NOUVELLES
01/02/2018 18:56 EST | Actualisé 02/02/2018 11:50 EST

Cri du coeur pour une fillette mourante

Lakrani Bains se bat depuis longtemps pour sa fille de 10 ans, Rosy, atteinte d'un cancer incurable du cerveau.

Courtoisie

Lakrani Bains se bat depuis longtemps pour sa fille Rosy, une fillette de 10 ans atteinte d'un cancer incurable du cerveau. Mais alors que les médecins ne lui donnent que quelques semaines à vivre, Mme Bains, qui habite Longueuil, ne baisse pas les bras. Et elle a besoin de fonds pour acheter des couches, de la nourriture spéciale, des médicaments: tout ce qu'il faut pour que Rosy soit confortable jusqu'au jour fatidique.

Rosy a fêté son 10e anniversaire avec l'arrivée du Nouvel An. Lorsqu'elle avait un an, ses parents ont appris qu'elle avait une tumeur au cerveau. La tumeur a été retirée, mais elle est réapparue cinq ans plus tard.

Rosy a déjà subi cinq chirurgies, mais chaque fois la tumeur maligne revient. C'est sans compter les chirurgies pour certains autres problèmes qui sont apparus au fil du temps.

Ses parents ont tout essayé. Ils se sont même inscrits à plusieurs essais cliniques pour des traitements expérimentaux. Sans succès.

«Rosy est une fille très courageuse. La dernière fois, on lui a demandé si elle voulait faire la chirurgie et elle nous a dit qu'elle était prête. Malheureusement, ça n'a pas fonctionné», affirme Lakrani Bains

Au cours des derniers mois, l'état de Rosy s'est grandement détérioré. Elle a perdu la capacité de parler, de se nourrir, même de bouger. La nuit, elle doit être branchée à un appareil respiratoire.

En septembre, les médecins ne lui donnaient plus que quelques semaines de vie. Depuis, elle a retrouvé l'usage d'un bras et respire un peu mieux. Mais le pronostic n'a pas changé.

«Les médecins me disent que je dois penser à préparer sa mort. Mais je ne suis pas prête pour ça, je ne veux pas qu'on me parle de mort. Quand le jour arrivera, je serai prête. Mais pas tout de suite», affirme Mme Bains.

Aujourd'hui, Rosy a essayé tous les traitements disponibles. Les médecins oncologues ne peuvent plus rien lui prescrire. Alors sa mère prend soin d'elle tant bien que mal, à la maison. Elle est allée chercher une prescription pour de l'huile de cannabis et a changé l'alimentation de sa fille. Rosy doit se faire donner des préparations spéciales, puisqu'elle est gavée.

Tout cela coûte cher. Ce serait payé par l'État si Rosy était hospitalisée, mais Lakrani Bains ne veut pas. Elle souhaite que sa fille reste à la maison, avec les siens.

Elle a donc lancé une campagne de financement sur le site GoFundMe. Elle a recueilli jusqu'à présent un peu plus de 3000$, ce qui couvre à peine le cannabis.

Ci-bas, une vidéo de la courageuse petite Rosy.