesco

Guide de survie pour ceux qui n'aiment pas la frangipane

Pour suivre les dernières actualités sur Le HuffPost C'est La Vie, cliquez ici

Deux fois par semaine, recevez la newsletter du HuffPost C'est La Vie

Retrouvez-nous sur notre page Facebook